Alliance Bédié-Soro : Rencontre entre deux "pierres" à Paris
lebanco.net - Publié le: 10-09-2019 - Mise-à-jour le: 10-09-2019 - Auteur: Karine Koré
Alliance Bédié-Soro : Rencontre entre deux
En séjour en Europe depuis un moment, Guillaume Soro est passé rendre visite à Henri Konan Bédié, le président du Pdci, à sa résidence privée de Paris, le samedi 7 septembre 2019. Une visite, qui serait passée inaperçue, si le Pdci n'avait pas jugé opportun de publier un communiqué de presse, accompagné d'une image montrant Bédié et son « protégé » côte-à-côte.
En prenant l'opinion à témoin, le président du Pdci fait passer plusieurs messages. 
D'un : Bédié montre à nouveau à ceux qui ont cru un moment ou continuent de croire, que les relations entre Soro et lui avaient pris du plomb dans l'aile, qu'il n'en est rien. Certains commentateur savaient, en effet, estimé que le rapprochement de Bédié avec l'ancien chef de l'Etat, Laurent Gbagbo, qu'il a rencontré le 29 juillet 2019 à Bruxelles en Belgique, avait éloigné un peu plus le Sphinx de Daoukro de son « protégé ». En s'affichant avec Soro, Bédié entend couper court à ces rumeurs et conjectures.
De deux : le président du Pdci continue de jouer la carte Soro contre Alassane Ouattara. Et llaisse  voir qu'il a avec lui, un poids lourd, anciennement allié du chef de l'État. L'ex président de l'Assemblée nationale est en effet un pion essentiel dans  l'appareil politique et militaire du camp Ouattara,qui pourrait être un précieux atout pour le Pdci et ses alliés de la plateforme de l'opposition.
Guillaume Soro lui-même ne se vantait-il pas de cette force que lui et Bédié constituaient du temps où ils étaient des alliés de Ouattara au sein du pouvoir ? On se souvient qu'en séjour sur ses terres natales de Ferké, il avait utilisé la métaphore de la casserole posée sur un foyer à trois pierres : le pouvoir qui reposait sur trois hommes : Bédié, lui et Ouattara lui-même. La casserole tiendra-t-elle encore en équilibre sans les deux autres pierres, c'est-à-dire Bédié et Soro ? s'était-interrogé ce dernier. La rencontre des deux pierres à Paris vise à rappeler de quel poids ces deux leaders comptent encore peser pour les élections de 2020.
Karine Koré