Lutte contre le Covid 19 : Abidjan rentre en isolement dès ce soir
lebanco.net - Publié le: 26-03-2020 - Mise-à-jour le: 26-03-2020 - Auteur: moussa Ben Touré
Lutte contre le Covid 19 :   Abidjan rentre en isolement  dès ce soir
La capitale économique de la Côte d'Ivoire est désormais considérée comme la principale ville de propagation de la maladie à Coronavirus dans le pays. Chaque jour qui passe, y voit le nombre de personnes atteintes par le Covid 19 s'accroitre. A ce jour, ce sont 80 individus qui ont été contrôlés positifs. Le nombre de personnes guéries  est de  3. 
Après donc l'état d'urgence, l'annonce du confinement progressif qui se fera selon l'évolution de la pandémie, et le couvre- feu qui a pris effet mardi nuit à partir de 21 heures, les pouvoirs publics soucieux  de freiner coûte que coûte la propagation de la maladie ont depuis hier, décidé de mettre la mégalopole d'Abidjan, en isolement. Cette décision prend effet ce soir à minuit. Une façon d'éviter aux  populations de l'arrière- pays  les risques de contraction de la maladie. De sorte à la circonscrire dans la perle des lagunes. Ce qui rendra beaucoup moins compliqués très certainement, les opérations de traitement, ainsi que l'arrêt de la propagation qui reste un objectif majeur à atteindre absolument. Des efforts supplémentaires seront aussi déployés, en vue de renforcer les capacités de fonctionnement de tous les laboratoires publics, afin qu'ils soient tous à même de procéder aux analyses des tests effectués. Dans la même veine, tout est entrepris quotidiennement, pour que les populations soient davantage pénétrées du réflexe  des mesures édictées  par le Conseil National de Sécurité.
Moussa Ben Touré 
Rédigé par: Fognon.   le: Vendredi 27 Mars 2020
Eh bien, nous voila encore sur le chemin du denigrement pure, simple, mais accentuee. Il est tres facile de blamer que de reconnaitre certains merites. Ou bien on trouve que c'est pas necessaire, inefficace et encore tres tard ou meme les trois a la fois. Soit! Apres tout, on peut pas rester les bras croises, immobile quand bien meme on peut bouger et faire qlq chose. Cette paralysie par analyse est tres acceptee et pratiquee pour ceux qui croient en l'inutilite. Pourtant, comme le dit La Fontaine: "Il n'est rien d'inutile aux personnes de sense." Le savent-ils?
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 26 Mars 2020
"BI MICHEL" je n'ai jamais prétendu que c'était facile. La situation actuelle est extrêmement délicate. Tout le monde veut être "calife à la place du calife" en pensant que c'est un cadeau (surtout pour puiser sans retenue dans la caisse !), mais la place n'est pas si enviable qu'il y paraît. Le poste a des avantages (pas trop mal payé, nombreux avantages en nature, bonne retraite -si on la prend- ou sécurité de l'emploi avec les constitutions à géométrie variable, etc.), mais il faut bien qu'il y ait quelques difficultés en contrepartie !
Rédigé par: BI MICHEL   le: Jeudi 26 Mars 2020
Forestier de Lahou c'est vrai ce que vous dites mais l'exercice n'est pas facile. Il ne s'agit pas non plus de sauver du COVID 19 pour exécuter par la faim ou la misère ! C'est donc un juste milieu à trouver
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 26 Mars 2020
Mesure inefficace car appliquée trop tard (si elle l'est vraiment avec toute la rigueur nécessaire). Pourquoi attendre jeudi pour appliquer une décision annoncée lundi ? Dans le contexte de cette épidémie, tout est urgent, car le nombre de personnes atteintes est en croissance exponentielle, et sans aucun doute largement sous-évalué (il y a des porteurs sains et des personnes infectées qui présentent peu de symptômes et ne sont donc pas identifiées comme telles, mais qui sont néanmoins contagieuses !)