Santé : La Princesse de Jordanie visite l'Hôpital Mère-Enfant de Bingerville
Children Of Africa. - Publié le: 20-07-2019 - Mise-à-jour le: 20-07-2019 - Auteur: Children Of Africa
Santé   : La Princesse de Jordanie visite l'Hôpital Mère-Enfant de Bingerville
Son Altesse royale de la Jordanie, la Princesse Sarah Zeid, a visité l'Hôpital Mère-Enfant Dominique OUATTARA de Bingerville, ce vendredi 19 juillet 2019.
Elle était accompagnée, pour l'occasion, par les Ministres de la Santé et de l'Hygiène publique, AKA AOUELE Eugène et de la Femme, de la Famille  et de l'Enfant, BAKAYOKO Ly-Ramata.
Lors de la visite, la Direction de l'Hôpital Mère-Enfant a fait découvrir  quelques services de l'hôpital  à leur illustre hôte. Il s'agit des Consultations de Pédiatrie avec l'Unité de consultation ophtalmologique, la Néonatalogie, l'Imagerie, l'Hospitalisation de pédiatrie et de Chirurgie pédiatrique. La visite a pris fin à l'Amphithéâtre où une série d'interventions a meublé la cérémonie. Il s'agit de celles du Directeur Général de l'Hôpital Mère-Enfant, M. Frédéric du Sart, du ministre de la Santé de l'Hygiène publique et de son Altesse royale.
M. Frédéric Du Sart,  Directeur Général de l'Hôpital Mère-Enfant s'est félicité de cette visite avant d'exprimer, au nom de la Première Dame de Côte d'Ivoire, sa gratitude à l'hôte de marque. Il a présenté brièvement l'Hôpital Mère-Enfant dont la mission est d'assurer une expertise humaniste dans les soins généraux, spécialisés, préventifs et curatifs. Pour Frédéric du Sart, pour continuer à faire face aux nombreux défis médicaux à venir, la Direction a mis l'accent sur la formation afin de maintenir un excellent niveau de compétences chez les soignants. Il a insisté sur le bolet social de l'Hôpital qui prend en charge gratuitement 25% de ses patients en situation financière défavorable.
Le ministre de la Santé lui a emboîté le pas en présentant l'Hôpital comme un pôle de réduction de la mortalité maternelle, infantile et néonatale. Ce centre constitue, dira-t-il, une des stratégies des programmes de santé Mère-Enfant de Côte d'Ivoire, pour répondre aux défis liés à ces fléaux. Dr AKA AOUELE a donc rendu hommage à la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA, pour ce joyau architectural.
Quant à Son Altesse royale, Sarah ZEID, elle a salué la construction de ce bel édifice parce que, selon elle, nulle ne doit perdre la vie en la donnant et aucun enfant ne doit mourir en bas âge faute de moyen. S'inspirant de son expérience personnelle, elle a rappelé la nécessité de lutter contre la mortalité maternelle, infantile et néonatale. D'où son engagement aux côtés des familles. La cérémonie a pris fin par un rafraîchissement et une photo de famille.