Comprendre les origines de AL QAIDA dans le maghreb islamique (AQMI)
Jean-Basile N'guetta - Publié le: 06-11-2019 - Mise-à-jour le: 07-11-2019 - Auteur: Jean-Basile N'guetta
Comprendre les origines de AL QAIDA dans le maghreb   islamique (AQMI)
Le terrorisme se definit simplement comme l'utilision de la violence pour atteindre un but ideologique, politique ou religieux. Le terrorisme "modern" a connu trois grandes epoques: Les annees de Resistance de 1950 a 1970 avec les attentats a la voiture piegee; les annees de Poudre de 1970 a 1990 avec les detournements d'avion et les prises d'otages; les annees du Djihad, de 1990 a nos jours. Ossama Ben Laden ce Saoudien ne d'un pere Yemenite, Mohamed Ben Laden qui a immigre en Arabie Saoudite et qui y a fait fortune et d'une mere Syrienne Hamida al-Attas est le pere du Jihad International.
En 1979, lorsque l'Union sovietique envahit l'Afghanistan, Ben Laden n'est que jeune etudiant a l'Universite de Jeddah.Il ressent comme beaucoup de jeunes fondamentalistes de cette epoque le desir d'aller combattre et bouter hors du territoire Afghan, ces " mecreants" Sovietiques qui ont ose investir une "terre sainte". Osama Ben Laden part donc combattre aux cotes des moudjahidines venus de presque tous les pays arabes, mais principalement de l'Algerie. La guerre dure une dizaine d'annees et l'Union sovietique se voit obligee de battre en retraite et de quitter l'Afghanistan. 
Ben Laden pense alors qu'il imperieux de continuer le jihad international au regard du training et de l'expertise que les Moudjahidines venus du monde entier ont recu en combattant les Sovietiques.
Al Qaeda ou "La Base"
 
Ben Laden cree une base de donnee qu'il nomme Al Qaeda, La Base, dans laquelle il recense tous les moudjahidines afin de lancer le jihad international. Pour cela, il invente le concept du "Principe de Progression Geometrique" qui n'est autre qu'une strategie qui consiste a former des jihadistes et lorsque ces jihadistes formes arrivent dans leur pays d'origine, ils forment a leur tour d'autres jihadistes. C'est dans ce contexte qu'il faut  situer le role qu'ont joue ou que jouent des chefs terroristes comme Mokhtar Bel Mockhtar, Abdelmalek Droukdel, Ayman Al-Zawahiri, Iyad Ag Ghaly, Amari Sahifi et bien d'autres.
LE RETOUR DES AFGHAN ALGERIENS ET LA CREATION D'AQMI
Les Elections Legislatives de Decembre 1991 en Algerie, le F.I.S, L'A.I.S, le G.I.A, le GSPC et AQMI
Le 26 décembre 1991 a eu lieu le premier tour des élections législatives en Algerie. Le FIS obtient 188 sièges sur 231, le FFS 25 sièges et le FLN parti au pouvoir depuis 1962 obtient 15 sièges, les candidats indépendants remportent 3 sièges. L'armee algerienne sentant une defaite certaine du FNL decide de contraindre le président Chadli Bendjedid à la demission, suspend le processus electoral en annulant les elections legislatives y compris les departements gagnes par le FIS et engage une chasse a l'homme contre les dirigeants du FIS don't Abassi madani et Ali Belhadj qui seront arretes. C'est dans ce contexte que les Islamistes se constituent en plusieurs groupes armés, dont les principaux sont le Mouvement islamique armé (MIA), basé dans les montagnes, et le Groupe islamique armé (GIA), basé dans les villes. Le Mouvement Islamique armee, L'Armee Islamique du Salut la branche armee du FIS rentrent en action pour installer un profond climat d'insecurite en commettant des actions terroriste depuis les maquis et le montagnes de Kabylie ou elles se sont terrees contre les forces de l'ordre et les populations civiles.. La guerrilla du GIA touche presque toutes les grandes villes de l'Algerie.  Cependant,pour se dissocier des mutiples massacres atroces du GIA, un groupe dissident,  le Groupement pour la Predication et le Combat, (GSPC) voit le jour et s'installe a la peripherie de la Kabylie. 
En 2006Abdelmalek Droukdel, aussi connu sous le nom de Abou Moussab Abd El-Ouadoud, le numéro 1 du GSPC algérien, sous le parrainage du Jordanien 'Abou Moussab El-Zarqaouipatron d'Al Qaida en Irak fait allégeance à Al-Qaïda. Le GSPC devient de lors Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI).
 
                   
Selon Jean- Pierre Filiu, Professeur au Centre Etudes et Recherches Internationales (CERI) Science Po, "Lors de la creation d'AQMI, l'objectif qui lui etait assigne par Ben Laden, c'etait l'Europe". AQMI ayant echoue dans cettemission  s'est rabattu sur le Sahara. AQMI est present en Algerie son pays de naissance,en Mauritanie, au Maroc, au Mali, au Tchad, au Nigeria, au Niger, en Libye et meme au Burkina Faso.
LA STRUCTURE D'AQMI
Au niveau structurel, AQMI est divise en plusieurs unites combattantes mobiles appelees Katibas. A la tete de chaque Katiba se trouve un emir regional, comme ce fut le cas de Mokhtar Belmokhtar aussi connu sous le nom de Khaled Abou El Abbas qui fut pendant longtemps l'Emir de l'Ouest incluant la Mauritanie. En dessous de chaque Katiba, se trouvent des Saharia qui sont de petites unites combattantes locales composes de 5 a 7 personnes.  Abdelmalek Droukdelalias Abou Moussab Abd El-Ouadoud demeure a ce jour l'Emir principal d'AQMI. Ces dernieres annees, AQMI a collabore avec plusieurs autres organisations terroristes presentes dans le Sahel comme Ansar Dine  « Les défenseurs de la religion » un groupe armé salafiste djihadiste fondé et dirigé par Iyad Ag Ghaliou Al Mourabitoune,« Les Almoravides » qui n'est autre qu'une organisation militaire et terroriste d'idéologie salafiste djihadiste, née en août 2013 de la fusion du MUJAO et des Signataires par le Sang, dirige par Mokhtar Belmokhtar, ou encore Boko Haram d' Aboubakar Shekau. Cette collaboration leur permet d'echanger en expertise et en strategie en vue d'harmonisation plus efficacement de leurs actions sur le terrain.
Il est evident aujourdhui que la chute et l'assassinat de Kadaffi qui a conduit a la deliquescence de Libye au point d'en faire un "failing state" a fortement contribue a la recrudescence du terrorisme dans le Sahel.
 
 
Jean-Basile N'guetta
Specialiste des Mouvements Jihadistes
Master en Diplomatie option Terrorisme International
Norwich University