Henri Konan Bédié: "Ouattara me considère toujours comme le chef de sa famille"
le monde.fr - Publié le: 01-08-2019 - Mise-à-jour le: 01-08-2019 - Auteur: Cyril Bensimon
Henri Konan Bédié:
Aujourd'hui âgé de 85 ans, celui qui a dirigé le pays entre 1993 et 1999 n'a pas enterré toutes ses ambitions politiques et s'en explique au « Monde Afrique ».
Ce n'est pas une déclaration de candidature formelle, mais à 85 ans, et 86 ans quand aura lieu de la présidentielle prévue en octobre 2020, Henri Konan Bédié n'a pas enterré son ambition de revenir aux commandes de la Côte d'Ivoire. Dans un entretien accordé au Monde Afrique, jeudi 1er août, l'ancien chef de l'Etat ivoirien (1993-1999), actuellement à Paris, envisage de se présenter à la magistrature suprême. si les militants du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) le sollicitent.
 
En rupture avec le président Alassane Ouattara, avec lequel il avait fait alliance entre 2005 et 2018, le « Sphinx de Daoukro » est allé, lundi, rencontrer Laurent Gbagbo à Bruxelles avec lequel il tente d'opérer un rapprochement politique. En Côte d'Ivoire, les alliances se font et se défont, mais toujours autour des mêmes acteurs.
Rencontre avec le plus âgé mais pas le moins virulent d'entre eux. Un homme qui fut au milieu des années 1990 le promoteur de l'ivoirité, un concept proche de la préférence nationale, qui permit d'écarter Alassane Ouattara de la course à la présidence et contribua à la crise politique des années 2000. Aujourd'hui, Henri Konan Bédié ne regrette rien et reprend les thèmes qu'il avait un temps délaissés.

Vous avez 85 ans aujourd'hui. Qu'est-ce qui anime encore votre engagement politique ?

Henri Konan Bédié J'estime que quand on est un homme politique, on ne s'appartient pas, on appartient à la communauté dont on gère la destinée. Je suis président du PDCI-RDA. Ce parti a survécu à toutes les épreuves et vit encore. Par conséquent, tant qu'il me reste les forces physiques et intellectuelles, je continue le travail.

Quelles sont vos intentions pour la présidentielle d'octobre 2020 ?

Toute intention de militant doit être raisonnable et soumise aux instances dirigeantes du parti. C'est le PDCI qui désigne le candidat. Dans la tradition du PDCI, on ne sollicite pas, ce sont les militants qui le font. Le parti décidera entre octobre et le premier semestre 2020.

Votre parti se prononcera dans quelques mois mais, en votre for intérieur, souhaitez-vous briguer la présidence de la République ?

Si on me le demande, je suis un homme de service, un homme qui a suivi une tradition de don de soi, mais nous n'en sommes pas encore là.

Vous aurez 86 ans au moment de la prochaine élection. Est-ce encore un âge pour briguer la présidence de la République ?

Je suis un jeune parmi d'autres. En Afrique, il y a des présidents plus âgés que moi et si vous regardez à l'échelle du monde, ils sont encore plus nombreux. Le dirigeant de la Malaisie a plus de 90 ans. Tant que l'on a les ressources intellectuelles et physiques, je crois qu'il n'y a pas d'âge pour diriger un pays.

Etes-vous inquiet pour l'échéance de 2020 ?

Nous avons de sérieuses appréhensions compte tenu de ce qui s'est passé lors des récentes municipales et régionales (en octobre 2018) où il y a eu morts d'hommes (au moins 5) et trop de violences de la part de ceux qui sont au pouvoir actuellement. La tentation de la tricherie est telle que l'on peut craindre des élections calamiteuses.

Lundi, vous avez rencontré Laurent Gbagbo à Bruxelles. Quel homme avez-vous retrouvé ?

J'ai retrouvé en Laurent Gbagbo le combattant que j'ai toujours connu. Il est en bonne santé et je crois qu'il a encore des projets pour l'avenir.

