Le sang des personnes guéries pourrait aider à lutter contre le Covid-19
slate.fr - Publié le: 23-03-2020 - Mise-à-jour le: 23-03-2020 - Auteur: Nina Pareja
Le sang des personnes guéries pourrait aider à lutter contre le Covid-19
Après la Chine, c'est au tour des États-Unis de se pencher sur les effets de la transfusion de plasma dans la lutte contre le Covid-19.
 
La FDA, l'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, tente de trouver un traitement au Covid-19 en utilisant le sang de patient·es guéries. Plus que le sang, c'est la transfusion de plasma qui est étudiée depuis plusieurs semaines par l'agence américaine mais aussi par les scientifiques d'autres pays comme la Chine.
 
En parallèle et de manière indépendante, des soignant·es de tout le pays, dirigé·es par le docteur Arturo Casadevall travaillent aussi à la collecte du plasma de personnes guéries du coronavirus depuis plusieurs semaines. Ce spécialiste des maladies infectieuses espère ainsi que des patients en état critique puissent survivre au virus.
Grâce au plasma -la part liquide du sang une fois les plaquettes et les cellules retirées- les médecins espèrent récolter les anticorps capables de lutter contre le virus. La méthode n'est pas nouvelle, pendant l'épidémie de SRAS en 2002, elle avait permis de limiter les symptômes et le temps d'hospitalisation de personnes malades. Si certains rapports rédigés par des médecins chinois suggèrent que le traitement pourrait aider à lutter contre le Covid-19, d'autres essais sont nécessaires avant d'attester de son efficacité.
 
Rédigé par: Xi   le: Vendredi 27 Mars 2020
La France par décret vient d'autoriser l'utilisation thérapeutique de la chloroquine contre le coronavirus (sous contrôle médical)
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Jeudi 26 Mars 2020
Forestier de Lahou: Radio France avait invité le professeur français qui préconise l'utilisation de la Chloroquine pour un débat contradictoire avec d'autres scientifiques de Pasteur et c'est ce qu'il a dit que j'ai entendu sans déformer ses propos. Sur le site de Radio France, les transcrits de toutes leurs émissions sont disponibles. C'est pour cela que j'ai cité ma source d'information qui peut être vérifiée. Loin de moi l'idée de propager des "fausses informations" (Fake news).
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 24 Mars 2020
"Diarrasse Napie" il ne faut pas écouter les fake news ! Pasteur travaille sur un vaccin, c'est vrai et il n'est pas le seul. Mais personne n'est en mesure de commercialiser un vaccin avant un an, voire 18 mois au minimum, tout le monde le sait (et on espère que quand ce vaccin arrivera, l'épidémie sera terminée ou presque !). On parle d'essais de "candidats vaccins" qui auraient commencé, mais c'est du domaine de la recherche et n'a rien à voir avec une démarche commerciale à un horizon défini (un tel essai peut réussir ou échouer). Quant au fait qu'ils ne voudraient pas entendre parler des travaux des autres, c'est à mettre au conditionnel, mais j'en doute fort, car en matière scientifique, surtout dans le contexte d'urgence absolue qui prévaut actuellement, les échanges d'informations sont d'une importance vitale (par exemple, ils ont eu très rapidement des souches virales fournies par les Chinois). Et bien entendu, ils n'ont pas à faire la publicité d'autres approches thérapeutique ou prophylactiques, ce n'est pas leur vocation. Il ne faut pas non plus que tu déformes ce qui est dit sur Radio France ou ailleurs pour en extraire ce que tu aurais aimé qu'ils disent...
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Lundi 23 Mars 2020
Je ne sais pas si cela est vrai ou non. Selon certaines rumeurs (entendues sur Radio France), il parait que l'Institut Pasteur en France s'apprête à commercialiser un "candidat vaccin" et pour cela, ils ne veulent pas trop entendre parler (ni faire la publicité ) des autres recherches "prometteuses" en provenance de Chine et des Etats-Unis: (Chloroquine, transfert de plasma des patients guéris vers les malades du coronavirus .). Bref! C'est pour des raisons économiques.
Rédigé par: Xi   le: Lundi 23 Mars 2020
En plus du plasma des personnes guéries du coronavirus, il y a d'autres pistes prometteuses telles que la chloroquine également. Pour des raisons que j'ignore, la France tarde à explorer ces pistes prometteuses que la recherche chinoise et américaine explorent en ce moment pour tenter de trouver une cure à l'infection au coronavirus. Hors si la France traine à explorer ces pistes prometteuses, cela veut dire aussi que les Institut Pasteur d'Abidjan et de Dakar traînent également.Cela est quelque peu inquiétant!