Ebola en RDC : un premier cas confirmé à Goma
Radiookapi - Publié le: 16-07-2019 - Mise-à-jour le: 16-07-2019 - Auteur: Radiookapi
Ebola en RDC : un premier cas confirmé à Goma
Le ministère de la santé a annoncé dimanche 14 juillet dans un communiqué qu'un patient confirmé d'Ebola en provenance de Butembo avait été enregistré dans un centre de santé à Goma et a été pris en charge au Centre de traitement Ebola (CET) de Goma.
L'homme, présenté comme un pasteur et âgé de quarante-six ans, a voyagé de Bukavu à Butembo pour une mission d'évangélisation.
« Durant son séjour à Butembo, le pasteur a prêché dans sept églises où il imposait régulièrement les mains aux chrétiens, y compris les malades. Dès son arrivée à Goma, il s'est rendu dans un centre de santé car il commençait à faire de la fièvre. Les résultats du test au laboratoire du CTE ont confirmé qu'il était positif à Ebola », indique le communiqué du ministère de la Santé.
Si son état de santé le permet, le patient sera transféré par ambulance au CTE de Butembo pour continuer ses soins dès ce lundi 15 juillet.
Appel au calme
Le ministère de la Santé appelle la population de Goma à garder son calme. Il fait remarquer qu'en raison de la rapidité avec laquelle le patient a été identifié et isolé ainsi que l'identification de tous les passagers du bus en provenance de Butembo, le risque de propagation dans le reste de la ville de Goma reste faible.
« Afin d'éviter la contamination des personnes supplémentaires à Goma, il est urgent de briser la chaîne de transmission en menant les actions suivantes : décontaminer le centre de santé dans lequel le patient est passé, identifier et vacciner tous les contacts du malade, faire le suivi et limiter les déplacements des contacts pendant 21 jours », annonce le ministère de la Santé.
Il recommande à la population de Goma de respecter les mesures d'hygiène de base notamment le lavage régulier des mains à l'eau et au savon.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 16 Juillet 2019
Aux dernières nouvelles, le malade est décédé lors de son transport vers le centre de soins de Butembo.