Vous aviez eu tous les deux par le passé des mots très durs l'un envers l'autre. Tout est oublié aujourd'hui ?

Il faut bien que la vie se fasse. On ne peut pas toujours s'arc-bouter sur le passé. J'étais au pouvoir et lui dans l'opposition, puis il a été au pouvoir pendant que j'étais en exil à Paris, nos échanges ne pouvaient donc pas être mielleux. Aujourd'hui, les choses ont changé, nous ne sommes plus au pouvoir et donc toutes les raisons sont réunies pour que, selon la tradition ivoirienne, nous échangions, sympathisions.

Pourriez-vous nous livrer quelques informations sur votre tête-à-tête ?

Ce n'est pas encore le moment, mais sachez que nous avons décidé de commencer à travailler ensemble sur le terrain.

Vous souhaitez aujourd'hui que vos deux partis partent alliés à l'élection de 2020 mais sous quelle formule ?

Nous n'avons pas parlé de cela mais nous estimons que, dans la perspective de 2020, chaque parti doit avoir un candidat et en cas de second tour les autres se rangeront derrière le mieux placé. C'est la formule qui convient lorsque l'on est plusieurs partis à se présenter.

Que répondez-vous à ceux qui jugent que votre rapprochement avec M. Gbagbo comme votre dénonciation actuelle du régime sont purement opportunistes ?

Ce que je dis a trait à des réalités vécues en Côte d'Ivoire. Par le passé, je n'étais pas dans l'opposition et forcément, dans une alliance, on est astreint à certaines choses. Cependant, tous ces problèmes qui menacent aujourd'hui la vie des Ivoiriens n'étaient pas aussi manifestes quand j'étais dans l'alliance [avec le pouvoir en place].

Quels sont, selon vous, les dangers les plus graves qui planent sur votre pays ?

L'invasion massive de toute la Côte d'Ivoire par de soi-disant orpailleurs armés, la fraude massive sur la nationalité ivoirienne sur laquelle le gouvernement ne mène aucune enquête pour arrêter le phénomène, le refus de réformer la Commission électorale indépendante pour que celle-ci soit impartiale, autonome et disposant d'une police pour appliquer ses décisions.

Vous considérez que, par le biais de l'orpaillage clandestin, la présidence d'Alassane Ouattara permet une colonisation de la Côte d'Ivoire par des ressortissants de la région ?

La Côte d'Ivoire subit une invasion massive, incontrôlée, de gens venus principalement des pays environnants. Le gouvernement ne fait rien pour arrêter cela. Ces problèmes dus à l'orpaillage sont répandus sur tout le territoire et bénéficient de complicités locales. A Ouagadougou, le président Ouattara a d'ailleurs reconnu jeudi que l'orpaillage est un vrai problème pour notre pays.

Quand vous dites en juin qu'il faudra agir « pour empêcher un hold-up sur la Côte d'Ivoire » ou bien encore qu'« il faut que nous réagissions pour que les Ivoiriens ne soient pas des étrangers chez eux »ne risquez-vous pas de mettre le feu aux poudres ?

Pourquoi voulez-vous que cela mette le feu aux poudres ? Nous n'avons pas dit cela pour exclure qui que ce soit. Nous le faisons pour que ceux qui veulent vivre en Côte d'Ivoire et même prendre la nationalité ivoirienne fassent cela en suivant les procédures. J'ai été le chef de l'Etat ivoirien qui a naturalisé le plus d'étrangers, particulièrement des Burkinabés et des Maliens. Mais il vaut mieux que l'on parle de ce qui se passe dans le pays. La population autochtone est d'accord avec ce que je dis. C'est si l'on n'en parle pas qu'il pourrait y avoir un jour une réaction contre ces étrangers.
 

Vous ne craignez pas que vos propos réveillent les vieux démons de la division apparus avec l'ivoirité ?

