Guinée : Des "consultations" sources de violences
Le Challenger - Publié le: 10-09-2019 - Mise-à-jour le: 10-09-2019 - Auteur: Gaoussou M. Traoré
Guinée : Des
A la télévision nationale, le mercredi 4 septembre 2019, Alpha Condé a déclaré avoir demandé à son Premier ministre de mener des « consultations » auprès des partis politiques, des institutions, des syndicats et de la société civile en vue de proposer une nouvelle Constitution.
L'annonce n'a surpris personne en réalité car, depuis des mois déjà, cette question revenait de façon récurrente chez les partisans du pouvoir en place.  Sauf que, au sein de l'opposition guinéenne et de la société civile, la perspective de doter le pays d'une  nouvelle Loi fondamentale n'est pas à l'ordre du jour. Et que n'est tout juste qu'un prétexte pour mettre le compteur constitutionnel à zéro afin que le Chef de l'Etat puisse briguer un troisième mandat consécutif. Ce que ne lui permettent pas les dispositions de l'actuelle Constitution qui limite le mandat à deux.
 
C'est pourquoi à l'issue de sa réunion interne vendredi dernier, le Front National de Défense de la Constitution (FNDC) déclare qu' ''Il n'y aura ni consultation ni référendum ni troisième mandat''. Quand Cellou Dalein Diallo, le Chef de file de l'opposition, clame qu'''Il n'y a pas de débat autour du changement de Constitution'', arguant qu'en Guinée ''On a une Constitution qui permet l'exercice des libertés, qui permet l'alternance. On peut faire des révisions. Toutes les autres dispositions sont révisables, sauf le nombre et la durée des mandats. On comprend pourquoi il le fait : c'est pour s'éterniser au pouvoir''.
De toute façon, les principales organisations guinéennes de défense des droits de l'homme avaient, depuis mai, exprimé leur désaccord total avec le projet de nouvelle Constitution qui risque, selon elles, de déstabiliser le pays et de provoquer de nouvelles violences. Ce qui est loin d'être improbable car,  il y aura forcément des manifestations qui seront réprimées par des forces de l'ordre. Les échauffourées pourraient occasionner des morts d'hommes et des blessés, en plus des dégâts matériels qui pèseront sur le développement économique et la cohésion sociale de la Guinée.Le mieux que le Président Condé devrait faire, c'est de remettre au placard son projet de Constitution qui ne pourrait que mener la Guinée à la dérive.
 
Gaoussou M. Traoré
Rédigé par: Idrissa Keita   le: Samedi 21 Septembre 2019
Forestier de Lahou: Tu as raison de poser les bonnes questions à cet "américain" aux idées farfelues, et qui ne vit pas les réalités du peuple guinéen? Tout le monde sait que les guinéens sont pauvres dans leur majorité même si leur pays regorge de tous les minéraux du monde (et est vraiment un "scandale géologique").Tout le monde sait que Conakry est une "poubelle' à ciel ouvert.dans laquelle les guinéens vivent dans la pauvreté et la saleté et n'ont ni eau potable, ni électricité. De quelle Guinée (virtuelle) parle "l'américain "? Conté est un incompétent qui va amener la guerre en Guinée s'il s'évertue à vouloir changer la Constitution pour un 3e mandat auquel il n'a pas légalement droit .
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mercredi 11 Septembre 2019
"L'Americain" tu dis vraiment n'importe quoi. En parlant de pays "béni" regarde un peu la RDC, qui est d'une richesse incroyable en toutes sortes de ressources, naturelles et minérales, qualifiée de "scandale géologique". Et où en est la RDC ? Où va la RDC ? Y a t-il un moindre espoir pour elle ? Je crains la même chose pour la Guinée.
