Côte d'Ivoire : Tables-bancs pour champions nationaux
Koffi Alle - Publié le: 07-11-2019 - Mise-à-jour le: 08-11-2019 - Auteur: Koffi Alle
Côte d'Ivoire : Tables-bancs pour champions nationaux
Il faut saluer la decision du gouvernement de renoncer à l'importation pour 17 milliards FCFA de tables-bancs et d'en faire plutot commande auprés de 14 PMEs nationales. Il faut aussi saluer tous les compatriotes qui se sont mobilisés y compris sur les reseaux sociaux pour plaider en faveur de la fabrication locale de ces tables-bancs; je cite notamment notre ami, l'infatigable Serif Tall.
Pour l'avenir, nous devons tous comprendre en tant que nation, l'importance strategique de la commande publique. Les marchés publics constituent une arme de developpement massif. Même dans des pays avancés, chantres du capitalisme comme les USA, de très grandes entreprises font leur chiffre d'affaires grace à la primauté qui leur est accordée par l'Etat sur la commande publique.
Si nous voulons l'emergence de champions nationaux du secteur privé, nous devons penser à nos entrepreneurs et PMEs surtout quand il s'agit de fournir à l'Etat des biens et services qui ne demandent pas une grande technologie. C'est ainsi que nous prendrons une part plus active dans notre économie aux côtés des investissements étrangers necessaires et densifierons notre secteur privé pour apporter une reponse durable au chomage des jeunes.
 
 
 
 
 
