Côte d'Ivoire-Portugal: Hamed Bakayoko signe un accord sur la coopération maritime
Fraternité Matin - Publié le: 23-04-2019 - Mise-à-jour le: 23-04-2019 - Auteur: BENOIT HILI
Côte d'Ivoire-Portugal: Hamed Bakayoko signe un accord sur la coopération maritime
En vue de renforcer la collaboration marine entre Abidjan et Lisbonne, une délégation ivoirienne a visité, pendant 48 heures, des unités navales portugaises.
 
Le ministre d'État, ministre de la Défense a effectué, du 21 au 22 avril, une visite de travail et d'amitié en terre portugaise. Hamed Bakayoko était accompagné de plusieurs hautes personnalités dont le chef d'Etat-major de la marine ivoirienne, le contre-amiral N'Guessan Kouamé Célestin.

Le séjour portugais de la délégation ivoirienne s'est soldé par la signature d'un accord de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Portugal. Hier, le ministre d'État ivoirien et son équipe ont visité la Base navale de Lisbonne (Bnl) en compagnie du commandant de la base, Valente Tinoco.

Située sur la rive sud du Tage, près de la ville d'Almada, la Bnl est un organe de la marine portugaise. C'est la seule grande base opérationnelle de la marine du pays. La plupart des navires de la flotte portugaise y sont basés. La base abrite diverses unités, dont l'école des technologies navales, l'arsenal d'Alfeite et la base des marins. Elle assure le maintien de l'ordre, de la sécurité et de la discipline dans la zone sous sa juridiction. Sa mission : fournir aux unités navales amarrées et à d'autres unités ou organisations, électricité, eau, communication, carburant, nourriture et autres besoins quotidiens de subsistance.

Dans la même journée, la délégation ivoirienne s'est rendue sur le patrouilleur Npo (Nrp Figueira de Foz) et sur la forteresse Sào Juliào. En plus d'un tête-à-tête avec son homologue, le ministre de la Défense nationale du Portugal, Joào Gomes Cravinho, Hamed Bakayoko a eu une séance de travail avec les collaborateurs de ce dernier. Notamment, le chef d'état-major portugais des armées, l'amiral Antonio Maria Mendes Calado ; le directeur général portugais de la politique de défense nationale, Nuno Pinheiro Torres et l'adjoint militaire de ce dernier, le capitaine de frégate Mamede Alves.

La partie ivoirienne comprenait, outre le contre-amiral N'Guessan Kouamé Célestin, le secrétaire permanent du comité interministériel de l'action de l'État en mer, Fofana Abroulaye et le chef de cabinet civil du ministre de la Défense, Cédric Tidiane Diarra.

Les Ivoiriens ont assisté également à la projection d'un film sur l'Institut hydraulique portugais. Ils ont visité la direction technique de la division d'hydrographie, d'océanographie et de navigation. Cet institut d'hydrographie est reconnu comme un laboratoire d'État. Il jouit d'une autonomie administrative et financière. Sa mission est d'assurer des activités liées aux sciences et techniques marines en vue de leur application dans le domaine militaire et de contribuer au développement du pays dans les domaines de la science et de la défense du milieu marin.

Arrivé le 21 avril, à Lisbonne, Hamed Bakayoko a été accueilli par le capitaine portugais de la mer et de la guerre, Teixeira Fonseca et l'ambassadeur ivoirien à Lisbonne, Koffi Fana.

BENOIT HILI