Le gouvernement ivoirien annonce la création d'un nouvel office chargé de l'identification
ALerte info - Publié le: 23-05-2019 - Mise-à-jour le: 23-05-2019 - Auteur: Jean-Marc BOUAZO
Le gouvernement ivoirien annonce la création d'un nouvel office chargé de l'identification
Le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré, a annoncé mercredi à Abidjan la création de l'office national de l'état civil et de l'identification (ONECI), en remplacement de l'office national d'identification (ONI), à l'issue d'un Conseil des ministres.
« Il est crée, en remplacement de l'ONI, une nouvelle structure dénommée Office national de l'état civil et de l'identification (ONECI), chargée notamment de l'identification et de la production des titres sécurisés », a annoncé M. Touré.
Cette structure « organisée sous la forme d'une agence d'exécution » a été créée « pour répondre au mieux aux exigences de la politique de modernisation de l'état civil », a indiqué le porte-parole.
Désormais chargé de « l'identification » des nationaux et des non-nationaux, l'ONECI veillera également au « suivi de l'immigration et de l'émigration » des populations.
La mise en place de cet office va permettre l'accélération du « processus de l'opérationnalisation du registre national des personnes physiques », a conclu Sidi Touré.
 
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 24 Mai 2019
"Tuo" tu n'es pas mon frère mais je souffre pour toi. Tu ne vois pas ce qui se passe, tu ne connais rien de la vie, et tu te comporte comme un mouton qui ne fait rien d'autre que d'applaudir "bêlement" toutes les idioties que fait ce gouvernement. Justement, quand on entreprend, ce qui est mon cas, on se rend bien compte de tout ça. Mais toi, comme tu ne fais rien, tu ne vois rien. J'ai déjà donné quelques indications ici sur ma dynamique et mes actions, je ne vais pas recommencer.
Rédigé par: Tuo   le: Vendredi 24 Mai 2019
Mon frère Forestier de Lahou je souffre pour toi car au vu de toutes tes réactions à chaque action posée par ce gouvernement tu es mécontent tu desapprouves tout ce que font les autorités de ton pays.Tu dois vraiment être malheureux de vivre dans ce pays.Parce que rien n'est pénible à vivre que lorsqu'on déteste quelqu'un avec qui on doit vivre en permanence et surtout si ce dernier doit régir ton cadre de vie.Et des personnes comme toi en souffrent plus puisqu'elles ne se plaignent qu'assises chez elles devant leur ordinateur sans faire aucune proposition encore moins elles n'ont pas le courage de s'engager dans une quelconque action citoyenne pour aider et aussi pouvoir donner son point de vue sur différents aspects de la vie commune dans la cité.On peut bien écrire mais à un moment donné il faut se joindre à ceux qui osent poser des actes.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 24 Mai 2019
Un simple changement de nom et d'attributions n'aurait pas suffi, il fallait vraiment qu'on fasse une dissolution suivie d'une création ? Cela semble absurde. Et dans ce chamboulement, les fichiers et les procédures seront-ils conservés ou faudra-t-il recommencer le marathon administratif pour faire renouveler ses pièces ? Et les nombreux dysfonctionnements constatés avec l'ONI seront-ils éliminés ou au contraire aggravés avec l'ONECI, notamment par des nominations de cadres toujours plus incompétents ? Vraiment, ce gouvernement a un sens du pragmatisme, de l'efficacité et de l'économie de moyens tout à fait saisissant. On voit bien qu'il méprise l'argent du contribuable et qu'il abuse du robinet à crédits grand ouvert par des "bailleurs" peu regardants sur le bon usage qui est fait des ressources trop généreusement allouées. Quand on constate que cette structure est incapable d'éditer elle-même des CNI et doit faire appel à grands frais à une société étrangère pour cela, on se demande comment elle va pouvoir, en plus, gérer l'Etat-Civil sur tout le territoire (tâche normalement dévolue aux mairies). A moins qu'il y ait une autre stratégie machiavélique derrière cette décision...
Rédigé par: papus   le: Jeudi 23 Mai 2019
A chaque President sa CNI avec a la cle des contrats juteux croisons les doigts pour que cette fois soit la derniere.
Rédigé par: Beugré Julien   le: Jeudi 23 Mai 2019
Si vous voulez, créer mille offices. Mais l'ivoirien veut sa carte d'identité cadeau.