Bilan de Roch Kaboré et présidentielle de 2020 : Ce que des Burkinabè en pensent
Burkina24 - Publié le: 18-05-2019 - Mise-à-jour le: 18-05-2019 - Auteur: Irmine KINDA
Bilan de Roch Kaboré et présidentielle de 2020 : Ce que des Burkinabè en pensent
La présidentielle de 2020, c'est dans un peu plus d'un an. Mais elle est déjà sur toutes les lèvres et son enjeu se situe sur la réélection ou non du Président Roch Kaboré au regard de son bilan à la tête du pays pendant son premier mandat. Burkina24 a pris l'avis de quelques commerçants, notamment ceux de Rood-Woko, à Ouagadougou. Leurs avis sont partagés, du modéré au partisan, en passant par le radical. 
En cette matinée du mercredi 15 mai 2019, Burkina 24 a promené son micro  dans le centre-ville de la capitale Ouagadougou pour recueillir les avis de quelques citoyens sur la candidature annoncée  de Roch Marc Christian Kaboré à la présidentielle de 2020.
Quartier Bilbalgho. A côté de l'un des murs d'enceinte du lycée Marien  N'Gouabi, se trouve un parc automobile. Vendeurs de véhicules, assis, ont les yeux rivés sur la voie. 
Ibrahim Tapsoba est l'un d'entre eux.  Son avis est clair. L'actuel Président du Faso doit se représenter en 2020.  « Notre constitution dit que le mandat présidentiel est limité à deux. Pour le meilleur et le pire, il doit se représenter. Si Dieu a décidé que c'est pour lui, ça le sera », explique-t-il.
"Si Roch pouvait fuir le pays dès maintenant ce serait bien."
Direction le marché Rood-Woko. Comme à son habitude, l'affluence est au rendez-vous. Mais sous le hangar du commerçant Issaka Tiemtoré,  son visage  dévoile que le « marché n'est pas bon ». Néanmoins, il accepte donner son avis sur la question.
 
« Selon moi, si Roch (Kaboré) pouvait fuir le pays dès maintenant ce serait bien, parce qu'il n'arrive pas à gérer. Nous n'avons jamais connu la souffrance que nous endurons actuellement. Il ne s'agit même plus de choisir un candidat du MPP (.) », clame-t-il.
Mais son idée n'est pas partagée. Pascal Compaoré, plus détendu, sourire aux lèvres, félicite  plutôt « son » Président qui a su mener à bien les chantiers de développement, contrairement à l'ancien président Blaise Compaoré.
« Le président Roch, c'est mon président. Il doit se présenter en 2020. Roch a construit des voies, les enfants de zéro à 5 ans sont soignés gratuitement. Pour moi il doit se représenter », soutient-il.
Un autre commerçant, qui a écouté le point de vue de son collègue, le contredit. Il s'agit de Ali Sana. « La gestion du pouvoir ne va pas dans le sens que nous souhaitons. Il serait préférable qu'il laisse une autre personne briguer le pouvoir en 2020. Il  y a des promesses qui ont été faites qui n'ont pas été tenues. Par exemple, la gratuité des soins.  Ils ont promis la gratuité des soins pour les enfants et les femmes, mais ce n'est pas gratuit. Quand vous partez, c'est du paracétamol seulement. Quand vous partez dans les centres de santé, on vous fait tourner en rond. Je suis témoin. J'ai même accompagné une femme à l'hôpital pour un accouchement. J'ai payé des médicaments. Selon moi,  il faut qu'il laisse quelqu'un d'autre prendre le pouvoir».
 Souleymane Ouédraogo,  commerçant aussi de son état, propose que le Président soit plutôt un homme fort. « Blaise  (Compaoré) l'avait dit ! se rappelle-t-il. Le Burkina Faso a besoin d'un homme fort (..). Le pouvoir ne peut pas être géré comme il (Roch Kaboré) le fait actuellement. Le Burkina Faso n'a pas encore atteint cette maturité démocratique. La gestion du pouvoir de Roch est trop facile (.). Si Blaise (Compaoré) avait géré le pouvoir comme lui il le fait, il n'allait pas durer au pouvoir ».
Avis donc partagés. En attendant 2020.
Réalisé par Irmine KINDA
Rédigé par: ka   le: Dimanche 19 Mai 2019
Oui Forestier de Lahou, on ne peut pas plaire à tout le monde. Les présidents dictateurs qui croyaient que leur peuples à 100% les aimaient ont fait des frais avec des soulèvements populaires qui les a déloger de leur pouvoir. Je connais un qui a pris la fuite un midi avant le repas la queue sous les jambes sans demander son compte.
Rédigé par: Lago Tape   le: Samedi 18 Mai 2019
Roch Kaboré a fait en sorte que beaucoup de Burkinabès qui étaient fatigués de Blaise Compaoré semblent le regretter maintenant.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 18 Mai 2019
On ne peut pas plaire à tout le monde ...