Le mieux est déjà de se charger du démon actuel qui rôde autour des Ivoiriens. Pourquoi cette immigration massive, incontrôlée, armée, menacerait-elle la sécurité des Ivoiriens sans que l'on puisse rien dire ? En quoi l'ivoirité est-elle un démon ? Vous ne parlez pas de francité ? D'arabité ? D'american way of life ? Quel pays n'a pas d'identité ? Laissons là ce débat de mauvaise foi qui ne prospère plus. Pendant un temps, on s'est servi de notions émotionnelles en parlant de xénophobie, de haine des étrangers. Cela ne prend plus en Côte d'Ivoire. Les Ivoiriens sont mûrs.

Un certain nombre de cadres importants du PDCI vous ont tourné le dos pour rejoindre la formation voulue par Alassane Ouattara. N'êtes-vous pas politiquement affaibli ?

Le PDCI, depuis sa création en 1946, a vu bien des départs et des trahisons. Au temps colonial, il y avait déjà le groupe des partis alliés à la puissance coloniale qui se présentaient comme les « progressistes ». Plus tard, en dehors du Front populaire ivoirien, tous les partis qui sont apparus avec l'arrivée du multipartisme sont issus du PDCI. Le départ de quelques éléments ne peut donc pas nous inquiéter. Pour dix qui partent, nous en avons 10 000 qui entrent.

Avez-vous tiré un trait sur le coup d'Etat du 24 décembre 1999 qui vous a chassé du pouvoir ?

Oui bien sûr, depuis longtemps.

Qui en étaient les commanditaires ?

Les responsables se connaissent et je les connais aussi. Je leur ai pardonné et je leur laisse le temps de demander pardon à la nation. Ils m'ont personnellement demandé pardon. Il leur reviendra de le faire publiquement lors des séances de Réconciliation nationale que nous souhaitons organiser si nous gagnons les élections.
 

Depuis le milieu des années 1990, la Côte d'Ivoire a connu de violentes crises. Avez-vous des regrets ?

Je ne regrette rien, sauf ce que je n'ai pas pu faire. Je n'ai pas de sang sur les mains. Parmi les dirigeants de Côte d'Ivoire et même au monde, je suis l'un des rares à ne pas avoir versé le sang d'autrui. Je n'ai pas de sang sur les mains. Je ne suis pas riche. Je ne me suis pas « servi » lorsque j'étais au pouvoir. Je suis donc en paix avec ma conscience.

La rupture avec le président Ouattara est-elle définitive ?

