publicité

Internationale

Gaïd Salah appelle à l’application de l’article 102 de la constitution : L’armée s’implique dans la crise

Publié le :

Nouveau rebondissement dans la crise politique que traverse l’Algérie. Le chef d’état-major de l’ANP et vice-ministre de la Défense nationale, Ahmed Gaïd Salah, s’implique.
Il demande, à travers un appel, l’application de l’article 102 de la Constitution, relatif à l’état d’empêchement du chef de l’Etat, pour sortir le pays de la situation dans laquelle il se trouve.
Il considère même nécessaire de mettre en œuvre cette disposition réclamée par l’ensemble des partis de l’opposition, bien avant l’avènement du mouvement populaire exigeant le départ du système. «Dans ce contexte, il devient nécessaire, voire impératif d’adopter une solution de sortie de crise, répondant aux revendications légitimes du peuple algérien et garantissant le respect des dispositions de la Constitution et le maintien de la souveraineté de l’Etat.
Une solution à même d’aboutir à un consensus de l’ensemble des visions, et faire l’unanimité de toutes les parties, à savoir la solution stipulée par la Constitution, dans son article 102», affirme-t-il, dans un discours prononcé hier à Ouargla, où il effectue une visite de travail et d’inspection dans la 4e Région militaire.
Avant de faire cette suggestion qui a surpris tous les observateurs de la scène nationale, Ahmed Gaïd Salah a pris le soin de l’emballer dans une sorte de constat du contexte politique actuel. «La situation de notre pays est marquée, ces jours-ci, par des marches populaires pacifiques, organisées à travers l’ensemble du territoire national, revendiquant des changements politiques», dit-il. Mais il évoque des risques de récupération de ce mouvement pacifique par ce qu’il appelle des «parties hostiles à l’Algérie».
«L’ANP défendra la souveraineté nationale»
«En dépit du caractère pacifique et du civisme qui caractérisent ces marches jusqu’à présent, qui démontrent la grandeur du peuple algérien, sa conscience et sa maturité, et qui a tenu à préserver l’image de marque dont jouit l’Algérie parmi les nations, il est de notre devoir de souligner que ces marches pourraient être exploitées par des parties hostiles et malintentionnées, aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur, qui usent de manœuvres douteuses visant à attenter à la stabilité du pays.
Des desseins abjects que ce peuple conscient et éveillé saura mettre en échec», avertit-il. Ahmed Gaïd Salah ne déroge pas avec son discours habituel concernant les «menaces internes», qu’il n’a jamais identifiées. Selon lui, «afin de prévenir notre pays de toute situation incertaine, il est du devoir de tout un chacun d’œuvrer avec patriotisme et abnégation, et de privilégier les intérêts suprêmes du pays, afin de trouver, dans l’immédiat, une solution de sortie de crise».
Ahmed Gaïd Salah rappelle aussi «l’attachement de l’ANP à défendre la souveraineté nationale et à protéger le peuple algérien contre tout éventuel risque ou danger». «L’ANP ne permettra jamais à qui que ce soit de détruire ce que le peuple algérien a pu construire», lance-t-il.
 
 



publicité

FIL INFO

22 septembre 2021

Les États-Unis menacés par une «pandémie de non-vaccinés»

22 septembre 2021

Côte d'Ivoire.Élection à la Fif : Les présidents de clubs mettent la pression

22 septembre 2021

Affaire 39 ha au Bénin: Georges Bada écope de 6 ans de prison

22 septembre 2021

Assemblée générale de l’ONU : Andry Rajoelina reçu par le secrétaire général, António Guterres

22 septembre 2021

Tentative de putsch déjoué au Soudan : Washington met en garde contre "toute ingérence extérieure"



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité