Présidentielle 2020 -Ouattara : « La Constitution me permet de faire deux autres mandats »
lebanco.net - Publié le: 07-08-2019 - Mise-à-jour le: 07-08-2019 - Auteur: Karine Koré
Présidentielle 2020 -Ouattara : «  La Constitution me permet de faire deux autres mandats »
Alassane Ouattara réitère qu'il est fondé à se présenter à la prochaine élection présidentielle. Il l'a réaffirmé lors de son message à la nation du 6 août 2019, qui a pris la forme d'une interview, diffusée sur la télévision nationale.
Interrogé, en effet, sur sa candidature éventuelle à ce scrutin, le président de la République a d'abord rappelé qu'il est légalement fondé à vouloir rempiler. « La Constitution me permet de faire deux autres mandats si je le souhaite », a clairement avancé le chef de l'Etat. A moins de deux ans de la prochaine présidentielle, il semble répondre ainsi à ceux qui l'avaient contredit après ses premières déclarations du genre.
Se prononçant précisément sur son intention de se lancer dans la course à la magistrature suprême, Alassane Ouattara a donné l'impression de toujours entretenir le flou. « Si on me le demande, je pourrais répondre positivement ou négativement en fonction de ma conscience et de ce que je pense pour mon pays. Pour mon pays, je veux la stabilité et la sécurité des Ivoiriens. Donc je prendrai cette décision en 2020 en fonction de tous ces éléments », a indiqué le chef de l'Etat. Et de conclure : « Mais je vais prendre ma décision au moment opportun ».
Karine Koré
 
Rédigé par: Fognon.   le: Dimanche 11 Août 2019
@Mismark Bismark. Merci Dieu que c'est lui qui s'expliquera et non toi a sa place. Nous savons deja ton scenario. Pas besoin d'etre un scientific nuclear pour savoir ta pensee envers lui. A+
Rédigé par: papus   le: Vendredi 9 Août 2019
@ Lago Tape,le probleme de la CI depuis 93, est que notre pays manque d'un dirigeant fort qui veut marquer positivement notre l'histoire a l'image de SENGHOR au Senegal ou de MANDELA en Afrique du Sud qui sont partis du pouvoir par leur propre volonte sans une manipulation des textes. Les constitutionnalistes de OUATTARA comme ceux de GBAGBO et de BEDIE l'ont fait jadis en d autres domaines,ont dit au PR que selon un principe de droit,la loi nouvelle ne retro-agit et s'applique que pour l'avenir En conclusion mes 2 mandats precedents sont nuls et de nullites absolues,cette manipulation juridique a permis a COMPAORE de rester 25 ans au pouvoir,ALPHA CONDE et OUATTARA suivent la meme voie avec FAURE au TOGO.
Rédigé par: Bismark   le: Jeudi 8 Août 2019
Non Monsieur le President, pourquoi limitez a deux mandat? Il faut plutot dire que la Constitution me permet de faire autant de mandats que je veux tant que je suis au pouvoir. Il suiffit de changer chaque fois de Constitution. Vous voyez pas que vous aller vous faire du tort en disant deux seulement? Il reste a prier pour que la Constitution vous donne longue longue et longue vie et la force a nos muscles et rassurez vous Monsieur le President, notre Constitution que vous voyez la est capable de miracles. C'est triste tout ca et dire que des milliers d'ivoiriens honnetes ont perdu la vie de bonne foi pour que vous accedez au pouvoir. Si vraiment il y a une vie apres la mort comme je crois, qu'allez vous leur dire quand notre Constitution sera fatiguee de prolonger votre vie et vos forces et qu'elle vous dira ca suffit, tu n'es pas le seul intelligent, tu a fais trop de tort a ce pays. QUE DIEU NOUS AIDE
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mercredi 7 Août 2019
Donc il suffit de bricoler légèrement la constitution tous les 10 ans pour s'assurer une présidence à vie. On ne connaît pas le chômage des seniors dans le Gondwana !
Rédigé par: Lago Tape   le: Mercredi 7 Août 2019
Alassane Ouattara estime que le changement de Constitution a remis tous les compteurs à zéro et que les élections de 2010 et 2015 (et ses deux mandats consécutifs) ne comptent pas. « La nouvelle Constitution m'autorise à faire deux mandats à partir de 2020?, déclarait-il en juin 2018. Une interprétation remise en cause par l'opposition et certains observateurs, qui rappellent aussi qu'au moment de l'adoption de la nouvelle Constitution en 2016, ADO n'avait pas encore évoqué l'éventualité de se représenter. Début janvier 2017, il avait même réaffirmé son intention de laisser la place à l'issue de son second mandat. « À l'occasion de mes 75 ans, ceci m'amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020 », avait-il déclaré lors de la cérémonie d'échange de voeux face au corps diplomatique. Un troisième mandat pour Alassane Ouattara ? La théorie voudrait qu'il renonce à un nouveau mandat après deux mandats consécutifs de 05 ans. En effet, on peut considérer qu'un président a déjà donné le meilleur de lui-même après 10 ans au pouvoir et ne peut pas faire mieux, mais pire. Il faut un renouvellement de génération en Afrique. 75 % des Africains ont moins de 35 ans. Le président français Macron a à peine 40 ans, le fils aîné d'ADO a 53 ans. Maintenant, à cause des Accords de Linas-Marcousis [les accords de paix signés en 2003], (et dans la nouvelle Constitution) des arrangements ont fait qu'il n'y a jamais eu de limite d'âge dans notre Constitution. Mais la morale voudrait que l'on soit raisonnable. A mon avis, aucun ancien/actuel président ne devrait se représenter en 2020. Que Dieu inspire le coeur de tous nos politiciens ivoiriens pour prendre toutes les décisions qui vont favoriser la paix et la prospérité en Côte d'Ivoire!