Du FCfa à l'Eco : Les précisions du Chef de l'État
fraternité Matin - Publié le: 22-01-2020 - Mise-à-jour le: 22-01-2020 - Auteur: fratrernite Matin
Du FCfa à l'Eco : Les précisions du Chef de l'État
Mardi 21 janvier 2020, à la Chatham House, le Président Ouattara a tenu à faire des précisions sur la création de la nouvelle monnaie, l'Eco. Il a précisé que cette monnaie n'est pas une décision de la France, mais bien une décision africaine. C'est avec l'assentiment des Présidents des pays membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine avec qui il a échangé à Abuja, au Nigeria, qu'il a annoncé, en décembre, à Abidjan, lors de la visite officielle du Chef de l'État français, Emmanuel Macron, la réforme du Franc Cfa avec les trois changements majeurs: le changement du nom de la monnaie, de Franc Cfa à Eco; l'arrêt de la centralisation des réserves de changes au Trésor français et la fermeture du compte d'opérations; le retrait des représentants de la France de tous les organes de décision et de gestion de l'Uemoa.

Les devises logées au Trésor de France devraient être transférées à la Banque centrale des pays membres de l'Uemoa qui en disposera pour le bien des populations de cette communauté économique régionale. Quant à l'arrimage à l'Euro, le Président Ouattara a fait savoir qu'il se fait en fonction du commerce que l'on opère avec la monnaie à laquelle l'on est arrimée. Les pays de l'Uemoa sont, pour la plupart, en commerce avec l'Europe qui a pour monnaie l'Euro.

Il va sans dire que l'arrimage à l'Euro facilitera les échanges. Il a pris ici l'exemple de l'Arabie saoudite. La monnaie ce grand pays pétrolier, qui exporte vers les États-Unis, est arrimée au dollar américain. Selon lui, c'est aussi une manière de maîtriser le taux d'inflation. Mais ce n'est pas une décision figée. Au fur et à mesure que les pays adhéreront à l'Eco, l'on pourrait revoir l'arrimage et, pourquoi pas, a-t-il dit, s'arrimer à l'Euro et au dollar.

