Les Barea en quarts de finale de la CAN 2019
madagascar-tribune. - Publié le: 08-07-2019 - Mise-à-jour le: 08-07-2019 - Auteur: Arena R.
Les Barea en quarts de finale de la CAN 2019
Une allégresse populaire ! C'est du jamais vu dans l'histoire du foot à Madagascar. En plein milieu de la nuit, dans presque les grandes villes du pays, les malgaches ont laissé explosé leurs joies à la suite de la victoire de l'équipe nationale, les Barea, face aux Léopards de Congo en Égypte. Cris déchirants, coup de sifflets, concert de vuvuzela. Tout cela pour fêter ensemble cette qualification de l'équipe nationale dans les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations.
Une fois de plus, les Barea de Madagascar ont créé la surprise dans cette compétition continentale en éliminant les Léopards de la République démocratique du Congo en huitième de finale sur un exercice palpitant de tirs au but. Deux joueurs congolais, Marcel Tisserand et Yannick Bokaise, ont failli dans cet exercice alors que les Malgaches, Ibrahim Amada, Romain Métanire, Thomas Fontaine et Jérôme Mombris ont fait un parcours sans faute dans leurs quatre premiers tirs.
Les deux équipes se sont séparées sur un score de deux buts par tout dans le temps réglementaire de 90 minutes et la prolongation d'une trentaine de minutes. Les bareas ont ouvert le score dès la 9e minute grâce à un missile d'Ibrahim Amada logé dans la lucarne du gardien de but congolais. Mais les Congolais n'ont pas baissé les bras. Cédric Bakambu égalise à la 21e minute. A la 77e minute, Faneva Ima, le capitaine des Barea inscrit le deuxième but malgache. A la 90e minute, Chancel Mbemba parvient à égaliser.
Comme lors des matchs de groupe de cette compétition, les Malgaches ont montré un niveau de jeu assez élevé. Les Andréa, Lalaina et Faneva Ima et Pascal Razak se sont montrés très incisifs tout au long de la rencontre. Néanmoins, la fatigue s'est très vite fait sentir sur le visage de l'ensemble des joueurs malgaches, affectant ainsi leur niveau de jeu. Il a fallu en effet pour le sélectionneur, Nicolas Dupuis d'injecter du sang neuf en procédant au remplacement en alignant pour la première fois Jeremy Morel, Njiva et Dax.
En tout cas, cette nouvelle victoire de l'équipe nationale malgache de football qui, rappelons-le, en est à sa première participation à la CAN, n'est pas passé inaperçu d'autant plus que les Barea se sont illustrés depuis la compétition par leur réussite face à des importantes nations de football comme le Nigeria ou encore le Benin. Un nouvel exploit retentissant des Barea qui ont bénéficié d'un soutien de taille grâce au groupe de plus de 400 supporters malgaches qui se sont rendus en Égypte uniquement pour cette rencontre.