Décès de l'artiste tradi-moderne ivoirienne Allah Thérèse
APA - Publié le: 20-01-2020 - Mise-à-jour le: 20-01-2020 - Auteur: APA
Décès de l'artiste tradi-moderne ivoirienne Allah Thérèse
L'artiste chanteuse tradi-moderne ivoirienne Allah Thérèse est décédée dans la nuit de dimanche à lundi dans un hôpital du centre du pays, a appris APA de sources proches de sa famille.
 
Selon ces sources, Allah Thérèse est décédée à l'hôpital général de Djékanou, dans le centre de la Côte d'Ivoire où elle avait été admise un peu plus tôt dans la matinée à la suite d'un malaise. La diva de la musique tradi-moderne était pourtant attendue le 08 février prochain à Bouaké pour un concert dédicace de son dernier album, «Bégnan Sou Moayé».

Originaire du village de Gbofia dans la sous-préfecture de Toumodi (Centre de la Côte d'Ivoire) Allah Thérèse, chanteuse traditionnelle a formé un duo musical avec l'accordéoniste N'Goran la Loi, son mari originaire de Konankokorekro, un village situé à une vingtaine de kilomètres de la ville de Toumodi. N'Goran la Loi est décédé le 20 mai 2018 à Konankokorékro.

Allah Thérèse et N'Goran la Loi qui se sont rencontrés dans les années 1950 ont totalisé six albums dont le dernier « Doumi » a été réalisé en 2005.

Depuis 1956, date de leur première oeuvre  « Ahoumo N'Seli », Allah Thérèse et son mari N'goran la Loi se produisaient ensemble, l'une chantant et l'autre l'accompagnant à l'accordéon.

Allah Thérèse, reconnue toujours par la même coiffure appelée « Akôrou Koffié », qui signifie en Baoulé, sa langue maternelle, « la femme de l'araignée », a reçu la distinction de Chevalier de l'Ordre du Mérite ivoirien le 24 mai 2012 et depuis 2014, elle bénéficiait d'une pension mensuelle de la part de l'Etat ivoirien qui lui a également offert un logement.
Rédigé par: L'Americain   le: Mardi 21 Janvier 2020
Le Guineen, Oui j'y ai passe 13 ans. Je suis un ancien du Lycee Classique D'Abidjan. C'est a partir de notre Lycee que les greves commencaient. Tu as raison, le temps d'Houphouet etait le meilleur temps, annee de paix et de prosperite. On ne parlait jamais d'etrangers. Tous les Africains vivaient en paix sous le " Vieux". J'aime souvent repeter une de ses nombreuses pensees du jour: << Le vrai bonheur on ne l'apprecie que lorsqu'on l'a perdu>>.
Rédigé par: Le Guineen   le: Lundi 20 Janvier 2020
L'Américain: Je ne savais pas que tu avais passé 13 ans en Côte d'Ivoire. Puisque tu te réfères à l'époque d'Houphouët, je suis sûr que ce sont des années de paix que tu as passé en Côte d'Ivoire, avant d'aller aux States..
Rédigé par: Diana Konan   le: Lundi 20 Janvier 2020
BI Michel: Vous avez bien raison. Allah Thérèse ne peut pas avoir 70 ans et en même temps avoir connu son mari avec qui elle a fait son premier album, il y a de cela 70 ans également dans les années 1950...C'est une impossibilité!
Rédigé par: BI MICHEL   le: Lundi 20 Janvier 2020
Diana Konan je ne sais pas où ils ont sorti son âge de 70 ans. déjà en 1980 elle était vieille.
Rédigé par: L'Americain   le: Lundi 20 Janvier 2020
Bien que je ne comprends pas la langue Baoule, j'ai toujours admire cette dame accompagnee de son mari pendand les 13 ans que j'ai passes en Cote D'Ivoire. Quand elle jouait devant le President Houphouet Boigny il souriait jusqu'a la fin. Mon morceau preferre est celui qu'elle a chante pour le" Vieux". Que son ame repose en paix!
Rédigé par: Diana Konan   le: Lundi 20 Janvier 2020
Allah Thérèse devait être très âgée en 2020 si dans sa biographie on dit qu'elle a connu son mari dans les années 1950s... Paix à son âme!
Rédigé par: Anita Kouakou   le: Lundi 20 Janvier 2020
Paix à son âme! C'est une bonne chose qu'elle ait été décorée de son vivant, et non pas à titre posthume comme pour beaucoup d'autres artistes!