Rédigé par: L'Americain   le: Mercredi 11 Septembre 2019
Forestier De Lahou, quand je dis la Guinee de Sekou Toure que la France a detruite, je veux tout simplement dire ce que la France a fait contre la Guinee de Sekou Toure pour mettre son developpement en retard pour avoir dit "NON" a De Daulle. Lago Tape, tu as toujours prouve dans tes ecrits depuis que j'ai commence a te lire, que tu ne connais rien de la Guinee. Ce ne sont pas tes sejours ephemeres qui te feront decouvrir un pays. Tu dis que ce qui etait en Guinee au temps de Sekou Toure etait fait par les colons? mon cher, heureusement que les maisons et autres realisations du colon sont facilement identifiables. Tu ferais mieux de te renseigner sur ce que Sekou Toure a fait en Guinee malgre le sabotage de vos maitres Francais. Si je me mets a enumerer les realisations de Sekou Toure, je passerai toute une journee sur cette page. Bref! Revenons a nos moutons. Tu as raison quand tu dis que la Guinee est confrontee a des problemes d'electricite et d'eau potable, et d'insalubrite. Cependand ce que je veux que tu saches est que bientot ce sera un souvenir lointain, car la Guinee a eu la chance d'etre le pays le plus beni dans la sous region et l'un des pays les plus benis de l'Afrique avec toutes les richesses du monde se trouvant sur son sol. Aucun pays de la sous region est a 100% electrifie. Cite moi un seul. Dakar et Abidjan sont sales aussi, mais a des degres differents par rapport a Conakry. Il faut reconnaitre des efforts fait par Alpha Conde pour palier a tous ces problemes. Si je pouvais couper/coller, j'aillais te montrer des saletes a Dakar, Abidjan, Bamako, Ouagadougou ect.. Je suis au boulot, empeche de continuer..
Rédigé par: Lago Tape   le: Mercredi 11 Septembre 2019
La Guinée est qualifiée (avec raison) de château d'eau de l'Afrique de l'ouest, car les fleuves Niger, Sénégal et Gambie (et tous les grands fleuves de Côte d'Ivoire: Bandama, Bia, .) prennent tous leur source en Guinée. La Guinée est aussi le pays le plus arrosé de la sous-région ouest-africaine, avec plusieurs fleuves et affluents. Ces cours d'eau sont des atouts pour la pratique d'une agriculture extensive et pour la construction de grands projets hydroélectriques. Malgré ces nombreuses ressources naturelles, la Guinée est confrontée à des problèmes chroniques et récurrents de manque d'électricité et de manque d'accès à l'eau potable. Cette situation affecte les conditions de vie des Guinéens et freine le développement économique du pays. Pour faire du rêve "Eau et électricité pour tous" une réalité, les différents régimes qui se sont succédé au pouvoir, ont fait des promesses (non tenues), et le problème persiste toujours. En mai 2009, la junte militaire avait lancé une campagne de construction de forages dans certaines zones défavorisées de Conakry, pour, disait-elle, «mettre fin au spectacle désolant de ces centaines de femmes et d'enfants, bidons et bassines en main, en quête perpétuelle d'eau». Mais, le projet n'a pas eu les résultats escomptés à cause d'un manque de financement de l'Etat et des bailleurs de fonds. La corruption, qui gangrène le système de gestion du secteur de l'eau et de l'électricité, avait également contribué à l'échec de ce programme. Aujourd'hui, des rapports du ministère de l'Energie montrent que le parc énergétique guinéen reste toujours caractérisé par des équipements vétustes, des coûts de production élevés, un endettement excessif, le manque de capacité managériale des gestionnaires. Alpha Condé au pouvoir depuis décembre 2010, a entrepris des efforts pour doter le pays d'équipements d'adduction d'eau et d'électricité afin de mettre fin aux pénuries d'eau et délestages fréquents. Mais en 2019, c'est un échec!
Rédigé par: Driss Keita   le: Mercredi 11 Septembre 2019
Lago Tape, tu as raison. Il n'y a pas de courant ni d'eau potable en Guinée et c'est un échec patent des 10 ans de pouvoir d'Alpha Condé! « En Guinée, pourquoi de nombreux jeunes se réunissent les soirs dans les stations-service ? » . Une question posée durant l'émission '' Les 12 coups de midi '' diffusée par TF1 en février 2019. Evidemment, celui à qui s'adressait le sujet n'a pu répondre car selon lui, nos jeunes y sont pour danser. Il rate la première réponse qui est « pour réviser », vraie réalité depuis presque deux décennies. Humiliation au sommet quand on a vu le ministre de l'énergie faire un tapage médiatique pour finalement dire que tout va bien et que l'EDG est responsable de la mauvaise desserte électrique. Le symbole de la question insultante de TF1 sur la forme, est en réalité, un élément important du décor de la Guinée dans la nuit est parlant. Depuis les années 2000, la SOGEL a été dissoute pour donner naissance à EDG alors que le courant était dispo 24h/24. On faisait aussi rêver avec le barrage de Garafiri qui n'est allé nulle part et dont l'actuel régime n'a pas retenu les leçons depuis fin 2010. Plus de 18 ans après, l'homme politique d'alors à abattre notamment Alpha Condé est aux affaires. En 8 ans aux affaires (avec des intentions cachées d'un 3ème mandat), les jeunes continuent de réviser dans les stations-service. Les lumières des lieux permettent d'y voir clair et facilitent certaines rencontres quand le quartier est dans le noir. C'est dire que transposer l'image pitoyable du quotidien sur un média sérieux dans une émission à grande audience de l'Hexagone, montre bien l'échec en la matière du régime Alpha Condé.
