Obsèques du roi du coupé-décalé: Un musée sera construit en la mémoire de Dj Arafat
lebanco.net - Publié le: 23-08-2019 - Mise-à-jour le: 23-08-2019 - Auteur: Karine Koré
Obsèques du roi du coupé-décalé:  Un musée sera construit en la mémoire de Dj Arafat
C'est le ministre de la Culture et de la Francophonie, Bandama Maurice, qui l'annonce : un musée sera construit pour préserver l'héritage culturel de Dj Arafat. Selon Rfi, qui rapporte l'information le jeudi 22 août 2019, le gouvernement ivoirien prévoit également de prendre en charge l'organisation des obsèques nationales en la mémoire de l'illustre artiste, prévues pour les vendredi 30 et samedi 31 août prochain.
L'on annonce de grands noms de la musique africaine à la veillée artistique, qui aura lieu le vendredi 30 août, dans l'enceinte du stade Félix Houphouët-Boigny au Plateau. Sont notamment attendus Davido du Nigeria et les Congolais Fally Ipupa et Koffi Olomodié.
Des milliers de « Chinois », ces fans de Dj Arafat, sont également attendus lors de cet hommage artistique mais aussi à la levée du corps, suivie de l'inhumation, qui auront lieu le samedi 31 août 2019.
Rappelons que Huon Ange Didier alias Dj Arafat, est décédé le lundi 12 août 2019, des suites d'un accident de la circulation, à l'âge de 33 ans. Il était considéré comme le roi du coupé-décalé.
Karine Koré
Rédigé par: Awoulaba Cool   le: Samedi 24 Août 2019
Pour la jeunesse ivoirienne, il aurait été mieux que l'Etat réhabilite le lycée d'excellence qu'est le lycée scientifique de Yamoussoukro ainsi que tous les lycées délabrés de Côte d'Ivoire. Que l'Etat construise plus de lycées professionnels et techniques pour donner une formation et de l'emploi aux jeunes ivoiriens
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Samedi 24 Août 2019
Les pouvoir veut séduire les nombreux "chinois" que sont les fans de DJ Arafat à 13 ou 14 mois des élections présidentielles de 2020. Ce n'est pas ADO qui prend en charge les funérailles, c'est l'Etat de Côte d'Ivoire puisqu'il s'agit de deniers publics. (Il faut rendre à César ce qui appartient à César!). Au plan culturel, il y a des "monuments" de la culture (défunts) tels que Bernard Dadié, Jean-Marie Adiaffi, Zady Zaourou, Memel Foté, Bitty Moro, Ernesto Djédjé. qui n'ont pas eu droit aux mêmes égards et qui pourtant ont fait plus en matière de culture pour la Côte d'Ivoire que ce petit voyou de DJ Arafat! C'est dommage! Quel exemple et quels valeurs voulons nous donner à la jeunesse ivoirienne? Voulons-nous vraiment d'une jeunesse ivoirienne qui travaille, qui pense et qui a des comportements responsables ?
Rédigé par: Voss   le: Samedi 24 Août 2019
Encore une stupidite de negres...
Rédigé par: Bismark   le: Vendredi 23 Août 2019
Funerailles nationales pour DJ ARAFAT prises en charge par ADO. De passage, c'est ADO qui prend en charge ou l'Etat c'est a dire le contribuable. Qu'est ce que DJ Arafat apporte d'aussi important a la culture au point de meriter des funeraailles nationales et un musee? Non on doit rendre hommage a nos artistes et a DJ Arafat, mais de la a mobiliser tout l'Etat avec en prime un musee! Il faut vraiment le RHDP pour le faire. Jean Marie Adiafi, Bernard Dadie, Sery Bailly, Memel Foteh, Zady Zahourou, ces illustres homme de culture et que dire de Pokou Laurent pour le foot et des illustres hommes d'Etat qui ont fait la fierte de notre pays, n'ont pas eu de funerailles nationales, enterres dans l'annonymat total. Et on veut construire musee pour DJ Arafat. Toute mort fait mal et est douloureux, mais ne nous pousser pas a dire des choses pas gaies, quand meme. Quelles lecons notre jeunesse doit tirer de DJ Arafat? Les injures contre sa maman? Rouler une moto sans casque? la brutalite conjugale et domestique? les frasques? les injures publiques? C'est donc le culte de la mediocrite par ici. On veut recuperer toutes les situations a des fins politiques. Des fans de DJ Arafat demande un musee. Il faut leur promettre sinon on va perdre leur voix. Calcul politicien farfelu. La mort et les funerailles de DJ Arafat ne fera pas chenger d'avis a un militant de l'opposition, mais cela peut amener des gens sinceres du RHDP a vous quitter. Je veux assurer les fans d'Arafat que les promesses politique n'engagent que ceux qui veulent y croire. LE RHDP vous blague pour avoir vos voix, sinon ils ne construiront rien. QUE VA COMPORTER CE MUSEE? Les etudiants n'arrivent pas a payer les frais de scolarite, les jeunes sont sans emploi, les famille n'arrive pas a s'offrir un repas et vous vouler prendre l'argent du contribuable pour des funerailles d'un frere de votre loge. Tout est 33. le dernier degre des francs macon. Il est mort a 33 ens, le bureau RHDP a 33 membres.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 23 Août 2019
Et n'oubliez pas d'inviter Xi Ji Ping à l'inauguration !
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 23 Août 2019
Comment va-t-on remplir un musée avec "l'héritage culturel" (!!!!!) en question ? On croit rêver. C'est plutôt un monument de la bêtise qu'on va construire.
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Vendredi 23 Août 2019
Oui c'est la lutte parmi les politiques ivoiriens pour se positionner positivement dans le coeur des nombreux fans de DJ Arafat. Ainsi donc, c'est le concours de celui qui dira le plus de choses gentilles à propos de DJ Arafat. Personne n'ose rappeler que c'était un voyou accoutumé des bagarres de rue, à la violence conjugale, un soulard et un drogué, et en plus DJ Arafat conduisait sa moto sans casque à vive allure dans les rues d'Abidjan. Si nos politiciens aiment tant que cela la jeunesse ivoirienne, ce n'est pas de rendre les hommages les plus coûteux à DJ Arafat qui aidera la jeunesse ivoirienne! En effet, nos jeunes ivoiriens (même parmi les plus éduqués) son au chômage (chronique) malgré le fait que la Côte d'Ivoire a l'une des plus fortes croissances d'Afrique depuis presque 10 ans.En effet la croissance ivoirienne est très peu inclusive (pour parler comme les experts de la Banque mondiale et de la Banque Africaine de Développement). Seule une infime minorité en profite. Les jeunes en sont exclus. Nos PME ivoiriennes également ne profitent pas des gros contrats d'infrastructures de l'Etat qui vont aux multinationales françaises, marocaines, chinoises.dans des conditions d'attribution des marchés déplorables selon le dernier audit de l'ANRMP (Autorité de Régulation des Marchés Publics) et aussi selon Amnesty International. Si nos politiciens aiment la jeunesse ivoirienne tant que cela, ils doivent plutôt faire en sorte que la très forte croissance de la Côte d'Ivoire crée des emplois pour la jeunesse. Ils doivent rendre le système éducatif ivoirien beaucoup plus performants et moins généraliste. Il nous faut en CI plus d'écoles professionnelles, de lycées techniques et l'INP FHB doit être décentralisé avec des campus partout en CI pour des formations de techniciens supérieurs et d'ingénieurs en adéquation avec les besoins des entreprises.
Rédigé par: Lago Tape   le: Vendredi 23 Août 2019
La politique s'invite maintenant dans la mort de DJ Arafat. Les hommes politiques se bousculent pour lui rendre hommage dans sa mort, alors que de son vivant la plupart de ces hommes politiques ivoiriens se foutaient pas mal de DJ Arafat. A 14 mois des élections présidentielles à venir, on assiste ainsi à du clientélisme de la part des hommes politiques afin de s'attirer les faveurs des nombreux "chinois" de DJ Arafat. En effet, DJ Arafat avait l'habitude d'appeler ainsi ses nombreux fans et ses funérailles rempliront le stade Houphouët-Boigny. Cela n'a donc pas échappé au radar des hommes politiques ivoiriens qui rivalisent maintenant dans les hommages à DJ Arafat. et passent sous silence toutes ses frasques. Le pouvoir n'est pas en reste: L'Etat prendra en charge toutes les dépenses des funérailles de DJ Arafat. L'Etat construira un musée DJ Arafat. etc..., etc... Ah! politique, quand tu nous tiens!