Education : « l'investissement le plus important pour l'avenir d'un pays », selon le premier ministre Amadou Gon Coulibaly
Primature - Publié le: 29-04-2019 - Mise-à-jour le: 29-04-2019 - Auteur: Primature
Education : « l'investissement le plus important pour l'avenir d'un pays », selon le premier ministre Amadou Gon Coulibaly
Abidjan, le 28 avril 2019 - A l'occasion du lancement du concours de recrutement exceptionnel de 10 300 enseignants contractuels pour le préscolaire, le primaire et le secondaire, le 28 avril 2019 à Abidjan, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a qualifié l'éducation comme l'investissement le plus important pour l'avenir d'un pays.
« L'investissement le plus important pour l'avenir d'un pays, c'est l'investissement dans l'éducation. C'est pour cela que le gouvernement se donne les moyens de combler le déficit en enseignants qui a été évalué à environ 10 300. Cela vient en complément des recrutements qui se font de façon normale tels que l'entrée au CAFOP », a déclaré Amadou Gon Coulibaly.

Concernant l'avenir des candidats qui seront retenus, le Premier Ministre s'est voulu clair : « Ils sont des enseignants contractuels. C'est après une période d'essai de deux ans que leur intégration à la Fonction Publique sera discutée ».

Se félicitant du lancement de ce concours qui s'inscrit dans le cadre du Programme Social du Gouvernement (PSGouv 2019-2020), le Chef du gouvernement a noté aussi que dans le secteur de l'éducation, les appels d'offres ont été lancés pour fournir 500 000 tables-bancs et réaliser 8 400 latrines dans les établissements scolaires.

Les postes à pourvoir se répartissent comme suit : 5 300 au préscolaire et au primaire, 3 000 (2690 bivalents et 310 monovalents) au collège et 2 000 au lycée. 
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 30 Avril 2019
Je crois qu'il faudrait, avant toute chose, investir un peu dans l'éducation de la ministre de tutelle, ça serait mieux pour l'avenir du pays et de nos enfants. A défaut, on pourrait aussi choisir un(e) autre ministre déjà suffisamment éduqué(e). Pour reprendre la célèbre sortie de Coluche : "Voilà des gens qui sont censés nous vendre de l'intelligence, ils n'en ont même pas un échantillon sur eux !"