Avec son parti oui, mais nous nous parlons toujours, entre hommes. D'ailleurs, il me considère toujours comme le chef de sa famille, ce qui signifie que nous n'avons pas d'inimitiés personnelles.Cyril Bensimon
Rédigé par: Foufou   le: Mardi 6 Août 2019
"Ou bien le problème de l'orpaillage clandestin n'existe pas et donc Bedie le contribuable a menti, ou bien le problème existe, ce que d'ailleurs le Chef de l'Etat a reconnu et dans ce cas les autres contribuables que nous sommes, nous remercions Bedie." @Bismark. A aucun moment le chef de l'état et les membres du gouvernement n'ont démenti l'existence de l'orpaillage clandestin. Pour preuve, la Brigade de répressions des infractions au Code minier (BRICM) a été créée le 27 décembre 2018 par le ministre Jean Claude Kouassi, donc bien avant l'intervention de Bédié. Vous faites semblant de ne pas comprendre, on le voit avec l'application de la politique de l'ivoirité de 1995 à 2000, on y est habitué. Le gouvernement dans sa déclaration a plutôt dénoncé les insinuations tendancieuses de Bédié qui a affirmé sans aucune preuve que cet orpaillage clandestin était organisé par les autorités actuelles pour déposséder les ivoiriens de leur terre. Voilà le mensonge et l'objet des attaques, rien de plus.
Rédigé par: Fognon.   le: Lundi 5 Août 2019
@ Bismark MisMark. Qlq1 de civilise ne parle pas comme toi. Je ne sais pas dans quel milieu Tu as ete eleve mais Tu as trop de lacunes. Xa ete completement rate. Te voila entrain de divaguer entre le mensonge et le faux, l'irreel et la fiction sans etre a meme de faire la difference, bien comme le sphinx que tu admires tant. C'est ton droit de laper et de lecher son anus. Tu es consistant en cela. Tu es triplement aveugle; cette infirmite est avec toi pour toute ta vie. J'ai bien peur qu'il n'y est pas d'aide pour te recycler. Je ne t'envie pas. Puis que tu es civilise, Je veux bien voir les efforts que tu vas deployer pour te ramener dans le cercle. A+
Rédigé par: Bismark   le: Lundi 5 Août 2019
@Leclerci,il me semble que nous avons un Gouvernement a qui le contribuable a donne les moyens pour veiller sur le pays a travers les services de renseignements les prefets et sous-prefets voire chefs de villages et que c'est un devoir pour ce Gouvernement de veiller a la tranquilite des contribuables. Pourquoi faut-il mettre la charge de la preuve sur Bedie qui plus est un contribuable. Ce raisonnement ne tient pas la ligne. Ou bien le probleme de l'orpaillage clandestin n'existe pas et donc Bedie le contibuable a menti, ou bien le probleme existe, ce que d'ailleurs le Chef de l'Etat a reconnu et dans ce cas les autres contribuables que nous sommes, nous remercions Bedie, qui sans moyens a pu mettre au jour une menace sur la paix et la securite de notre pays. Ce que notre Gouvernement avec tous ces moyens n'arrive pas a faire. Toute autre forme de reaction est juste une reaction de militant. QUE DIEU NOUS AIDE
Rédigé par: Bismark   le: Lundi 5 Août 2019
@Fognon, qu'il est difficile de te faire revenir a la civilisation! C'est le propre des militants de ce parti affreux qui n'a pas eu froid au dos de soutenir une rebellion qui a endeuille le pays. Des qu'ils sont a court d'arguments, ils emploient la force et les injures. Mais jusqu'a quand allez vous comprendre que la democratie, c'est la pluralite des opinion? Espece de microbe ne derriere rails qui veut s'essyer au clavier. Penses-tu que insulter les gens t'aidera. Je ne te dirai pas comment on a su que toi @Fognon ou @Kacou c'est la meme personne. Tu ne te relis pas? Penses-tu que c'est avec ce langage violent que nous allons contruire le pays. Tu traite les gens d'idiots toi un microbe! C'est vraiment le monde a l'envers. je te repete qu'avant de venir sur ce site tu dois d'abord te desintoxiquer, espece d'habitant de fumoir. On est en train de debattre de la vie et de l'avenir de notre pays. Apportes des arguments au lieu d'insulter les gens pour leurs opinions. Sommes nous tous obliges d'aimer ADO parce que toi tu l'aimes? Si tu me trouve idiot, alors passe ton chemin. Je ne suis pas le seul qui interviens ici. Ou bien t'ai-je invite a commenter mon post. Ne perd pas mon temps. Adresse toi a ceux que tu trouve sage, pauvre microbe. Ou bien c'est le sang de nos parents qui te hante et de fais divaguer. QUE DIEU NOUS AIDE
