Axe Duekoué-Bangolo: Des coupeurs de route abattent un passager, un policier passager tue un d'entre eux
fraternité Matin - Publié le: 10-09-2019 - Mise-à-jour le: 10-09-2019 - Auteur: SAINT-TRA BI
Axe Duekoué-Bangolo: Des coupeurs de route abattent un passager, un policier passager tue un d'entre eux
Les coupeurs de route sévissent toujours sur nos routes en dépit des dispositions prises par les forces de sécurité pour les mettre hors d'état de nuire.
Ces malfrats ont attaqué dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 septembre aux environs de 2h du matin, à Guehebli, sur l'axe Duékoué - Bangolo, un car de transport en commun de la compagnie GTI, immatriculé 3497 GY 01.

Le véhicule en provenance d'Odienné est tombé dans une embuscade à 22 km. Bilan de cette attaque à main armée: 2 morts dont un passager décédé à l'hôpital des suites de sa blessure, répondant au nom de Sylla Ismaël, 47 ans, de nationalité ivoirienne et un malfrat non identifié trouvé dans les broussailles. On déplore également un blessé par balle à la jambe gauche. Il s'agit de N'Goran Kouadio Germain, censeur au lycée gouverneur de Touba.

Ce bilan aurait été plus lourd, selon les témoignages, n'eut été la présence à bord du car d'un agent de police parmi les passagers. Il ressort desdits témoignages que les quidams armés de Kalachnikovs, de fusils à canon scié, de fusils calibre 12 et de PA ont contraint le conducteur à immobiliser le minicar sous la menace desdites armes, avant de lui intimer l'ordre d'emprunter un sentier. Contre toute attente, alors que le conducteur s'exécutait, les malfrats ont ouvert le feu sur un passager qui tentait de camoufler un objet dans son sac à main. « On les a retrouvés, on arrive avec eux », c'est ainsi que s'exprimera par la suite le tireur qui communiquait au téléphone avec un autre membre.

C'est en ce moment, raconte notre informateur, que l'agent de police assis sur la deuxième rangée derrière le conducteur du car chambre son arme de dotation et ouvre le feu sur un premier malfrat. Ce tir inattendu sème la panique dans le camp des coupeurs de route qui ont aussitôt pris la fuite. Ils avaient raison car un deuxième tir du policier héroïque atteindra un second qui est tombé.
Les malfrats ont ainsi été mis en déroute, ce qui a permis au minicar de revenir sur la voie bitumée et reprendre la route pour Duékoué afin de conduire d'urgence les blessés au Centre hospitalier régional (Chr) de la ville pour des soins. Hélas, le passager Sylla Ismaël succombera à ses blessures.

SAINT-TRA BI
Rédigé par: salma Ba   le: Mercredi 11 Septembre 2019
FOGNON: Je partage l'avis de Diarrasse Napie. Ce brave policier mérite une médaille du courage et de la bravoure pour son intervention décisive qui a sauvé la vie de plusieurs passagers innocents. Il faut rendre obligatoire pour les Policiers et les Gendarmes le port permanent leurs armes (de service), même quand ils ne sont pas en service. On ne sait jamais quand nos Forces de l'Ordre (même en civil et n'étant pas en service) peuvent tomber sur des assassins "coupeurs de routes", "gnambros" ou "(microbes) enfants et adolescents assassins (bien évidemment) en conflit avec la Loi).
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Mercredi 11 Septembre 2019
Fognon: Les insultes ne pourront jamais compenser ton manque de réflexion et d'arguments dans les débats sur ce site. Alors de grâce, il faut t'en abstenir! Respectons les opinions de chacun et argumentons si on n'est pas d'accord avec celles des autres.
Rédigé par: Fognon.   le: Mercredi 11 Septembre 2019
@Diarrasse Napie. C'est pas Bi Michel qui te parle a travers moi. Il est assez responsable pour assumer et Il le fait brillament. Quand a toi, nous savons ce que c'est avec toi. N'est ce pas toi l'expert en efficacite? Pourquoi Tu crois que un responsable averti et conscient doit passer par un autre pour te parler? Tu n'es rien qu'un vantard qui veut se faire passer pour un connaisseur alors, que sa cabosse est vide. Xa c'est toi sans embage. Alors, minuscule, balle a terre; tu sais pas jongler. Tes genoux te lachent. Tu es destabilise et desiquilibre dedans et dehors. Avec xa Tu es expert. Seule, ta femme croit en ces conneries. A+
Rédigé par: Fognon.   le: Mercredi 11 Septembre 2019
@Diarrasse Napie. C'est pas Bi Michel qui te parle a travers moi. Il est assez responsable pour assumer et Il le fait brillament. Quand a toi, nous savons ce que c'est avec toi. N'est ce pas toi l'expert en efficacite? Pourquoi Tu crois que un responsable averti et conscient doit passer par un autre pour te parler? Tu n'es rien qu'un vantard qui veut se faire passer pour un connaisseur alors, que sa cabosse est vide. Xa c'est toi sans embage. Alors, minuscule, balle a terre; tu sais pas jongler. Tes genoux te lachent. Tu es destabilise et desiquilibre dedans et dehors. Avec xa Tu es expert. Seule, ta femme croit en ces conneries. A+
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Mardi 10 Septembre 2019
Fognon: Je répète (ironiquement) les stupidités de Bi-Michel lorsque le gendarme avait été tué par les assassins "gnambros"...
Rédigé par: BI MICHEL   le: Mardi 10 Septembre 2019
Heureusement que mon éducation et mon âge m'interdisent de répondre
Rédigé par: Fognon.   le: Mardi 10 Septembre 2019
@Diarrasse Napie. C'est toi qui va dire a ce policier comment faire son travail? Apprend a reflechir un tout petit peu. A+
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Mardi 10 Septembre 2019
erratum "Le brave policier aurait dû ne rien faire du tout car il n'y avait pas de renforts disponibles et il n' avait pas de radio pour donner l'alerte" Bi-Michel
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Mardi 10 Septembre 2019
Le brave policier aurait dû ne rien faire du tout car il n'y avait pas de renforts disponibles et il n' avait pas de pour donner l'alerte au commandement central de la Police (si on suit bien les élucubrations de Bi-Michel (selon sa doctrine tordue énoncée sur ce site lorsque les "gnambros" de Yopougon avaient tué un gendarme)! Heureusement qu'il n' y a pas que des plaisantins (ADO-rateurs) sur ce site qui refusent toute critique de ce qui ne va pas! Ce brave policier mérite une médaille du courage et de la bravoure pour son intervention décisive qui a sauvé la vie de plusieurs passagers innocent.Il faut rendre obligatoire le fait que les Policiers et les Gendarmes aient toujours leurs armes (de service) sur eux, même quand ils ne sont pas en service. On ne sait jamais quand nos Forces de l'Ordre peuvent tomber sur des assassins "coupeurs de routes", "gnambros" ou "(microbes) enfants et adolescents assassins (bien évidemment) en conflit avec la Loi). !