Sur la mise en circulation de la nouvelle monnaie, il a rappelé qu'il a fallu trois ans pour matérialiser la mise en circulation de l'Euro. ''Nous allons aller pas à pas, avec prudence'', a-t-il dit
Rédigé par: Fognon.   le: Jeudi 23 Janvier 2020
@ Forestier. Ok, cool! Pas de probleme. A+
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 23 Janvier 2020
"Fognon" je te prenais pour quelqu'un de pas intelligent du tout, eh bien je ne me suis pas trompé.
Rédigé par: papus   le: Jeudi 23 Janvier 2020
L'Occident utilisera toujours l'africain pour combattre ses propres freres,il en etait ainsi de l'esclavage et de la colonisation.A l'origine de la CEDEAO en 1975 les peres fondateurs ont donne a cette insttitution les objectifs de creation d'un marche commun et a terme d'une monnaie unique des 15 Etats membres. Curieusement au moment ou cette idee de monnaie unique a parite flexible arrimee a plusieurs devises commence a prendre forme,la FRANCE et les pays francophones de la ZONE UEMOA decident de creer rapidement une monnaie ECO a la difference qu'elle aura une parite fixe a l'EURO garantie par cette derniere? On constate aujourdhui avec ces divergences de point de vue entre anglophones et francophones,l'objectif initial de creation d'une monnaie unnique a parite flexible a ete courcicuite par la FRANCE qui prefere le statut-quo.
Rédigé par: Fognon.   le: Jeudi 23 Janvier 2020
@ Forestier. Je te prenais de qlq1 d'intelligent, averti, illumine... Je me suis trompe. Sorry! A+
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 23 Janvier 2020
"Fognon" entre le perroquet et le roquet tout court qui aboie sans trop savoir pourquoi, je préfère le volatile, qui sait souvent montrer plus d'intelligence. De plus, le perroquet a un langage plus correct et des accents à son répertoire.
Rédigé par: Francois de Cognac   le: Mercredi 22 Janvier 2020
Bi-Michel: Il faut éviter le piège monétaire. Personne n'a demandé à la France une quelconque garantie monétaire pour les ex-pays CFA d'Afrique de l'Ouest, qui sont tous membres de la CEDAO. Il faut que la France laisse les pays CFA (ses ex-colonies en paix afin que ces pays puissent eux aussi se développer. Ce n'est pas forcé. Pourquoi est-ce que la France tient-elle autant à garantir (c'est-à-dire à contrôler) la monnaie de ses ex-colonies d'Afrique de l'Ouest ?
Rédigé par: Rodero   le: Mercredi 22 Janvier 2020
@Fognon: A part les insultes, tu ne peux pas tenir un raisonnement articulé et cohérent. Tu es pitoyable!
Rédigé par: L;Americain   le: Mercredi 22 Janvier 2020
Bi Michel, s'il le faut on va utiliser le " Naira". Mais la nouvelle monnaie ne doit etre associee a L'Euro en aucun moment. Nous voulons d'une Independence totale. Un pays independant est un pays qui sa propre economie, sa propre culture et sa propre politique. Avec nos potentielles economiques nous pouvons et devons nous definer comme tells. La tutelle et le paternalisme Francais n'ont que trop dure. Si l'Afrique parle d'une meme voix elle pourra s'imposer et se faire respecter par les autres grands continents. Pourquoi la France doit toujours se retrouver au devant de nos grandes decisions. La France. Encore la France. Toujours la France. Trop c'est trop!!!
Rédigé par: Mohamed   le: Mercredi 22 Janvier 2020
Aucune ramification avec la France en amont et en aval. Une indépendance monétaire et rien d'autre.
Rédigé par: Fognon.   le: Mercredi 22 Janvier 2020
@Xi. Tu es un perroquet, un magneto, objet sans conscience ni ame, manipule, teleguide, apprivoise, programme... Je craignais pour toi mais maintenant, ce sentiment envers toi, cette attitude de moi envers toi sont hors de mon ame et conscience. A un moment donne,J'ai cru avoir vu en toi un citoyen qu'on peut recycler. Je me suis trompe. A+
Rédigé par: BI MICHEL   le: Mercredi 22 Janvier 2020
Francois Cognac, Ceux qui veulent pas de l'Eco de ouattara peuvent adopter le NAIRA le problème il est où ? les pseudo pays ayant une monnaie la seule chose qu'ils savent faire c'est d'introduire chaque 15 ou 20 ans une nouvelle monnaie en prenant 10.000 ancien = 1 nouveau c'est ça gérer sa monnaie ? les pays où il faut payer son loyer en Dollar c'est ça gérer sa monnaie ? où toutes les transactions financière se font en dollar c'est ça gérer sa monnaie ? où ils n'ont aucun pouvoir de rendre la monnaie plus forte et subissent la dégringolade malgré eux c'est ça gérer sa monnaie ? donnez mois un seul exemple de monnaie qui s'est apprécié globalement par rapport au dollar sur 1 an avant de voir sur 10 ans! vous n'allez pas nous mettre dans trou alors que tous les francophones ne sont pas bêtes ! Le GHANA reprendra ses esprits et sera dans l'Eco de UEMOA. Le Nigéria pourra recevoir ceux qui veulent le NAIRA comme monnaie.
Rédigé par: BI MICHEL   le: Mercredi 22 Janvier 2020
Ceux qui veulent pas de l'Eco de ouattara peuvent adopter le NAIRA le problème il est où ?
Rédigé par: BI MICHEL   le: Mercredi 22 Janvier 2020
Celestin Gnonton GBEHE aucun autre pays n'est assez bête pour garantir une monnaie africaine
Rédigé par: Francois Cognac   le: Mercredi 22 Janvier 2020
@Celestin Gnonton Gbehe: Les pays anglophones de la CEDEAO et la Guinée-Conakry ainsi que le Cap-Vert ne veulent pas de garantie monétaire (et surtout ne veulent pas que la France s'insurge dans leurs affaires monétaires). Mais la France ne veut pas couper le lien avec les pays CFA car le CFA (même rebaptisé indûment ECO) rapporte(ra) à la France, en dépit des déclarations officielles de la France. La clause sur la garantie monétaire de la France à l'ECO est une manière pour la France de passer par la fenêtre pour revenir dans les affaires monétaires des pays africains en maintenant un lien colonial de sujétion, alors qu'on tente de chasser la France par la grande porte. En effet, ce sont les métropoles qui garantissent la devise de leurs colonies.Les pays anglophones de la CEDEAO ont raison de rejeter cette garantie monétaire (coloniale) de la France. (Cette garantie de la France ne veut rien dire). Nos pays ont besoin d'un système flottant pour dévaluer si besoin est. Aujourd'hui par exemple, l'EURO est en recul par rapport au Dollars US. Il faut aussi que l'ECO puisse reculer quand il le faut par rapport à plusieurs devises.En effet, sans politique monétaire, les pays africains ne pourront pas s'industrialiser et avoir de politique économique cohérente! C'est ce que la France voudrait empêcher.
Rédigé par: Xi   le: Mercredi 22 Janvier 2020
@Fognon: Ton discours est incohérent et cela se lit que tu n'y connais rien du tout en matière d'économie monétaire. Quand les sachants s'expriment sur ce site, stp tais-toi... Tu étales ton ignorance de manière trop visible!
Rédigé par: Fognon.   le: Mercredi 22 Janvier 2020
@Diarrasse Napie. Et voila toi encore et ta connaissance. En matiere de finance et dans le domaine monetaire, ton baggage est tres leger. Sur le marche int'l, Tu veux que les prix soient quotes en quoi? Sur le marche domestique ou local nous devons dire aux planteurs le prix de leurs produits en $, yen, yuan... Tu es serieux? C'est le mot CFA qui vous gene ou bien c'est la France elle-meme? Bon Dieu! A+
Rédigé par: Celestin Gnonton GBEHE   le: Mercredi 22 Janvier 2020
Pourquoi c'est forcément la france qui doit en être le garant ?
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Mercredi 22 Janvier 2020
Il ne faut pas faire semblant de ne pas comprendre le problème du CFA/ECO qui est la garantie (forcée) de la France que tous les pays anglophones et la Guinée ne veulent pas. (En effet, la France se réserve le droit de changer les règles de l'Eco si sa garantie est exercée par les pays CFA/ECO. Bref, c'est un moyen pour la France de ne pas couper les liens coloniaux avec les pays CFA. Domination coloniale que la France voudrait étendre sa domination aux pays africains anglophones). Les pays anglophones de la CEDEAO souhaitent que la future monnaie ECO soit arrimée à un panier de devises (Yen, Dollar américain, Livre Sterling, EURO.), et non pas uniquement/exclusivement à l'EURO. D'ailleurs la plupart de nos matières premières ont leurs prix qui est fixé en Dollar américain (tel que le pétrole, le gaz naturel par exemple.) ou bien en livre sterling, tels que le cacao et le café, par exemple.