Rédigé par: Fognon.   le: Lundi 5 Août 2019
@ MisMark alias Bismarck. De toi et ce cancre de Ivoiro-usa, Je ne sais pas qui le plus idiot, le plus bete, le plus bouche, le plus ignorant, le plus retarde. Vous ne savez pas comment faire des recherches en ligne pour identifier les gens? Et vous vous prenez pour des connaisseurs? Whaooo, dans votre cas, Je crois car vous avez, plus d'une fois, montre que vous etes en termes reels des ignares. A bon, vous me prenez pour Kacou; quelles sont vos preuves? Apportez-les a l'attention du forum. Ne vous faites pas prier et sortout pas de faux-fuyant. Kacou, Je l'admire, le supporte, l'encourage sur sa voie. Ce que toi, Bismark canard et ce cancre Ivoiro-usa ne savez pas est que J'ai beaucoup de vos posts dans mon magasin. Je sais quand vous mentez, quand vous etes laches, quand vous etes illogiques en analysant vos ecrits. Vous ne savez pas cette technique qui vous met a nus. Je doute tres fort de vos capacites Puisque vous avez prouve cela au fil des jours. Cessez de paraitre ce que vous ne serez jamais. A+
Rédigé par: Leclerci   le: Dimanche 4 Août 2019
une seule chose à bedie :les preuves de l'implication du pouvoir ds l'installation des 0rpailleurs en cote d'Ivoire.
Rédigé par: Bismark   le: Dimanche 4 Août 2019
@Merci cher IVOIRO.USA de me tirer de cette distraction. Je n'avais pas vu. @Fognon @Kacou c'est en fait la meme personne. Le pauvre il se decuple pour avoir du nombre derriere son Docteur PHD dont on a aucune publication et qui n'a jamais ete cite a une conference des economistes pour une theorie. Alors que les grandes nations du mondes -Italie Allemagne- pour ne citer que celles-ci denoncent une monaie qui appauvrit les pays francophones, il est le seul a courrir pour aller voir Macron, qui n'a pas l'age de son fils pour lui dire ''tonton on est parti en reunion, les autres veulent qu'on change de monnaie, mais j'etais le seul a soutenir le CFA. Compte sur moi, je vais tout faire pour que ECO ne soit jamais creee''. Vous n'avez pas honte toi @Kacou ou @Fognon, pour ta gouverne, ADO a retarde notre pays. C'est lui meme qui l'a dit. ''Je vais rendre ce pays ingouvernable''. S'il construit quelques routes d'ailleurs degradables, c'est de bonne guerre. Il repare ce qu'il a detruit. Malheureusement pour nous, il ne fait pas mieux que ses predecesseurs. Ce que tu ne sais pas, c'est que sous les autres, ADO avait pour programme de gouvernement de rendre ce qu'il appelle son pays ''ingouvernable''. En 9 ans de pouvoir, il a endette le pays qu'en 40 ans de vie du pays. Contrairement aux autres il a le PPTE qui donne a la Cote d'Ivoire plus de 700 millards de CFA. Pour ta gouverne, GBAGBO n'a pas eu besoin de PPTE ni de PHD pour qu'en periode de guerre, il prolonge l'autoroute jusqu'a Yamoussoukro, contruise le pont de Jacqueville, Construise le Chu d'Angre, engage le transfert de la capitale a Yamoussoukro. Pour ta gouverne, l'Universite de Korhogo et de Daloa c'est sous Bedie et non sous ADO. Sous le regne des autres, nos matiere premiere etaient achetes et non entrepreneurs locaux ne fuient pas vers le Senegal. Nos enfants ne traversent pas la mer a pirogue. C'est quel developpement qui fait fuir les ivoiriens. oh honte. QUE DIEU NOUS AIDE
Rédigé par: IVOIRO.USA   le: Dimanche 4 Août 2019
@BISMARK. continu de dénoncer ne perd pas ton temps avec FOGNON alias KACOU. 2020 ARRIVE LE RHDP TREMBLE .
