Autonomisation des femmes :La Première Dame octroie une enveloppe additionnelle de 300 millions F CFA aux femmes du Tonkpi
Présidence - Publié le: 19-06-2019 - Mise-à-jour le: 20-06-2019 - Auteur: Présidence
Autonomisation des femmes :La Première Dame octroie une enveloppe additionnelle de 300 millions F CFA aux femmes du Tonkpi
Une journée chargée de surprises pour les manois. Après le lancement de la 6èmecaravane ophtalmologique de consultations et de soins gratuits pour les enfants de 0 à 15 ans  qui va sillonner toute la région du Tonkpi, la Première Dame Dominique Ouattara a présidé dans l'après-midi du mercredi 19 juin 2019, une cérémonie de remise de chèques du Fonds d'Appui aux Femmes de Côte d'Ivoire (FAFCI) aux femmes du Tonkpi.  
La cérémonie s'est déroulée sur la place de Paix à Man et a enregistré la participation de Madame Clarisse Kablan Duncan, épouse du Vice-Président de la République ; M. Albert Mabri Toikeusse, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Président du Conseil Régional du Tonkpi ; M. Aka Eugène Aouélé, Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique et de bien d'autres personnalités et cadres de la région. 
Lors de cette cérémonie, la Première Dame a fait,  non seulement,   des dons en nature et en espèce d'une valeur de plus de 200 millions F CFA aux femmes, mais en  plus,  elle a apporté une  enveloppe additionnelle du FAFCI de 300 millions de francs CFA aux femmes de la région.  Cette enveloppe additionnelle porte désormais  le FAFCI a un milliard de francs CFA, pour la Région du Tonkpi.
Prenant la parole, l'épouse du chef de l'Etat a rappelé, non sans un brin d'émotion que c'est à Man en 2013 qu'elle avait procédé pour la première fois à la remise de chèques du FAFCI, après sa création.  « Ce jour-là, 300 de nos sours avaient reçu des chèques d'un montant de 30 millions de francs CFA, pour débuter une activité génératrice de revenus. C'était les toutes premières bénéficiaires du FAFCI dans notre pays », s'est-elle rappelée nostalgique.   De ce montant de départ, six (06) années plus tard, le FAFCI est passé à 700 millions F CFA pour les femmes du Tonkpi.  A cette occasion,  ce sont 5.000 femmes qui ont pu bénéficier de prêts pour la création d'activités génératrices de revenus. 
 
 
De ce montant de départ de 30 millions de francs CFA, six (06) années après, nous sommes aujourd'hui à une enveloppe de 700 millions de francs CFA, qui ont été mis à la disposition des femmes de la région du Tonkpi.  Devant donc le succès de ce fonds dans la région, elle a donc décidé de revoir à la hausse le fonds mis à la disposition des femmes du Tonkpi.  « Avec ce montant, je reste convaincue que vous aurez davantage de moyens pour créer de nouvelles activités pour les unes et pour renforcer vos activités existantes pour les autres, en vue du bien-être et du bonheur de vos familles », a-t-elle espéré.  Poursuivant la Première Dame a soutenu que l'autonomisation des femmes est fondamentale pour la réduction de la pauvreté, et une condition préalable du développement durable. 
Le Dr Albert Mabri Toikeusse, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et Président du Conseil Régional du Tonkpi a remercié au nom des populations la généreuse donatrice.  « Merci pour la noblesse de votre cour et pour la grandeur des actes que vous posez tous les jours », a-t-il remercié. 
M. Aboubakar Fofana, Maire de la commune de Man a également salué la générosité de la Première Dame. Il s'est réjoui surtout que l'épouse du chef de l'Etat ait porté son choix sur ses administrés pour ces dons. 
Madame Dosso Noëlle, Présidente de l'Union des Femmes de la commune de Man et porte-parole des femmes de la région a établi le constat que le FAFCI touche près de 90 % des femmes vivant en milieu urbain. Ainsi, elle a émis le vou que le FAFCI  touche également  les femmes des localités rurales de la région pour plus de dynamisme. 
Notons que les populations de la région avec à leur tête le Ministre Albert Mabri Toikeusse ont offert également de nombreux dons au Président de la République, à la Première Dame, ainsi qu'aux membres de sa délégation. 
 
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Jeudi 20 Juin 2019
La première dame de Côte d'Ivoire est généreuse et cela est connu de tous. Mais il ne faudrait pas tout mélanger entre d'une part, les activités du FAFCI qui est un programme de l'état avec les fonds de l'état et, d'autre-part les activités caritatives de la fondation privée de la première dame. Le FAFCI est financé par l'Etat de CI et non pas par la première dame.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 20 Juin 2019
D'où vient tout cet argent ?