Rédigé par: Alpha Fiasco   le: Mercredi 11 Septembre 2019
De nombreux citoyens souffrent du manque de courant à Conakry. Chez les chaudronniers, le déficit de cette denrée devenue rare affecte négativement leurs activités. Il en est de même pour les vendeuses de produits glacés. Le manque de courant électrique est un véritable casse-tête pour les populations guinéennes. Le lancement du barrage de Kaléta qui fonctionne à minima en saison sèche n'a pas permis de régler définitivement le problème. Les citoyens sont confrontés à des difficultés patentes liées au délestage. Leur revenu commercial baisse du jour au lendemain. Encore des promesses et toujours des promesses non-tenues en ce qui concerne l'électricité en Guinée: Selon les Autorités guinéennes, la perspective la plus proche et la plus prometteuse, est la mise en eau du barrage de Souapiti prévue en 2019 et reportée en 2020. Ce qui, selon le ministre de l'Energie, permettra le fonctionnement en pleine régime de Kaleta pendant toute l'année à partir de 2020 en plus du lancement de la centrale de Souapiti en 2020 avec une puissance de 450 MW. Mais avant ça, les populations guinéennes (privées d'électricité depuis des décennies)devront encore tirer le diable par la queue. Affaire à suivre. Ainsi va la Guinée d'Alpha Condé qui voudrait un troisième mandat, alors qu'il n'a rien foutu de bon pour la Guinée en dix ans de pouvoir (sans partage)!
Rédigé par: Le Guineen   le: Mercredi 11 Septembre 2019
Près de neuf ans de gouvernance d'un président civil connu sous le nom opposant historique, ce fameux slogan refait surface. La seule et unique période au cours de laquelle les guinéens ont compris qu'avoir de l'électricité n'est pas un luxe remonte à la Primature de l'actuel président de l'UFR. Quel est le secret de cette période ? C'est le leadership qui a commandé sa gouvernance. Il l'a lui-même fait savoir au cours d'une interview accordée à la radio Espace. Après analyse, il ressort clairement que le manque d'électricité rime avec un manque criard de leadership au sommet de l'État pour faire place à la mauvaise gestion, au manque de vision et à la corruption. Parlant de la mauvaise gestion, il suffit de s'interroger sur le projet d'exécution du barrage Kaleta. Quant au manque de vision, il faut se rappeler des discours tenus alors, souveraineté énergétique avec une folie de grandeur en parlant de vente d'électricité. S'agissant de la corruption, il revient de passer en revue les fonds alloués dans le secteur et les résultats obtenus. Le gouvernement Alpha Condé a investi plus de 2 milliards 500 millions de dollars pour le résultat de l'établissement du tour-tour avec aggravation. Parallèlement à cela, un communiqué circule faisant état de la volonté de la Banque mondiale de donner accès à l'électricité à 600.000 personnes pour un investissement de 50 millions de dollars. Alors que le gouvernement actuel a investi plus de 2 milliards 500 millions de dollars sans être capable de nous dire combien de personnes en tirent profit. En effet, si la gestion de cette manne financière avait été efficiente, mathématiquement, plus de 30 millions de personnes bénéficieraient des services d'électricité. Mais hélas, la corruption du régime d'Alpha! Cela voudrait dire qu'une bonne gestion aurait permis à la Guinée d'exporter même le courant comme le désirent les autorités gouvernementales. Voilà toute la nécessité d'un leadership éclairé et visionnaire au sommet de l'État.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mercredi 11 Septembre 2019
"L'Americain" on ne comprend pas de quoi tu parles . De la Guinée que Sékou Touré a détruite ???
Rédigé par: papus   le: Mercredi 11 Septembre 2019
Depuis longtemps je ne crois plus a nos opposants qui des leur accession au pouvoir font le contraire de tout ce qu'ils ont promis dans l'oppostion. Heureusement il y'a encore des peuples pour leur dire NON comme les BURKINABES,les ALGERIENS, SOUDANAIS,SENEGALAIS ET ZIMBAWEENS et faire ecole dans les autres pays ou on assiste a de telles manipulations pour rester au pouvoir.
