publicité

Sport

Carlos Kaiser, la plus grosse arnaque du football

Publié le :

Kaiser (à g.) avec les stars brésiliennes des années 1980, Renato et Renato Gaucho. (photo: DR)

 Carlos Henrique Raposo est considéré de l'autre côté de l'Atlantique comme le plus grand fraudeur de l'histoire du foot moderne. Il a joué une trentaine de matches en vingt ans.
 
L’histoire ressort chaque année dans les médias brésiliens ou argentins et fait le buzz à chaque fois, mais elle n’a étrangement pas dépassé l’Atlantique, depuis la révélation de l'affaire en 2012. Pourtant, le parcours du footballeur professionnel Carlos Henrique Raposo - dit Carlos Kaiser du fait de son style de jeu supposé ressemblant à celui de Franz Beckenbauer - est une histoire folle. Carlos Kaiser a un triste palmarès: celui du joueur de football qui n’a (presque) jamais joué de sa carrière, celui du buteur qui n'a jamais inscrit un but.
Surnommé «le Forrest Gump du football» dans les pays sud-américains, c’est un arnaqueur qui, durant vingt ans, est passé par onze clubs, dont six brésiliens et un français, le Gazélec Ajaccio (qui le classe même comme «grand joueur» sur son site), sans avoir eu le niveau, estime la presse brésilienne. À chaque recrutement, il s’arrangeait pour être déclaré blessé par des médecins, dont certains étaient dans la combine, et ainsi continuer à toucher son salaire sans mettre le pied sur le terrain.
32 matches en fin de carrière
Pire, lorsqu’il ne pouvait pas utiliser sa technique, il se chargeait de déclencher des bagarres, obtenant des mises à pied dès les entraînements ou un carton rouge durant un rare match où il entra comme remplaçant. Jamais personne n’a su s'il savait jouer jusqu’à son retour au Brésil, après son exil en France. Passant par quatre nouveaux clubs brésiliens dont les prestigieux Fluminense et Vasco de Gama, ainsi qu’à l’Independiente en Argentine, il a joué un total de 32 matches, sans jamais marquer de buts… alors qu’il était attaquant.
Une histoire rocambolesque grâce au talent d’acteur de Carlos Kaiser, qui avait été lancé dans le monde pro par des amis célèbres, dont Romario ou Richardo Rocha, au début des années 1980. Richardo Rocha a depuis dit de lui qu’il fut «le plus grand arnaqueur du football brésilien». Si l’histoire se souviendra de lui, il n’apparaît pour autant dans aucune bible du football.
(20 minutes)



publicité

FIL INFO

11 mai 2021

RDC : les Nations unies sont en train de déployer les unités de réaction rapide supplémentaires, annonce Jean-Pierre Lacroix

11 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 10 mai 2021, 01 nouveau cas de Covid-19 sur 151 échantillons prélevés soit 0,7 % de cas positifs, 27 guéris et 0 décès.

11 mai 2021

Sénégal.Macky officialise la date des élections locales

11 mai 2021

Transition au Mali : Le Médiateur de la CEDEAO, Goodluck Jonathan, à Bamako pour évaluer la situation

11 mai 2021

Audiences de l’audiovisuel ivoirien : La Rti en tête du peloton !



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité