Guinée : Le choix pour la nation et pour la postérité
Laye Bamba - Publié le: 13-11-2019 - Mise-à-jour le: 13-11-2019 - Auteur: Laye Bamba
Guinée : Le choix pour la nation et pour la postérité
Le manque de crédibilité de l'alternative essentiellement composée de témoins actifs ou passifs de la descente aux enfers de notre pays. Le paysage politique peuplé de partis aux socles ethniques. Une représentation de la société civile sans réelle légitimité. Les importants intérêts étrangers aujourd'hui engagés en Guinée. 
Sans être exhaustif, voilà un certain nombre d'éléments qui, aujourd'hui, rendent possible le déroulement d'un schéma à la Kagamé.
Mais est-ce pour autant le bon choix pour la nation et pour la postérité ? 
Pour ma part, je ne le crois pas !
Bien que convaincu que l'Homme providentiel n'existe pas, je ne peux nier que bien souvent des nations ont franchi des jalons importants de leurs histoires grâce à des actes de grandeur de certains de leurs fils et filles.
Le travail effectué depuis bientôt dix ans est important et toute considération partisane mise à part, le bilan n'est peut-être pas à la hauteur des énormes attentes du peuple mais en aucun cas il ne saurait être traité de négatif. 
Maintenant, à ce peuple l'ayant porté, protégé et accompagné pendant ses années de lutte pour la démocratie, sans jamais rien demander en retour, l'opposant historique doit un acte de grandeur permettant d'offrir un socle solide à la nation démocratique ambitionné depuis si longtemps.
Cet acte, je le vois en cinq étapes, bien entendu selon son agenda, pas le mien et encore moins celui de la rue.
  1. Clarification de sa position en écartant toute volonté de 3èmecandidature
  2. Ouverture d'un débat national inclusif sur le contenu d'une nouvelle constitution
  3. Proposition du texte de la constitution
  4. Adoption par référendum
  5. Organisation des élections présidentielles et passage de témoin
En procédant ainsi, il créera, j'en suis certain, le précédent que ce pays attend depuis toujours.
Puisse Dieu bénir la Guinée !
Laye Bamba
 
Rédigé par: Le Virginien   le: Jeudi 14 Novembre 2019
L'Americain: Ne mélangeons pas tout. Vouloir effectuer un troisième mandat consécutif auquel la Constitution ne donne pas droit et vouloir "effectuer un toilettage des textes constitutionnels" sont deux choses différentes. Dans l'esprit des suiveurs d'Alpha Condé, amender la Constitution Guinéenne n'est pas une fin, mais le moyen pour permettre à Condé de se maintenir au pouvoir plus longtemps après deux mandats consécutifs.C'est ce qui provoque des guerres civiles inutiles en Afrique.Cette soif de pouvoir et cette volonté de se maintenir au pouvoir à vie.
Rédigé par: Le Guineen   le: Jeudi 14 Novembre 2019
L'Americain: Faut pas mentir ici sur ce site. En tant que Guinéen, tu fais semblant de ne pas connaitre la Constitution de ton propre pays. La Constitution actuelle de la Guinée ne permet à aucun président de changer la durée des mandats ni de se représenter. Ce sont des dispositions de la Constitution actuelle qui ne sont pas amendables.Le voyou de Condé le sait très bien. C'est d'ailleurs pour cela que son ministre de la Justice a démissionné avec fracas pour ne pas se rendre coupable et complice des magouilles (constitutionnelles) d'Alpha Condé.
Rédigé par: L'Americain   le: Mercredi 13 Novembre 2019
La Francaise, peut-etre on doit revoir la definition de la constitution. Il n'existe aucune constitution, je dis bien aucune constitution qui n'ait pas connu de changements. Les U.S en ont connu 27 pour ton information. Maintenant, pas forcement le genre de changement dont on parle dans le cas specificque de la Guinee. Quelle est cette societe dans le monde qui ne fait jamais de changements pour le bien-etre de sa population? Les realites de 1960 sont differentes des realites de 2019. Le temps passe, la societe evolue. Tout doit etre adapte aux realites du moment. Alpha Conde est un sauveur. On ne peut pas le laisser partir a cause de ceux qui n'ont rien apporte a ce pays, sauf mensonges, vols. La constitution sera amendee et Alpha Conde sera candidat pour un 3eme mandate. C'est la constitution elle-meme qui le dit.
Rédigé par: la française   le: Mercredi 13 Novembre 2019
C'est faux ce que vous dites l'américain. Il y a des constitutions qui sont intouchables : USA...Canada et plus proche de nous : le GHANA. Maintenant en ce qui concerne le bilan positif de Condé, d'autres guinéens peuvent le faire. Condé n'est pas le seul travailleur en Guinée. c'est un peuple qui regorge des valeurs comme Condé, vous-mêmes et les autres. Alors faites-vous confiance au lieu de faire la fixation sur Alpha Condé.
Rédigé par: L'Americain   le: Mercredi 13 Novembre 2019
Si la modification de la constitution permet a Alpha Conde de se representer, je ne vois pas pourquoi il ne le ferait pas, surtout qu'il a apporte beaucoup a la Guinee pendant les neuf dernieres annees. Il n'existe aucune constitution sur cette terre qui ne soit pas modifiable. La Guinee est dans une situation particuliere. Elle a connu un retard enorme par rapport a ses voisins. Apla Conde est venu comme un messi, un sauveur. Tous ces soi-disants opposants ont gouverne le pays pendant des annees sans apporter le minimum de changement. Ils sont ratrapes par leur passe sale. La Guinee ne leur fait pas confiance. Alpha Conde a pose des actes concrets. Il a change la vie du Guineen. Les Guineens dans leur majorite preferent le laisser continuer son bon boulot. L'homme est un batisseur. On le prefere aux dilapideurs de fonds publics.