Meeting de l'opposition: Pdci et pro-Gbagbo n'auront pas accès au stade Champroux
lebanco.net - Publié le: 10-09-2019 - Mise-à-jour le: 10-09-2019 - Auteur: Karine Koré
Meeting de l'opposition:  Pdci et pro-Gbagbo n'auront pas accès au stade Champroux
Le Pdci et la faction du Front populaire ivoirien(Fpi), pro-Gbagbo, ne tiendront plus au stade Champroux de Marcory, le meeting qu'ils y projetaient, le samedi 14 septembre 2019. C'est ce qu'ont annoncé les organisateurs de ce meeting, le mardi 10 septembre 2019, lors d'une conférence de presse tenue au siège du Pdci à Cocody.
L'information a été, en effet, donnée par Kamagaté Brahima, secrétaire exécutif du Pdci, chargé de la jeunesse. Selon lui, le ministère des Sports, que les organisateurs du meeting avaient saisi par courrier, leur a répondu que le stade Champroux est fermé pour travaux. « Nous ne savions pas que le stade Champroux était fermé. Nous l'avons constaté », a-t-il admis.
Puis Kamagaté Brahima d'ajouter qu'ils avaient effectué toutes les démarches administratives pour se conformer à la loi. « Nous avons saisi le ministre des Sports, le ministre de l'Intérieur, le maire de Marcory », a-t-il renchéri.
Un courrier, en date du 5 septembre 2019, a été, en effet, adressé par Maurice Kakou Guikahué au ministre des Sports, Danho Paulin, pour solliciter le stade Champroux. En réponse, le ministre des Sports informait les organisateurs, par courrier daté du même jour, que « le stade est fermé pour des travaux de réhabilitation depuis juin 2019 ». Et donc, qu'il était « au regret de ne pouvoir donner une suite favorable à(leur) requête ».
Le stade Champroux étant inaccessible, aucun site n'a encore été trouvé comme solution de remplacement jusqu'au moment où se tenait la conférence de presse. « Nous avons écrit aujourd'hui au ministre( mardi 10 septembre, ndlr) pour demander l'Injs( Institut national de la jeunesse et des sports) », a annoncé le représentant du Pdci. 
Kamagaté Brahima, a assuré que les autorités compétentes s'activent pour leur trouver un espace. « Le ministre est en train de tout faire pour nous trouver un site pour ce meeting. Il nous a donné toutes les assurances », a-t-il rassuré. Notons qu'il a co-animé la conférence de presse avec Koné Boubacar, du Fpi pro-Gbagbo.
Karine Koré 
Rédigé par: Foufou   le: Mercredi 11 Septembre 2019
Des gens qui prévoient faire un meeting dans un stade aussi connu que le Champroux, en plein Abidjan et qui ne vérifient même pas la disponibilité ni l'état du lieu choisi avant de lancer les invitations? Le stade est fermé depuis juin 2019 et eux ne le savent pas? Où est le sérieux? Maintenant ils attendent du ministre qu'il leur trouve un lieu de substitution comme si leur négligence était imputable au ministère des sports. C'est quelle opposition ça? C'est ce même amateurisme qu'on veut nous servir une fois au pouvoir? La série continue après le dossier de plainte mal ficelé de la CEI présenté au Conseil Constitutionnel qui n'avait d'autre choix que le rejet...
Rédigé par: Kacou   le: Mercredi 11 Septembre 2019
Au temps de N'zeuba et gbagbo alors au pouvoir , les meeting du Rdr etait une declaration de guerre a leurs yeux...dont les militaire policier et gendarme sont deploiyez pour l'empecher a tout prix soit tirer sur les militants !!! on n'a vecus ca ici dans ce pays ! Merci a vous Mr. le president Ado . Vous montgrer a chaque occasion votre grandeur d'espris....et votre attachement au respaix du jeux democratic . les soidisent auto-proclanme pere de la (democratie ivoirienne) on sortie les Mi24 char de combat avec une armee requisitionne pour la cause....plateau declare zone de guerre pour uen ssimple manif de l'opposition G7....120 morts selon L'Onu....500 selons les victimes...malgre cela , les boureau d'hier ce disent victimes aujourd'hui .