Rédigé par: Fognon.   le: Dimanche 4 Août 2019
@Bismark. Une fois de plus, Tu as manque la marque. Tu sais absolument rien de ce pays et tu peux rien me dire que Je ne sais pas. J'ai vu ce pays avant son independance. Je sais sa marche progressive. Toi, pas; Tu as aucun clou. Tu es ne au moment de son apogee. Naturellement, Tu sais rien. De plus, si Tu crois que me citer Forestier, Lago et autres m'effraie et t'apporte credibilite, Tu te trompes. Faut meme pas aller la-bas. Balle a terre comme Je te l'ai dit. Ya trop de morve dans tes narines. A+
Rédigé par: Kacou   le: Dimanche 4 Août 2019
@Bismark , nous ivoirien preferons un president qui selon toi a fait recule notre pays avec la construction des routes , ponts, hopitaux, augmontation salariale des fuctionnaire , protege le pays et les ivoirien des attaques des sanguinaire gor entre 2012-13-14 ,construire les universite de Man, San-pedro-Korhogo, sans compter les milliers de lycee et college . Ce president la , nous ivoirien le preferons . Et dire que tout cela en seulement 8 ans mon cher ami gor ! qui dit mieux ???? meme si tout n'est pas encore parfait . Ado et vos delinquand politique des temps moderne sont INCOMPARABLE .Pour ta gouvern , un mensonge milles fois repete ne deviendra jamais VERITE . Sinon que pour Ado la meme l'aveugle voit ces realisations !
Rédigé par: IVOIRO.USA   le: Samedi 3 Août 2019
Le chef de la famille à parler. Merci papa Bédie pour cet grand interview international. C'est ça la vrai opposition . Vive la plateforme Einsteinist du président Bédie pour arrêter la faillite morale du RHDP (Rassemblement Honteux des Detourneurs de Deniers publics )
Rédigé par: Bismark   le: Samedi 3 Août 2019
Ah bon @Fognon pour que je sois pro-Cote d'Ivoire, que dois-je faire? Dire que tout ce que votre ADO fait un bien? Non si c'etait pour cela, je ne perdrais pas mon temps a ecrire. Je condamne les actes condamnables et je denonce les mensonges. Quand on me dit Bedie n'a rien fait quand il etait President, je dis c'est faux et je vous ai donne les realisations de Bedie en l'espace de 6 ans pendant que un autre avait pour programme politique de rendre la Cote d'Ivoire ingouvernable, apres l'echec de son coup d'Etat constitutionnel. @Kacou, je te sais nouveau ou moins frequent sur ce site. Je suis la depuis 2011, donc ne te limite pas a mes posts datant de 2013 ou j'ai change ma ligne editoriale pour des raisons que je pourrai te donner si tu le souhaite. Alors comme les ecrits ne se perdent pas, va sur le banconet et charche mes posts de 2011 a 2013 au lieu de venir ici faire des declarations unitiles. Depuis, si tu veux le savoir, des gens comme @Forestier de Lahou et Lago Tape pour ne citer que ceux la qui etaient des farouches defenseurs de ADO ont eux aussi dechante en voyant la malgouvernance s'eriger en principe de gestion du pays. J'ai souleve certains points dans mon post, sur la fuite des investisseurs ivoiriens, la mevente de nos produits, la gestion du PPTE, la violation des libertes democratiques... Si ce n'est pas vrai viens apporter la replique au lieu de te contenter de ''tu mens alors que la verite n'est pas chez toi non plus''. Si Bedie prend une decision qui ne va pas dans le sens du bonheur des ivoiriens, je le denoncerai. Cela ne dedouane en rien ADO qui a fait reculer notre pays de 20 ans en matiere de democratie et qui n'a non plus pu nous apporter le developpement pour lequel il a rendu le pays ingouvernable et soutenu une guerre contre le pays. Ce sont les rebelles qui le disent ''on a fait la guerre pour ADO''. Il nous a demande 5 ans pour nous construire 5 universites, transferer la capitale a Yakro, il a eu 10 ans mais rien.QUE DIEU NS AIDE
Rédigé par: Kacou   le: Samedi 3 Août 2019
@Bismark , arrete de Mentir mon cher...tu na JAMAIS soutenu Ado sur ce site !!! On vous connais quand meme vous les Gor . Depuis que les ivoiriens dans leurs majorites ont tournes le dos a votre secte clanique et tribal (Fpi), votre nouvelle trouvaille est devenu : je ne suis pas pro Gbagbo , ni pro Bedie , je suis pro Cote d'ivoire . Mensonge . Ou a t-on vu un chien changer sans dehonte maniere de s'assoeir ??? Un Gor et un Gor . Cependant , Ado vous a pour autant biens prevenu en ce term : la politique est un Art , et non un metier comme aimait le dire votre gourou seplou . Aujourd'hui vous decouvre cela les l'arme au yeux !!!
Rédigé par: Fognon.   le: Samedi 3 Août 2019
@ Bismark. Ah bon, Tu es pour ce pays? Tes posts nous apprennent le contraire. Ne te ment pas a soit certain que tu ne peux pas nous tromper. Balle a terre! Tu sais pas jongler. A+
Rédigé par: Bismark   le: Samedi 3 Août 2019
@Fognon, apparemment tu as des difficultes pour me suivre. Je ne suis pas un admirateur de Bedie, ni de Gbagbo, ni de ADO. Je suis un admirateur de la Cote d'Ivoire. Si Bedie dit quelque chose qui va dans l'interet du pays comme le cas des orpailleurs clandestins et que pour cela on l'attaque, en disant qu'il n'a rien fait quand il etait President, alors je viens a sa rescousse pour retablir la verite. Si tu m'as suivi, lorsque Bedie a appele a vote ADO, je faisais partie des rares detracteurs sur ce site. Quand ADO a pris le pouvoir en 2011 et que les LMP le critiquaient, je faisis partie de ses soutiens. Je n'ai rien contre Bedie, ni ADO ni Gbagbo. Mais si l'un d'eux pose un acte qui ne va pas dans l'interet du pays, j'utiliserai mon clavier pour le denoncer. C'est ce que je fais concernant la politique aventuriere de ADO qui a reendette le pays comme si le PPTE n'a servi a rien. C'est ce que je fais actuellement quand ADO detruit tous les acquis democratiques du pays en violant notre Constitution en confisquant les libertes publiques et individuelles et en faisant fuir les entrepreneurs nationaux vers le Senegal. C'est ce meme principe qui me pousse a denonce les intentions inavouees de Bedie. Ce qui n'est pas le cas chez toi qui suit ADO meme quand il prend les decisions impopulaire contre les Ivoiriens. Quel ivoirien cracherait sur la gratuite de la CNI? Mais tu le soutien quand il le fait payer aux ivoiriens. Quel ivoirien ne serait pas content si le cacao, l'hevea, l'anacarde...sont bien achetes? Mais tu le soutiens quand il prive les paysans du fruit de leur labeur. D'aucuns diront, c'est le marche international. Mais alors laissez les paysans aller vendre au Ghana, puisque tout compte fait, c'est le meme prix, ils se decourageront tres vite. Voila mon cher @Fognon un pan de mes principes. Je ne veux pas de contorsion de notre histoire recente, du genre ''tel n'a rien fait'', comme si on fait mieux, alors que les ivoiriens souffrent QUE DIEU NOUS AIDE
Rédigé par: Foufou   le: Vendredi 2 Août 2019
"Ce que je dis a trait à des réalités vécues en Côte d'Ivoire. Par le passé, je n'étais pas dans l'opposition et forcément, dans une alliance, on est astreint à certaines choses. Cependant, tous ces problèmes qui menacent aujourd'hui la vie des Ivoiriens n'étaient pas aussi manifestes quand j'étais dans l'alliance [avec le pouvoir en place]." Que de mauvaises foi! Donc si on comprend bien, les problèmes que Bédié et le PDCI dénoncent ne sont devenus manifestes que depuis qu'ils ne sont plus dans l'alliance??? Vraiment ce Vieux reste égal à lui-même. Comment peux t-on faire confiance à quelqu'un qui ne voit les problèmes de ce pays qu'en fonction de ses intérêts propres? Donc quand il est au pouvoir les ivoiriens n'ont pas de problème, mais dès qu'il n'est plus au pouvoir la Côte d'ivoire est en danger, menacée par des hordes d'étrangers venant surtout du Burkina-Fasso et du Mali. Quid des immigrés venant du Ghana et du Libéria? LOL. C'est bien lui qui a dit un jour qu'il n'a pas d'amis mais des suiveurs...