 
Rédigé par: Mouloud Fofana   le: Lundi 11 Novembre 2019
Pour la célébration du Maoulid le 10 novembre 2019, les imams de CI ont dénoncé la corruption en Côte d'Ivoire. Est-ce que Bi-Michel osera-t-il encore dire sur ce site que ce sont des mensonges ? Les faits sont têtus et on ne peut pas les réfuter sans arrêt.C'est pour cela que nous avons besoin des lanceurs d'alerte. Ils permettent de "rectifier le tir" quand cela est nécessaire et cela rend service déjà la Côte d'Ivoire et au gouvernement.C'est ainsi donc qu'on n'a plus commander de simples table-bancs en Chine, comme si on n'avait plus de bois et de bons menuisiers en Côte d'Ivoire. Bi-Michel et Fognon: Disons Merci aux lanceurs d'alerte. Ils empêchent beaucoup de dérives.
Rédigé par: Zoumana Soul   le: Lundi 11 Novembre 2019
Pour Bi-Michel et Fognon, il ne faut jamais critiquer le gouvernement d'ADO qui ne commet jamais d'erreur (de gestion). Nous sommes dans un monde parfait. Toute personne qui ose critiquer est un "menteur" et est contre "ADO". De tels ADO-rateurs sont dangereux, car ils sont prêts pour tuer tous ceux qui ne partagent pas leur ADO-ration. Ce n'est pas cela la démocratie. La démocratie est faite de débats contradictoires et d'opinions divergentes qui se confrontent. C'est une confrontation des idées et des arguments, dans la paix et dans la poursuite du bien et du mieux pour notre beau pays, la Côte d'Ivoire!
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Lundi 11 Novembre 2019
Les Ado-rateurs accusent toujours tous ceux qui critiquent la mauvaise gestion d'ADO de mentir. Pourtant, l'article du Banco.net ne rapporte que des faits avérés.Alors, qui ment ? Ceux qui dénoncent les faits ? Ou bien ceux qui réfutent la réalité des faits ?
Rédigé par: BI MICHEL   le: Samedi 9 Novembre 2019
Nous ne sommes pas ici pour Adorer quelqu'un mais ça nous apporte quoi de mentir même si c'est pour salir celui qui est pouvoir ! Chacun aspire à mieux pour le pays et le mieux c'est dans la vérité et non dans le mensonge fut il dirigé contre Ouattara.
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Vendredi 8 Novembre 2019
Forestier: Tu remarqueras que ce sont (toujours) les mêmes "ADO-rateurs" qui s'évertuent à défendre l'indéfendable. Pourtant, aucune oeuvre humaine n'est parfaite. Houphouët n'était pas parfait et ADO l'est encore moins. Mais nos "ADO-rateurs" de service veulent nous faire croire qu'il n' y a pas de ratées et que tout va bien, tout est parfait sous ADO. Loin s'en faut! Sans la liberté de blâmer ADO (et certains de ses ministres les plus incompétents et/ou malhonnêtes) pour ce qui ne va pas et peut être amélioré, il n' y aura point d'éloge flatteur pour ADO.
Rédigé par: BI MICHEL   le: Vendredi 8 Novembre 2019
Forestier de Lahou si on revient en arrière il s'agissait des tables du lycée chinois de Grand-Bassam. un lycée de 1000 places donc une table à 17 millions ? autant payer des voitures à tous ses élèves. Ici il s'agit des écoles primaires et des autres écoles secondaires donc pas de confusion juste parce qu'on aime pas Ouattara. Il faut critiquer mais en étant honnête sinon on gagne quoi après ?
Rédigé par: BI MICHEL   le: Vendredi 8 Novembre 2019
Forestier de Lahou si on revient en arrière il s'agissait des tables du lycée chinois de Grand-Bassam. un lycée de 1000 places donc une table à 17 millions ? autant payer des voitures à tous ses élèves. Ici il s'agit des écoles primaires et des autres écoles secondaires donc pas de confusion juste parce qu'on aime pas Ouattara. Il faut critiquer mais en étant honnête sinon on gagne quoi après ?
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 7 Novembre 2019
"BI MICHEL" on dirait que ça t'ennuie que l'information de cette commande aux Chinois, très largement surfacturée, ait filtré sur les réseaux sociaux, ce qui a visiblement obligé le gouvernement à revoir sa copie. Si c'était une "fake news", elle aurait été officiellement démentie, mais ça n'est pas le cas. Au contraire, cet article vaut comme une confirmation. Evidemment, c'est ADO qu'on remercie, on en va quand même pas féliciter Kandia !
Rédigé par: BI MICHEL   le: Jeudi 7 Novembre 2019
quelle confusion ! les tables avec bancs du primaires n'ont jamais été commandées à l'extérieur ! en plus les 17 milliards c'est de l'infox
Rédigé par: Beugré Julien   le: Jeudi 7 Novembre 2019
Certains avaient soutenu que seule la CHINE pouvait nous fournir ces tables bancs. Aujourd'hui nous nous rendons compte que l'on nous a volé avec les marchés gré à gré: RIEN QUE DU BIO
Rédigé par: Awoulaba Cool   le: Jeudi 7 Novembre 2019
Le titre de l'article peut prêter à confusion, car la Commande Publique de l'Etat de Côte d'Ivoire n'est pas payée sur le budget de la Présidence, ni avec l'argent venant de la poche du Président. En effet, la Côte d'Ivoire est le seul pays dans lequel la "Commande Publique" défavorise les entrepreneurs nationaux et les PME nationales au profit des multinationales, tout comme le Code des Impôts. Cela est paradoxal et explique pourquoi la croissance est non-inclusive. En effet, ce sont les PME qui embauchent sur place, paie des salaires sur place et investissent sur place. Beaucoup de multinationales n'investissent pas suffisamment sur place et rapatrient un maximum de capitaux au Maroc, en France, en Chine. Dans les supermarchés de Côte d'Ivoire, je suis toujours surpris de trouver des choux et des carottes de France, des tomates et de la pomme de terre de Hollande comme si la tomate, la pomme de terre et les carottes ne poussaient pas en Côte d'Ivoire. Ces légumes venus de France et des Pays-Bas sont vendus à des prix exorbitants vu qu'ils sont arrivés en Côte d'Ivoire par avion.Cela aussi est un paradoxe. La Côte d'Ivoire ne devrait pas utiliser ses précieuses devises pour importer des tomates, des carottes et des laitues venues de France et des Pays-Bas. D'autant plus qu'il n'y a pas de réciprocité. Le chou ivoirien, la carotte ivoirienne ou l'aubergine amère ivoirienne, n'est pas vendue en France, ni au Pays-Bas!