Côte d'Ivoire -Entreprenariat : 23 000 jeunes bénéficient du financement de l'Etat
lebanco.net - Publié le: 04-11-2019 - Mise-à-jour le: 04-11-2019 - Auteur: Jeremy Junior
Côte d'Ivoire -Entreprenariat : 23 000 jeunes bénéficient du financement de l'Etat
Les ralentissements constatés dansles prestations de la Couverture maladie universelle  (CMU) seront réglés d'ici fin novembre, assure le porte-parole du gouvernement,  Sidi Touré. Il s'exprimait ainsi, au cours d'une conférence de presse, le lundi 4 novembre 2019, face aux problèmes rencontrés par les usagers de ce système,entré dans sa phase active depuis juillet. 
Selon les données qu'il a communiquées, à cette occasion,  1 958 185 personnes ont été enrôlées, 658 137 cartes ont été distribuées sur les 1 232 192 produites, fin septembre2019.
23 282 jeunes ont bénéficié de financements suite à des formations et/ou études de dossiers.5 600 jeunes ont bénéficié de formation pour la création de petites entreprises ou activités génératrices rive de revenus (AGR). 
Le porte-parole du gouvernement, qui avait à ses côtés des responsables de certaines entités étatiques, a mentionné que l'Agence emploi jeunes (AEJ), a identifié 44 909 opportunités d'insertion au titre des Travaux à haute intensité de main d'oeuvre (THIMO) et y a déjàinséré 6 550 jeunes. Le ministre Touré a par ailleurs annoncé que les logements sociaux, en construction à Bingerville seront livrés aux acquéreurs d'ici la fin de l'année.  
Jeremy Junior 
 
 
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Mardi 5 Novembre 2019
Entre deux et trois millions de jeunes sont en situation de "ni-ni". Ils n'ont "ni" formation, "ni" expérience professionnelle. Bref! Dire qu'on va transformer ces jeunes en entrepreneurs n'est pas très réaliste.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 5 Novembre 2019
Tout ça c'est la douce musique préélectorale à l'usage des citoyens décérébrés. Racontez tout ce que vous voulez, on voit ce qui se passe, on voit bien que la réalité c'est pas du tout ce que vous dites.
Rédigé par: diarrasse Napie   le: Lundi 4 Novembre 2019
Ce jeune ministre aime beaucoup ses photos dans la presse et aussi les effets d'annonce. Toutes les semaines, il annonce une initiative nouvelle ainsi que des milliards qui seront dépensés. Mais, entre deux et trois millions de jeunes sont en situation de "ni-ni". Ils n'ont "ni" formation, "ni" expérience professionnelle. Bref!
Rédigé par: Lago Tape   le: Lundi 4 Novembre 2019
L'entrepreneuriat est un concept profond que nous ne saurons intégralement détailler ici. Mais comprenons simplement que devenir entrepreneur, découle d'un processus d'apprentissage graduel et continu. Il ne s'agit pas d'un événement spontané comme le deviennent la majorité des jeunes chômeurs ivoiriens (qui se réveillent un beau matin et se déclarent "entrepreneurs"...). Vous verrez en Côte d'Ivoire, un jeune sans le bac et sans aucune expérience de travail devenir entrepreneur après (uniquement) 2 semaines ou 02 mois maximum de formation accélérée en entrepreneuriat, parce que les institutions publiques en donnent l'opportunité. Alors que pour tout vous dire, un vrai entrepreneur dans la majorité des cas, c'est celui qui a déjà servi (pendant de longues années) en tant qu'employé ou alors c'est un génie du genre des Bill Gates ou autres, mais cela est très rare. Les jeunes ivoiriens veulent tous devenir des chefs d'entreprises (sans avoir jamais travaillé de leur vie) et surtout ne veulent pas travailler de façon collégiale pour un meilleur aboutissement de leurs projets d'entreprises. L'accès au financement est aussi l'une des difficultés sur le terrain. Souvent les bailleurs de fonds disent que c'est plutôt les projets des jeunes qui manquent de qualité. Qu'en est-il ? Le financement en soi est un risque pour celui qui finance, que ce soit les institutions publiques, le promoteur ou encore les institutions privées. Alors, lorsque vous êtes un réel analyste financier, un jeune créateur d'entreprise avec le profil que je viens de vous décrire, sans aucune expérience professionnelle et voulant forcément faire aventure seul, ne saurait vous séduire. Il est donc impératif de revoir le concept ''entrepreneuriat'' et redéfinir le profil d'un entrepreneur en Côte d'Ivoire.