En marge de la visite d'état dans le Hambol : La Première Dame fait d'importants dons aux femmes
Présidence - Publié le: 30-11-2019 - Mise-à-jour le: 30-11-2019 - Auteur: Présidence
En marge de la visite d'état dans le Hambol :  La Première Dame  fait d'importants dons aux femmes
 
La Première Dame, Dominique Ouattara a  octroyé un financement  additionnel du Fonds d'Appui aux Femmes de Côte d'Ivoire (FAFCI) aux femmes de la région du Hambol, le vendredi 29 novembre 2019.   Ainsi, en marge de la visite d'état,  l'épouse du chef de l'Etat a tenu à apporter son soutien dans la lutte contre la pauvreté dans cette région. 
En effet,  la Première Dame avait  accordé un financement de 710 millions F CFA  en 2015 aux femmes du Hambol. A la faveur de cette visite d'état,  elle a accordé  un financement additionnel d'un montant de 500 millions F CFA  aux femmes du Hambol. Ce financement additionnel  porte à plus d'un milliard  F CFA,  le montant disponible  dans le cadre du  Fonds d'Appui aux Femmes de Côte d'Ivoire (FAFCI) pour la région du Hambol. 
En plus de ce financement, la Première Dame  a également offert des dons en vivres et en non-vivres d'une valeur de plus de 500 millions  F CFA aux femmes  de la région.  
La cérémonie de remise de ces dons  s'est déroulée sur la place Henri Konan Bédié en présence du Première Ministre Amadou Gon Coulibaly, chef du Gouvernement et représentant du Président Alassane Ouattara ; Madame Bakayoko Ly-Ramata, Ministre de la Famille, de la Femme et de l'Enfant et représentante de la Première Dame et de plusieurs membres du gouvernement.
Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, représentant du  Président Alassane Ouattara  a soutenu que sa présence à cette cérémonie est le témoignage  du soutien du chef de l'Etat à la cause des femmes. Il a traduit l'importance que le Président Alassane Ouattara  accorde à la question de l'autonomisation des femmes. Ainsi, au vu du dynamisme des femmes de la région du Hambol, il a tenu à traduire  l'attachement et le soutien  du chef de l'Etat aux femmes de la région. 
Madame Bakayoko Ly-Ramata, Ministre de la Famille, de la Femme et de l'Enfant et représentante de la Première Dame  a traduit le mot de soutien de l'épouse du  chef de l'Etat aux femmes de la région.  Aussi, elle a soutenu qu'étant retenue en dehors du pays malgré elle, la Première Dame partage ces moments de convivialité avec ses sours du Hambol.   La Ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant a également félicité le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly pour  la bonne conduite de la politique sociale du gouvernement.  Elle a énuméré les  dispositions prises par le Gouvernement afin d'améliorer la question du développement de genre en Côte d'Ivoire. 
M. Camara Thomas, Maire de la commune de Katiola a quant à lui, remercié l'engagement humanitaire et social de la Première Dame.  Propos repris par Madame Touan Célestine Présidente de l'Union des Associations Féminines  de Katiola. 
 
 
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Samedi 30 Novembre 2019
(1) Oui, le FAFCI a l'origine est une initiative de la première dame qui a bien voulu mettre en oeuvre une promesse électorale d'ADO d'établir un fonds d'appuis aux femmes qui entreprennent. (2) Non le capital du FAFCI qui est actuellement de 12 milliards ne vient pas de la poche de la première dame. Le FAFCI est un fonds qui est entièrement financé par l'Etat de Côte d'Ivoire et le FAFCI ne relève pas de la fondation privée de la première dame. (3) Il faut donc arrêter de dire que c'est la première dame qui octroie les fonds du FAFCI (comme si l'argent venait de sa poche ou de sa fondation), alors que le FAFCI est entièrement financé par l'Etat de Côte d'Ivoire. (4) En effet, doit-on encore parler de la générosité de la première dame, lorsqu'il s'agit (en fait) de l'argent de l'Etat?