publicité

Economie

Promotion des Energies renouvelables : La KFW appuie l’Etat de Côte d’Ivoire

Publié le :

Après avoir conclu  en décembre 2019 un accord avec la KfW en vue de financer l’augmentation de sa contribution évaluée à 3,9 milliards Fcfa, dans le capital de l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (Aca),  l’Etat de Côte d’Ivoire a organisé, le jeudi 20 février, à Abidjan-Plateau, une cérémonie  pour finaliser et rendre publique  cette augmentation. Un apport financé par la KfW, banque de développement allemande.
L’augmentation de capital fait partie de l’initiative « Partenariat pour encourager les réformes » initié par le gouvernement allemand en étroite collaboration avec la Côte d’Ivoire. Ce partenariat a été conclu en vue de créer un environnement favorable aux investissements privés, surtout dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.
« L’augmentation de la part contributive de l’état de la Cote d’Ivoire au capital de l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique(ACA) a pour impact direct l’augmentation de la capacité de souscription de l’ACA pour l’état de la Cote d’Ivoire qui avant l’augmentation était de US$ 305 M et qui avec l’augmentation est portée à US$ 361M soit US$ 1.4 milliard en capacité brute. L’autre impact direct de l’augmentation c’est la mise à la disposition de l’état de la Cote d’Ivoire, de la Facilité Régionale de Soutien aux Liquidités(RLFS). Il s’agit d’un produit financier qui a pour mission de contribuer au développement des énergies renouvelables. Un produit qui apporte une réponse aux conditions de garanties requises », a soutenu Kodjo Aiaty directeur régional de la ACA.
Pour  Mamery Sérifou, représentant le directeur général de Côte d’Ivoire Energie, les conventions de production électrique signées à travers des Partenariats Publics Privés, nécessitent des garanties de paiement mises en place par le Secteur de l’Electricité. «  la mise en place de la Facilité Régionale de Soutien aux liquidités (RLSF), cette condition financière sera traitée de façon diligente et dans de meilleures conditions. Cet instrument financier, qu’est le RLSF, permettra ainsi de développer les projets de production nécessaires pour la satisfaction de la demande d’électricité croissante nationale et régionale, l’amélioration du mix énergétique mais également pour le maintien de l’équilibre financier du Secteur de l’Electricité », poursuit-il.
Quant à la Kfw, représentée par Andreas Fikre-Mariam l’augmentation de la contribution de la Côte d’Ivoire au capital de l’ACA attirera davantage d’investissements privés et favorisera ainsi la création d’emplois. Pour le Conseiller technique du ministre du Pétrole de l’Energie et des Energies renouvelables, Galla Armand Muller Kouamé, ce nouvel apport qui a été réalisé avec le soutien financier de la KfW est une opportunité supplémentaire pour les pouvoirs publics de renforcer l’accès à l’électricité, avec une capacité de production actuelle qui est de  2229 MW.
 
Paul de Kouamé
 



publicité

FIL INFO

7 mai 2021

Entre AQMI l’armée française au Mali, la guerre est désormais totale

7 mai 2021

Côte d'Ivoire .Ce jeudi 6 mai 2021, 84 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 227 échantillons prélevés soit 3,8 % de cas positifs, 31 guéris et 0 décès.

7 mai 2021

Attentat à la bombe : l’ex-président des Maldives Mohamed Nasheed blessé

7 mai 2021

Haine en ligne : Des chiffres en baisse mais un bilan mitigé

7 mai 2021

Côte-d’Ivoire: Gbagbo a « instruit (de) célébrer sa libération avec modestie » (Katinan)



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité