Amélioration de l'accueil dans l'administration ivoirienne
La ministre Raymonde Goudou Coffie sollicite l'expertise marocaine
lebanco.net - Publié le: 16-07-2019 - Mise-à-jour le: 16-07-2019 - Auteur: Jérémy Junior
La ministre Raymonde Goudou Coffie sollicite l'expertise marocaine
La ministre ivoirienne de la modernisation de l'administration et de l'innovation du service public, Dr Raymonde Goudou Coffie a reçu le lundi 15 juillet 2019 à son cabinet à Abidjan, une délégation conduite par le chef de la division du centre d'appel et d'orientation de l'administration du Maroc, Hassia Abderrahim.
Ce rendez-vous entre dans le cadre d'un mémorandum signé entre la Côte d'Ivoire et le Maroc, le 7 février  2019 pour la modernisation de l'administration publique ivoirienne avec l'appui de l'expertise marocaine.
Et pour la première responsable de l'administration ivoirienne, ces émissaires et cadres dans l'administration  du royaume chérifien sont venus apporter leur expérience  en vue de permettre à la Côte d'Ivoire d'améliorer  ses stratégies pour l'optimisation du service dans l'administration nationale. Le Dr Raymonde Goudou Coffie a dit entre autres qu'elle attendait beaucoup de cette collaboration. Car pour elle, la redynamisation de l'administration ivoirienne par un service de qualité est une priorité.
Cette coopération se traduit dans un premier temps par une évaluation et un état des lieux. Les travaux seront présentés  le mercredi 17 juillet 2019. De là, une feuille de route se dégagera afin de faciliter la mise en oeuvre des actes de ce mémorandum.
 
Jérémy Junior      
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Vendredi 19 Juillet 2019
Je doute fort que les "solutions marocaines" soient transférables en Côte d'Ivoire. En effet, au Maroc, l'impunité ne règne pas comme en Côte d'Ivoire.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mercredi 17 Juillet 2019
On n'est vraiment pas capable d'imaginer des solutions pour améliorer l'administration ou c'est du tourisme (à peine) déguisé ? C'est vrai que le Ministre du Tourisme lui-même fait tellement la promotion du Maroc que c'est plus tentant d'y aller que de se contenter d'un simple séjour à Bassam (par exemple)...