Rédigé par: Lago Tape   le: Mardi 10 Septembre 2019
L'américain: Je reviens de mission de https://jobs.undp.org/cj_view_job.cfm?cur_job_id=87332Guinée. Conakry est une poubelle à ciel ouvert. La Guinée a (encore et toujours) des problèmes d'électricité et d'eau potable. Alors si tu veux me parler de la Guinée de 1958, ce n'est pas Sékou qui l'a construite mais les colons français.
Rédigé par: Loethiers Mackan   le: Mardi 10 Septembre 2019
Est-ce une malédiction nègre ? L'on disait tranquillement que les pères des indépendances étaient des indigènes. Que dirent de tous ces universitaires qui tripatouillent les constitutions pour rester au pouvoir ? Une veritable honte.
Rédigé par: L'Americain   le: Mardi 10 Septembre 2019
Lago Tape, je ne sais pas de quelle Guinee tu parles. La Guinee de Sekou Toure pour mieux t'aider a situer la Guinee dont Alpha Conde est le President aujourd'hui se porte tres bien. Ce n'est pas le tres respectable Allassane Ouattara qui dira le contraire. On ne juge pas un pays a travers ce qui se raconte sur les reseaux sociaux, mais plutot a travers ses performances economiques observees par les experts en la matiere. La Guinee deservira bientot la sous region en Electricite grace a Alpha Conde. Hello, on est loin de la Guinee que la France a detruite. La salubrite, ca se retrouve partout en Afrique. On voit l'image de toutes les capitales de la sous region Ouest Africaine. Si je pouvait couper/coller, j'allais te montrer des saletes partout en Afrique, des inondations partout. La volonte du peuple se fera en Guinee. En dix ans Alpha Conde a transforme la Guinee, c'est ce qui fait mal aux ennemis de la Guinee. Voila pourquoi ils veulent d'un retour aux affaires des predateurs econmiques. Ceux qui parlent de guerre ethnique, ca n'arrivera jamais en Guinee. Alpha Conde restera au pouvoir si tel est la volonte du peuple de Guinee. Rendez-vous au Referendum!
Rédigé par: ka   le: Mardi 10 Septembre 2019
Vraiment je suis déçu de Condé : J'ai côtoyé ce farouche opposant à Paris qui avait un objectif concret pour la Guinée. Aujourd'hui avec tout ce qu'il fait pour tripatouiller la constitution et s'éterniser au pouvoir comme a voulu faire l'introverti Blaise Compaoré, cet homme politique ne fait pas preuve de sagesse. Si notre continent est embourbé dans son sous-développement, c'est à cause des égoïstes du genre de Condé qui veut mettre le feu a son pays. Que Dieu vienne en aide au peuple Guinée en débarrassant de ce valet déguisé en serpent.
Rédigé par: Alino   le: Mardi 10 Septembre 2019
TAPE LAGO, RIEN A REDIRE SUR TON ANALYSE. SI ALPHA CONDE PERSISTE, ON ASSISTERA A LA PREMIERE DEFLAGRATION ETHNIQUE EN GUINEE.
Rédigé par: Lago Tape   le: Mardi 10 Septembre 2019
Quand le président de Guinée (Alpha Condé) a été en exercice pendant 10 ans (deux mandats consécutifs sans toucher à la constitution) se décide à vouloir changer de Constitution seulement à quelques mois de la fin de son dernier mandat, c'est bel et bien qu'il veut aller vers un troisième mandat présidentiel en changeant de Constitution.Cette manoeuvre dilatoire ne dupe aucun observateur averti de la scène politique guinéenne! Alpha Condé a tribalisé la politique en Guinée. Il faut être Soussou pour être premier-ministre, et provenir de la Forêt pour être président de l'Assemblée Nationale, tandis que les Peuhls (majoritaires) ne peuvent être qu'opposants".Lorsqu'Alpha Condé était "opposant", il prétendait se battre pour les droits de l'Homme et la liberté, devenu président Alpha Condé a été un autocrate et un chef d'état médiocre. La Guinée s'est appauvrit sous Alpha Condé. Conakry est une poubelle à ciel-ouvert et les guinéens vivent dans les immondices, sans électricité et sans eau potable. Avec ce bilan catastrophique, Alpha Condé voudrait un troisième mandat, c'est pour mener la Guinée au chaos et à la guerre civile!