Rédigé par: coul23   le: Vendredi 2 Août 2019
Ah bon , vous ete pas riches Mr. Bedie ? Qui fetait ces milliards dans ce pays ? Mr. Bedie , qui Houphouet , avait-il chasse du gouvernement dans les annee 70s pour detournement masive de fonds public ? Mr. Bedie , qui a detourne les 18 milliards de l'UE ? Mr. Bedie , vous dite que vous "navez" pas du sang sur les mains ? Hannn ? qui a armee les kroumen a Taabo pour tues les Burkinabe en 98 en les chassent de leurs village avant de les brule ? Frenchement , la memoire du CHATILLEURS semble etre enbube de douvain . Les sages disent ceci : L'histoire est un temoinyage dont repose l'averite !! Cependant , cette suppose alliance de l'eau (Pdci) et huile (Fpi) , est une alliance de deux choses qui ne peuvent ce menager....cela le temps nous le prouvera . Outre , des gens qui non de projets que la haine de l'autre et la peur de l'autre , qu'ils voudrons presenter aux ivoiriens comme programme de campagne....est vouer...a l'echec....car l'ivoirien n'est pas fou !!!
Rédigé par: Lago Tape   le: Vendredi 2 Août 2019
Bédié, si c'est le cas qu'ADO et vous, vous êtes de la même famille, alors arrêtez de vous diviser dans votre famille, car vos divisions nuisent à la paix en Côte d'Ivoire en divisant tous les ivoiriens. Chaque fois que vous vous divisez ADO et vous Bédié, il y a des milliers d'ivoiriens qui meurent et qui sont tués dans des actes de violence et de guerre. Il y a aussi beaucoup de carrières professionnelles et politiques qui sont brisés et de destins anéantis. Ne nous emmerdez pas!
Rédigé par: Foufou   le: Vendredi 2 Août 2019
Comme c'est marrant! Bédié a vite oublié que les premiers affrontements violents entre populations ont débuté sous son régime en 1998-1999 avec en novembre 1999 la chasse aux lobis burkinabés, mais aussi ivoiriens dans la région de Tabou. On pourrait lui rappeler d'autres tristes épisodes de notre histoire récente ou le sang du peuple a beaucoup coulé et ou lui, ses proches et sa politique d'ivoirité n'étaient pas étrangers au drame vécu.
Rédigé par: Fognon.   le: Vendredi 2 Août 2019
@Bismark! Unbelievable! C'est toi qui a ecrit ce post? Well! Qui aurait cru que tu verais une fin en Bedie jusqu'a le mettre en garde? Peut-etre que tu as ete motive par l'histoire du vrai sphinx! Comme on le dit: tout ce qui bouge, change. A+
Rédigé par: CHRISTIAN   le: Vendredi 2 Août 2019
" JE N'AI PAS DE SANG SUR LES MAINS . PARMI LES DIRIGEANTS DE CÔTE D'IVOIRE ET MÊME DU MONDE , JE SUIS L'UN DES RARES À NE PAS AVOIR VERSÉ LE SAND D'AITRUI. JE NE SUIS PAS RICHE . JE NE ME SUIS PAS SERVI LORSQUE J'ETAIS AU POUVOIR. ". " ALZHEIMER " EST UNE MALADIE EVOLUTIVE QUI DETRUIT LA MEMOIRE ET D'AUTRES FONCTIONS IMPORTANTES ". COMME EN CÔTE D'IVOIRE IL N'YA PAS DE SPECIALISTE D'ALZHEIMER, TU AS BIEN D'ALLER EN FRANCE .
Rédigé par: Bismark   le: Jeudi 1 Août 2019
Bedie, on te voit venir. C'est quelle qffqire de ''si les militants me reclament''. On connait comment cela fonctionne pour que les militants nous reclament. Tu es trop age, le monde evolue et les presidents on de moins en moins plus de 60 ans. Certains meme sont vos arriere petits enfants en age. Regarde en France ou tu es et en Autriche pour t'en convainvre. A ton age, te vois tu honorer d'aller faire la courbette devant Macron comme le fait honteusement ADO chaque fois que le CFA est menace? Retire toi pepe, tu as fait ce que tu pouvais pour servir ton pays. Je suis un de tes defenseurs, mais si tu ose cela, je serai un de tes pourfendeurs. On veut une nouvelle generation. Billon, Tanoh Thierry...mais vraiment fais preuve d'un peu de recul. Conseil d'un petit fils qui t'aime. N'ecoute pas les Gnamien Yao qui te combattait et qui maintenant est devenu le griot de ta candidature. QUE DIEU NOUS AIDE