Après le congrès de son parti: Blé Goudé joue sur deux tableaux, analyse un sociologue
lebanco.net - Publié le: 23-08-2019 - Mise-à-jour le: 23-08-2019 - Auteur: Karine Koré
Après le congrès de son parti: Blé Goudé joue sur deux tableaux, analyse un sociologue
Pour le sociologue ivoirien, Francis Akindes, Charles Blé Goudé prêche désormais pour sa propre chapelle tout en faisant mine de rouler pour des aînés politiques. C'est du moins l'analyse que cet universitaire fait des derniers actes politiques posés par l'ex-leader des jeunes patriotes.
Interrogés sur Rfi, le jeudi 22 août 2019, le sociologue Francis Akindes explique que Blé Goudé, comme d'autres acteurs politiques de sa génération, rêve d'être aux premières loges de la vie politique en Côte d'Ivoire. « Ces jeunes aspirent aussi à devenir de grandes figures politiques», analyse le sociologue. Et l'universitaire de renchérir : « Les cadets en ont marre d'être en seconde position. Ils ont envie maintenant d'apparaître en première ligne. Donc, c'est une demande générationnelle de montée en puissance politique ».
Pour autant, Blé Goudé donne le sentiment de vouloir rester sous la coupe des aînés politiques que sont l'ex-chef de l'Etat, Laurent Gbagbo, et l'ex-président, Henri Konan Bédié. Il a encore juré récemment sa fidélité au premier et adhéré à la plateforme constituée par le second pour combattre Alassane Ouattara.
 Pour le sociologue Akindes, tout cela s'inscrit dans une stratégie bien pensée : « Blé Goudé se donne deux stratégies : la première, c'est d'être dans l'alliance, certainement sur instruction du leader avec lequel il a toujours travaillé jusque-là, qu'est Laurent Gbagbo. Mais, au cas où l'alliance ne marcherait pas, il s'offre cette deuxième possibilité de se présenter et il en a le droit, à partir du moment où il a été acquitté (par la Cour pénale internationale( Cpi),ndlr) ».
Blé Goudé joue donc sur deux tableaux, avec pour finalité de prêcher pour sa propre chapelle.
Mais, son avenir politique pourrait se heurter à un gros obstacle : son passé de leader des jeunes patriotes. Répondant, en effet, à la question de savoir si le nouveau Blé Goudé peut faire oublier l'ancien, Francis Akindes répond : « Pour certains, non et pour d'autres, oui. Parce que le fait d'avoir été innocenté par la Cpi lui confère une virginité politique tandis que d'autres pensent que le fait de n'avoir pas eu de preuves contre lui ne veut pas forcément dire qu'il n'a rien fait ». Wait and see
Karine Koré
 
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Dimanche 25 Août 2019
Les politiques n'ont pas d'amis, ils n'ont que des intérêts...
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Vendredi 23 Août 2019
Je ne partage pas cette analyse de dire qu'on joue sur deux tableaux (On est dans une alliance et on roule pour soi-même). En effet, tous les politiciens roulent pour eux-mêmes et c'est cela l'essence même de la politique. Sinon, au lieu de faire de la politique, les politiciens iraient travailler pour des ONG de bienfaisance au lieu de faire de la politique. Bref, point besoin d'une analyse sociologique poussée pour comprendre cela!
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Vendredi 23 Août 2019
Blé Goudé est du camps de Gbagbo dont il a été le ministre. Point besoin d'être un sociologue pour deviner qu'il rejoindra l'alliance Gbagbo-Bédié et non pas la coalition du RHDP dit unifié. Il ne peut pas en être autrement!