Foncier et construction : le ministre Bruno Nabagné Koné sensibilise sur l'importance de l'ACD
lebanco.net - Publié le: 19-06-2019 - Mise-à-jour le: 20-06-2019 - Auteur: Jérémy Junior
Foncier et construction : le ministre Bruno Nabagné Koné sensibilise sur l'importance de l'ACD
Le ministre de la construction et du logement, Bruno Nabagné Koné, invité de la chambre de commerce et d'industrie française en Côte d'Ivoire pour animer un déjeuner-débat le vendredi 14 juin 2019 àAbidjan, a rappelé l'importance de posséder une Attestation de Concession Définitive (ACD) dans le processus d'acquisition foncière. 
 
C'est  sur le thème : '' les avancées réglementaires en matière de construction et l'évolution de la protection du citoyen ''  que le responsable de la construction dans le gouvernement ivoirien a entretenu les chefs des entreprises présents.
Il a tenu àprodiguer des conseils aux usagers souhaitant acquérir des lotissements. A ce sujet il a rappelé l'importance de « Posséder une Attestation de Concession Définitive (ACD) d'une terre avant sa mise en valeur en vue d'éviter les litiges fonciers »car « Il ne faut pas s'engager sur un lotissement contesté. Il faut que ce lotissement soit approuvé par le ministère de la construction avant d'y prendre des initiatives », a-t-il conseillé.
 
Bruno Koné a déploré la recrudescence des litiges fonciers en Côte d'Ivoire en général et dans le district d'Abidjan, en particulier. Pour régler ces soucis, le ministre a rappeléla mise en place d'une réforme permettant l'accélération de la procédure d'acquisition du foncier pour faciliter la construction de logements par les opérateurs immobiliers et les particuliers. Car il faut le signaler, le déficit de logements en Côte d'Ivoire est estiméaujourd'hui à 600 000 logements par an.  
 
Le code de la construction a étéadoptéle jeudi 13 juin 2019  àl'assemblée nationale ivoirienne. Ce texte permettra la simplification et la sécurisation des actes àtravers des outils tels que la Blockchain, la planification urbaine et la mise en réseau de tous les acteurs de la chaîne foncière, a conclu Bruno NabagnéKoné.
 
Jérémy Junior 
Rédigé par: Lago Tape   le: Jeudi 20 Juin 2019
C'est bien quand le ministre travaille à expliquer l'importance des ACD et n'est pas à un tournoi de maracana. Il faut maintenant signer les ACD
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 20 Juin 2019
Si c'est si important que ça, il faut signer les ACD au lieu de faire attendre les gens des années sans aucune raison réelle après qu'ils aient PAYÉ tous les frais de leur acquisitions. Quant à la simplification et la sécurisation des actes, je n'y crois pas un seul instant.