Nouveaux affrontement entre Dan et Malilnké à Bin-Houyé: Mabri appelle les populations au calme
Fraternité Matin - Publié le: 02-04-2019 - Mise-à-jour le: 02-04-2019 - Auteur: Franck YEO
Nouveaux affrontement entre Dan et Malilnké à Bin-Houyé: Mabri appelle les populations au calme
Le président du Conseil régional du Tonkpi, Albert Mabri Toikeusse, appelle les populations aux calme après l'affrontement entre autochtones et allogènes à Bin-Houé, le dimanche 31 mars 2019.
« J'invite les populations au calme et à la retenue, afin de préserver la paix et la cohésion dans la région du Tonkpi », a indiqué Albert Mabri Toikeusse, par ailleurs ministre ivoirien de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
En cette situation douloureuse, le président de l'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d'ivoire (Udpci), exprime sa « compassion à l'égard des victimes » de cet événement.
Rappelons que cet affrontement est survenu suite à la mort d'un jeune Yacouba conducteur d'engin lors d'une collision avec un camion de marque Kia conduit par un malinké. Selon des témoins, plusieurs personnes ont été blessées, des dégâts matériels ont été enregistrés ainsi que plusieurs maisons et magasins ont été pillés et incendiés.
A noter que Mabri Toikeusse, est également le deuxième vice-président du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).
Franck YEO
 
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 2 Avril 2019
Lamentable !
Rédigé par: Lago Tape   le: Mardi 2 Avril 2019
Au-delà des appels répétés au calme (chaque fois qu'il y a des morts d'Hommes), il faut trouver des solutions aux problèmes qui causent les conflits violents récurrents entre les diverses populations de cette région. Dans cette région productrice de cacao, première source de richesse du pays, les tensions entre les différentes communautés sont (souvent) avivées par les rivalités foncières et l'absence de justice. Monsieur le ministre Mabri Toikeuse le sait (très bien).