publicité

Culture

Des experts de 17 pays africains ouvrent les réflexions

Publié le :

A trois (03) jours du début de la conférence des Premières Dames de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel sur la lutte contre le Travail des Enfants et l’autonomisation des femmes,  des experts venus des dix-sept (17) pays participants à cette rencontre, sont en conclave depuis ce samedi 14 octobre 2017, au Golf-Hôtel de la Riviera.
Cette réunion a enregistré la participation des experts du Bénin, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Libéria, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Nigéria, du Sénégal, de la Sierra-Léone, du Tchad et du Togo.  Ainsi, durant près de trois (03) jours, ces différents représentants ont la lourde tâche  d’ouvrir le débat sur les pistes de solution pour endiguer le phénomène de la  violence, l’exploitation, la traite et le travail des Enfants.   L’objectif de cette rencontre est donc de préparer le texte de déclaration d’engagement  des Premières Dames de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel.  Des représentants et experts des Organisations du Systèmes des Nations Unies et des partenaires au développement ont également pris part à ce conclave.
Pour la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, l’honneur est revenu à M. Koné Kipéya Brahima, Directeur de cabinet Adjoint du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale de représenter à la fois le Ministre Jean-Claude Kouassi et  Madame Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la femme et de la Protection des Enfants et Présidente de la cérémonie.
Ouvrant la série des allocutions, Monsieur KONE Kipéya, Directeur de Cabinet Adjoint du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale a, au nom des Ministres en charges du Travail et de la Protection de l’Enfant, tout d’abord souhaité la bienvenue à l’ensemble des participants. Il a affirmé que cette rencontre est un dialogue inter-régional, inter-pays, qui permet de discuter sur un thème de première importance. Il a ajouté qu’elle permettra de consolider les acquis issus des différentes expériences. Il a terminé son allocution en réitérant la cordiale bienvenue aux participants et souhaité plein succès aux travaux. 
Madame YAO Sylvie Patricia, Directrice de Cabinet de la Première Dame de Côte d’Ivoire et  Secrétaire Exécutive du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre l’Exploitation, la Traite et le Travail des Enfants, a remercié au nom de Madame Dominique OUATTARA, l’ensemble des délégations qui ont effectué le déplacement dans le cadre de la Conférence des Premières Dames de l’Afrique de l’ouest et du Sahel. Elle a ensuite situé l’enjeu, présenté les objectifs et les résultats attendus de la rencontre. Elle a terminé son allocution en communiquant l’agenda des travaux.
Notons que plusieurs exposés vont meubler  cette rencontre.
 



publicité

FIL INFO

2 février 2023

Armée ivoirienne: Un recrutement de sous-officiers et militaires du rang spécialistes ouvert

2 février 2023

Cameroun - Les Prix des carburants revus à la hausse, tout comme les salaires des agents publics.

2 février 2023

Côte d'Ivoire.Ce mercredi 1er février 2023, 3 nouveaux cas de Covid-19 sur 280 échantillons prélevés soit 1,1% de cas positifs, 2 guéris et 0 décès.

2 février 2023

En Californie, des policiers tuent un Afro-Américain amputé des deux jambes

2 février 2023

Russie, Chine : l’OTAN appelle à une union contre l’autoritarisme



Fanico

ABSLOW 21 janvier 2023
Lettre ouverte aux femmes de mon pays
Dr.Issa Sangaré 17 novembre 2022
La nouvelle CNI (carte d’identité nationale)pose 3 problèmes
Ashanti NGORAN 28 octobre 2022
Le complexe de l'expatrié?
Yacouba DOUMBIA 22 octobre 2022
Le restaurant et les gbèlèdromes

publicité