publicité

Economie

PS GOUV 2019-2020 : Sidi Touré expose des résultats satisfaisants

Publié le :

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animé, le lundi 24 février à l’immeuble Sciam d’Abidjan-Plateau, le ministre de la Communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement  a présenté le bilan du Programme social du gouvernement (Ps-Gouv) 2019 -2020.
Selon le ministre Sidi Touré, le Ps-Gouv repose sur 5 axes stratégiques. Entre autres, Fournir aux populations des services de santé de proximité, une alimentation et une nutrition saines et améliorer la protection sociale, Renforcer les conditions d’accès et de maintien à l’école des enfants de 6 à 16 ans et améliorer les conditions d’études et de vie des étudiants, avec un accent sur le maintien de la jeune fille à l’école. Ce programme, dit-il,  a été adopté le 18 décembre 2018. Et vise à accélérer le rythme des réformes et des progrès réalisés depuis 2012, en vue de réduire le taux de pauvreté et les inégalités dans le pays. Il se décline en 156 actions dont 67 projets majeurs, 57 réformes et 32 mesures d’accompagnement de l’action sociale pour un budget de 1003 milliards Fcfa  
Amélioration de l’Éducation
Concernant ce volet du Ps-Gouv, le porte-parole du gouvernement affirme : « Deux principales activités sont retenues, il s’agit du recrutement de 10 300 enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire et de l’acquisition et la distribution de 250 000 tables-bancs. Le recrutement des enseignants a été intégralement réalisé. Les 10 300 personnels ont tous été formés et sont actuellement en situation de responsabilité. Au-delà, le ministère de l’Éducation Nationale a procédé à la mise en responsabilité de 5 000 enseignants du primaire sortis des CAFOP, 901 professeurs de collèges, 585 professeurs de lycées et 440 animateurs et éducateurs préscolaires. Au total, en 2019 ce sont 17 226 enseignants et personnel d’encadrement qui ont été mis en responsabilité dans le système éducatif ». 
Électrification
Au niveau du secteur de l’électricité, le porte-parole du gouvernement révèle que pour ce qui est de «  l’accès à l’électricité 1 008 853 ménages bénéficient de la réduction de 20% du tarif social d’électricité contre 930 910 lors de notre dernière conférence de presse. L’on note donc une progression par rapport au mois de septembre 2019 et 3,9 milliards de FCFA économisés sur l’année 2019. Pour rappel, ce sont 850 000 ménages qui avaient initialement été ciblés. S’agissant du Projet national de l’électrification rurale (Proner), 919 villages ont été électrifiés. » À toutes fins utiles, précise le ministre Sidi «  et afin que vous puissiez prendre la pleine mesure de cette performance, ce chiffre correspond 3 fois aux moyennes annuelles enregistrées de 2011 et 2018. Mieux, ces 919 villages représentent 10 fois plus que ce qui a pu être réalisé entre 1994 et 2000, où, ce sont en moyenne, 93,1 localités qui étaient raccordées à l’électricité chaque année. Enfin, 203 018 ménages sur un objectif annuel de 200 382 ont été raccordés au réseau électrique du Programme électricité pour tous (Pept). Par ailleurs, il convient de rappeler qu’en huit années, la politique nationale en matière d’électricité a permis d’accroitre la capacité de production de 60,2%, passant de 1 391 MW en 2011 à environ 2 229 MW à fin 2019 ».
Logements sociaux
«Relativement au programme des logements sociaux, l’objectif en 2019 était de réunir les conditions d’habitabilité notamment l’eau, l’électricité, l’évacuation d’eaux usées à la Cité Ado de Yopougon et à la Cité de Bingerville. À fin décembre 2019, 870 logements de la Cité de Bingerville sont entièrement disponibles. Les raccordements à l’eau et à l’électricité de la Cité ADO ont été achevés. Les travaux de rafraichissement devraient être terminés et les logements accessibles. D’un point de vue global, notons que de 2011 à 2019, 15 618 logements sociaux ont été implantés, dont 10 126 construits par des opérateurs privés, 3 859 par la SICOGI, et 1 633 logements construits dans le cadre du Programme de terrains équipés à bas coûts », a soutenu Sidi Tiémoko Touré.
La CMU  se porte mieux qu’auparavant 
A u niveau de la santé, le ministre a annoncé des résultats satisfaisant au niveau de la Couverture maladie universelle (Cmu). «  Ce programme ambitieux est aujourd’hui une réalité avec près de 3 millions de bénéficiaires identifiés. Parmi eux, 1,4 million n’avaient jamais bénéficié de couverture maladie. En octobre 2019, la CMU couvrait déjà 12% de la population totale contre un taux de couverture variant entre 2 et 10% dans de nombreux pays en Afrique. Au 31 décembre 2019, on enregistre 82 530 bénéficiaires de la CMU traités dans le cadre de 96 137 consultations effectuées dans 499 centres de soins et 117 localités du pays. La CMU est une réalité ! Des solutions ont été trouvées aux difficultés rencontrées lors du démarrage. Notamment en ce qui concerne le processus d’identification, la disponibilité des médicaments et de l’offre de soins, ou les incompréhensions sur le fonctionnement du système. Il y a donc de moins en moins de plaintes, et le processus s’ajuste et s’améliore chaque jour. Rappelons enfin que le Gouvernement a, par ailleurs, adopté un décret relatif à la répartition des cotisations dues au titre du régime général de base de la Couverture Maladie Universelle des fonctionnaires de Côte d’Ivoire, de sorte que, 50% de ces cotisations soient financées par l’État », a expliqué Sidi Touré.
Paul de Kouamé
 
 



publicité

FIL INFO

18 mai 2021

Paul Kagame soutient l’état de siège décrété dans l’est de la RDC

18 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 17 mai 2021, 5 nouveaux cas de Covid-19 sur 171 échantillons prélevés soit 2,9 % de cas positifs, 36 guéris et 0 décès.

18 mai 2021

Église catholique : Mgr Bruno Kouamé est décédé

18 mai 2021

Un prêt de 500 milliards de fcfa du FMI à la Côte–d’Ivoire «pour relancer son économie et créer des emplois»

18 mai 2021

Retour de Gbagbo en Côte-d’Ivoire: Katinan n’a «aucune raison de douter de la bonne foi de Ouattara»



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité