publicité

Economie

Bourse des matières Premières agricoles : La BRVM et l’ARRE s’accordent pour accélérer le processus de création

Publié le :

Le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), Dr Edoh Kossi Amenouve a révélé que  les pertes post-récoltes en Afrique sont estimées à 48 milliards dollars et représentent 37%  de la production agricole. Ainsi, pour la mise en place de système d’entreposage fiable afin  d’accélérer le processus  d’exécution du projet de Bourse des matières premières agricoles de Côte d’Ivoire (Bmpa), il a signé ce mercredi 26 février, à Abidjan, un mémorandum avec le directeur général  de l’Autorité de Régulation des Récépissés d’Entreposage (Arre),  Pr Justin Koffi.
Le partenariat qui les lie désormais par cet acte, se décline en quatre axes. A savoir  l’instauration d’un cadre institutionnel de coopération entre l’Arre et la Brvm/Bmpa ; vient ensuite l’identification, l’évaluation et l’exploitation des synergies ; puis la complémentarité entre les Acteurs de la Bourse des matières premières agricoles ;  la négociation des Récépissés d’entreposage  sur le système de négociation de la Bmpa pour favoriser leur financement et la construction d’un Marché agricole organisé autour du Système de récépissé d’entreposage (Sre) et de la Bmpa  répondant aux ambitions de l’Etat Ivoirien et conforme aux standards internationaux.
«En Côte d’Ivoire, ce sont 40% en moyenne de pertes post récolte qui sont enregistrées chaque année selon des sources du ministère de l’Agriculture et du Développement rural », explique Dr Edoh Kossi Amenouve. Il ajoute que ce dysfonctionnement conduit à une instabilité des revenus et constitue un frein à la croissance, pour les pays en développement, surtout ceux dépendants des produits agricoles.
Le directeur général de l’Arre a souligné que la signature de ce mémorandum d’entente est une étape essentielle dans l’opérationnalisation de la Bourse des Matières Premières Agricoles. Aussi a-t-il souhaité que «  cette collaboration soit des plus fructueuses pour une réussite du projet ». En outre, il indique que c’est en prélude à la mise en place de la Bmpa et dans le but de renforcer les mécanismes de financement des différents acteurs de la chaîne agro-industrielle, que  le gouvernement ivoirien a mis en place un Système de récépissés d'entreposage, à travers la loi n °2015-538 du 20 juillet 2015.  
 
Paul de Kouamé



publicité

FIL INFO

18 mai 2021

Paul Kagame soutient l’état de siège décrété dans l’est de la RDC

18 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 17 mai 2021, 5 nouveaux cas de Covid-19 sur 171 échantillons prélevés soit 2,9 % de cas positifs, 36 guéris et 0 décès.

18 mai 2021

Église catholique : Mgr Bruno Kouamé est décédé

18 mai 2021

Un prêt de 500 milliards de fcfa du FMI à la Côte–d’Ivoire «pour relancer son économie et créer des emplois»

18 mai 2021

Retour de Gbagbo en Côte-d’Ivoire: Katinan n’a «aucune raison de douter de la bonne foi de Ouattara»



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité