CAN : l'Algérie arrache son billet pour les demi-finales en éliminant la Côte d'Ivoire aux tirs au but !
Francefootball.fr - Publié le: 12-07-2019 - Mise-à-jour le: 12-07-2019 - Auteur:
CAN : l'Algérie arrache son billet pour les demi-finales en éliminant la Côte d'Ivoire aux tirs au but !
Au bout d'un match décousu, l'Algérie est venue à bout de la Côte d'Ivoire (1-1, 4 t.a.b. à 3). Les Verts affronteront le Nigeria en demi-finales.
Au vu du début de la compétition, l'Algérie faisait figure de grand favori dans cette rencontre face à une Côte d'Ivoire peu rassurante dans son huitième de finale face au Mali (1-0). Les Fennecs ont pourtant eu du mal à entrer dans la rencontre. En l'absence de Nicolas Pépé mis sur le banc, c'est Max-Alain Gradel qui s'est occupé de porter l'attaque des Éléphants. Le Toulousain allumait la première mèche d'une frappe enroulée détournée de justesse par Raïs Mbohli sur son poteau (5e). Jonathan Kodjia ratait par la suite une occasion franche (7e). L'Algérie relevait la tête par l'intermédiaire de Riyad Mahrez avec une frappe du gauche qui effleurait le montant gauche de Sylvain Gbohouo (14e).


Pourtant bien dans leur match, les Ivoiriens se faisaient surprendre par Sofiane Feghouli. Après un bon travail de Ramy Bensebaini, Sofiane Feghouli venait battre le gardien ivoirien (0-1, 20e). Une ouverture du score plutôt chanceuse pour des Algériens qui peinaient jusqu'ici à ressortir le ballon. Comme bien souvent dans cette Coupe d'Afrique, les deux équipes sur le terrain ont livré une vraie bataille physique avec beaucoup d'engagement à l'image de Wilfried Zaha et Ramy Bensebaini, qui plusieurs fois se sont accrochés. Même si les hommes d'Ibrahima Kamara ont beaucoup tenté en première période, l'Algérie a finalement réussi à garder l'avantage.

La Côte d'Ivoire pourra avoir des regrets

S'il y avait un fait de match à retenir c'est sans doute le penalty raté de Baghdad Bounedjah (46e). Au retour des vestiaires, bien lancé dans la profondeur, l'attaquant algérien percutait Sylvain Gbohouo. Se chargeant lui-même de le tirer, il voyait sa frappe heurter la barre transversale. Un tournant puisque la Côte d'Ivoire finissait par égaliser par l'intermédiaire de Jonathan Kodjia. Sur un rush solitaire (plutôt chanceux) de Wilfried Zaha, le joueur d'Aston Villa concluait d'une frappe à ras de terre (1-1, 61e). Et pourtant contrairement à la première période, les Algériens ce sont créé les plus grosses occasions.

Les Elephants, eux, ont remercié leur gardien qui, plusieurs fois, a sauvé les siens et même lorsqu'il était battu, a pu compter sur ses défenseurs comme sur ce sauvetage héroïque de Mamadou Bagayoko (69e). Malgré ces occasions, les deux équipes se sont logiquement tenu en échec dans le temps réglementaire. La prolongation, elle, n'a rien donné. Et la séance de tirs au but a vu l'Algérie s'imposer, grâce notamment à une parade de Raïs Mbohli devant Wilfried Bony (1-1, 4 t.a.b. à 3). Les Fennecs iront donc affronter le Nigeria en demi-finales. Un soulagement pour un peuple à l'image de Youcef Atal ou Baghdad Bounedjah qui fondaient en larmes après le dernier penalty raté par Geoffrey Serey Dié.
Hanif Ben Berkane