publicité

Sport

Devoir de mémoire : La grande équipe du stade d'Abidjan , vainqueur de la coupe d'afrique des clubs champions en 1966

Publié le :

Le 25 décembre 1966, au Stade Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan, l'équipe du Stade d’Abidjan remportait la Coupe d’Afrique des clubs champions doté du trophée du Président Kwame Nkrumah, Président du Ghana à l'époque. Un beau cadeau de noël pour tout un peuple ! 53 ans plus tard, cet exploit est encore vivace dans les mémoires. Lorsqu'on parle du football ivoirien des années 1960, l'on ne peut s’empêcher d’évoquer les exploits de la grande équipe du Stade d’Abidjan de 1966. Né en 1959 de la fusion des équipes de l’US-FA (Union Sportive des Fonctionnaires d’Abidjan), de l’OCA (Olympique Club d’Abidjan) et de la PIC (Planification Industrielle Christian), le Stade d’Abidjan ne tarda guère à faire parler de lui.
Champion de Côte d'Ivoire en 1961 et 1962, sans connaître de défaite, le Stade perd la couronne nationale en 1963 au profit de l’Asec, avant de la reprendre et de la garder jusqu'en 1966. L’équipe de l'entraîneur Ignace Tax et du Président Antoine Konan Kangah, Maire d'Abidjan à l'époque. L'équipe comptait des joueurs de talent tels que : Ezan Emmanuel, gardien volant aux parades spectaculaires ;
Henri Konan, défenseur central ; François Zadi, capitaine de l’équipe, Mathias Diagou, latéral international ; Guy Sissoko, milieu demi-offensif ; Joe Bleziri, ailier de charme ;
Feu Déhi Maurice, avant-centre habile ; Peter, puncheur venu de Guinée et François Tahi, gaucher qui fait la différence.
Mais il serait injuste d’oublier dans cette galerie de portraits les aînés qui ont eu leur part dans la renommée du Stade d'Abidjan, comme le redoutable buteur Joachim Diagou, Eugène Koffi, Edmond Cissoko et le légendaire Henri Ahibo, légendaire, car cet attaquant a réussi le 15 août 1966, au Kumasi Stadium, un superbe tir qui a terrassé l’Ashanti Kotoko et ouvert au Stade d’Abidjan la route de la finale de la Coupe d’Afrique des clubs champions.
Le 11 décembre 1966, le Stade d'Abidjan présente à Bamako au Mali, devant le Réal de Bamako de Salif Keita dit « Domingo » sa formation type, riche de deux « exilés »: Bléziri (Bastia) et Guy Cissoko (Aix). Ils se retrouvent autour d’Henri Konan et ne laisse devant que le trio Bléziri-Déhi-Peter. Zempégué fauche l’ailier malien Toumani. Pénalty que transforme « Domingo ». Peter égalise : 1-1. « Nani » redonne l’avantage au Réal de Bamako et 
« Domingo » parachève la victoire du Réal : 3-1, au match Aller de la finale.
Le 25 décembre 1966, 40.000 supporters fanatiques réclament la revanche au Stade Houphouët-Boigny. Les joueurs stadistes, déchaînés, comblent en douze minutes de jeu, leur retard par l'avant-centre Déhi. Guy Sissoko est omniprésent. Le Réal de Bamako se dégage en seconde mi-temps et reprend l’initiative malgré la blessure de son meneur de jeu, Ousmane Traoré, touché par Lamizana.
Bala, attaquant du Réal réduit la marque (1-2) pendant la prolongation. Le Réal espère, mais voilà que la tête d’Ahibo fait mouche : 3-1. Bléziri, d'un tir des 30 mètres, assure la victoire et la Coupe au Stade d'Abidjan : 4 à 2. Des milliers de torches s’allumèrent lorsque Zadi, le Capitaine du Stade d'Abidjan recevait le trophée du Président Kwame Nkrumah. Abidjan était en liesse. C'était le premier sacre continental d'un club ivoirien. Quelle aventure !
Coulibaly  Moumoune
Enseignant - Juriste



publicité

FIL INFO

11 mai 2021

RDC : les Nations unies sont en train de déployer les unités de réaction rapide supplémentaires, annonce Jean-Pierre Lacroix

11 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 10 mai 2021, 01 nouveau cas de Covid-19 sur 151 échantillons prélevés soit 0,7 % de cas positifs, 27 guéris et 0 décès.

11 mai 2021

Sénégal.Macky officialise la date des élections locales

11 mai 2021

Transition au Mali : Le Médiateur de la CEDEAO, Goodluck Jonathan, à Bamako pour évaluer la situation

11 mai 2021

Audiences de l’audiovisuel ivoirien : La Rti en tête du peloton !



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité