Messsage de Blé Goudé. : Faudrait-il en rire ou s'en préoccuper ?
Pierre Soumarey - Publié le: 29-03-2019 - Mise-à-jour le: 29-03-2019 - Auteur: Pierre Soumarey
Messsage de Blé Goudé. : Faudrait-il en rire ou s'en préoccuper ?
Le discours convenu et emprunt de M. Blé Goudé à la Nation Ivoirienne (rien que cela) s'inscrit dans la théatralité dont le personnage est coutumier. 
Faudrait-il en rire ou s'en préoccuper ? Non seulement, il constitue une injure à l'authenticité de la vérité factuelle du vécu des ivoiriens dans leur ensemble, mais il contrevient de manière flagrante aux instructions de la CPI, quant à l'observation d'une obligation de reserve, tant à l'égard des médias que de la politique, qui lui a été prescrite en accompagnement de sa liberté conditionnelle, dont il a accepté les termes tout en les violant. C'est aussi le signe précurseur de la confirmation des ambitions de la médiocrité en politique. En laissant apparaître au grand jour les objectifs cachés de son action militante, il nous revèle un possible à atteindre pour 2020, le grotesque n'étant pas un impossible.
Aussi, jamais, la distance n'a été aussi grande entre les ambitions des personnages reconvertis au prix de nombreux retournements de l'histoire et la réalité effective des défis qui attendent la Côte d'Ivoire de demain. Jamais 2020 n'a été aussi menacé par l'omniprésence de l'égoïsme, de l'hypocrisie, du populisme de la phraséologie, de la théâtralité, de l'amnésie, du cynisme, de la négation, de la malhonnêté intellectuelle et morale. La perspective d'une telle regression donne froid au dos à la démocratie, qui continue de souffrir d'un autre mal, l'abus de pouvoir et la violence faite à l'état de droit (Gouvernance RHDP, dominante RDR et...précédentes). Nous ne parlerons plus de regression pour le développement, mais de catastrophe, si l'aventure politique et l'amateurisme économique devaient triompher un jour en Côte d'Ivoire, grâce à la situation de l'analphabétisme dans le pays à l'égard de la compréhension des enjeux fondamentaux qui déterminent son futur, mais aussi au populisme, au culte de la personnalité et à l'appartenance ethnique, qui sont des valeurs, encore hélas, dominantes dans notre société.
Devant tous ces dangers potentiels, j'ai foi en l'intelligence et en la mémoire du peuple Ivoirien, pour ne pas laisser le pouvoir d'Etat tomber entre les mains des produits de la FESCI, qui après avoir détruit durablement l'école ivoirienne, a défiguré la Côte d'Ivoire, et inoculé à celle-ci le venin de la violence, en introduisant à la fois, la criminalité, la médiocrité et la vulgarité dans le champ politique.
Rédigé par: coul23   le: Mardi 2 Avril 2019
@Leothiers mackan dit "Sais-tu qu'il existe des hommes qui nient les camps de concentration nazis? ". Je repond a leothiers , pareillement comme gbagbo et sa secte aussi nient leurs crimes telle charniere de yop...assasianat de Guei Robert et sa famille...escadront de la mort...massacres des manifestent G7 en Mars 24-25 2004....femme tue d'Abobo... la liste n'est pas exhaustive ! Gbagbo et vous au Fpi "disent etre innocent et a la fois victimes" envert et contre tous...voillant cela comme des montages voir mensoge contre gbagbo. Cependant , c'est connus de tous que le chien ne change change jamais sa dehonte maniere de sa s'asseoir ! Kragbe gnagbe odipalet a commence avec sa rebellion tuant au passage numbreux innocents !!! , Gbagbo l'auto declare heritier de kragbe et vous Fpi avez terminez la suite helas !!
Rédigé par: Loethiers Mackan   le: Lundi 1 Avril 2019
@ Bonebo ce petit jeu qui consiste à voir un complot ou une main invisible partout ne m'intéresse point du tout.je ne voudrais pas non plus que cela soit vrai. Si tu veux aussi croire que depuis 2002 jusqu'à présent tous ceux qui sont morts c'est Gbagbo qui les tue c'est ton affaire.Moi je suis ivoirien et je ne fais pas de différence entre les victimes ivoiriennes.Je ne suis pas naïf pour croire que seul Gbagbo est responsable de ce qui s'est passé.Tu peux même affirmer qu'il n'y a jamais eu de tuerie en zone CNO. Sais-tu qu'il existe des hommes qui nient les camps de concentration nazis? Incroyable mais vrai! il existe des gens qui nient la vérité pour protéger leur pain. Le rebelle qui parlait dans cette vidéo en question est connu de tous et est officier supérieur aujourd'hui. Je ne te dirai pas le nom parce que tu me diras c'est faux. Va causer avec Soro Guillaume et viens me raconter tes devinettes.
Rédigé par: Bonébo   le: Dimanche 31 Mars 2019
Mackan, on sait ce que valent les vidéos, surtout sous l'ère gbagbo, ère de la désinformation no limit . Même pour la Rti, des films à scénario à vous couper le souffle ont été montés. Certains chefs Frci ont été logés dans la catégorie des cuisiniers, d'autres auraient des pouvoir pour vloer dans les airs. Et ce qui est dommage dans tout ça, gbagbo n'a pu diligenter des enquêtes, qui un jour auraient pu servir la cause nationale. En zone Cno, gbagbo et comoé ont privé en plein carême, la zone Cno en eau et électricité. Justice des vainqueurs, ah si gbagbo avait réussi son coup, il aurait réussi le coup du siècle à la face même de l'Onu. Pendant tout ce temps, la gbagbo team n'a pas pu collecter les preuves qui accablent un tel et un tel. "il existe des vidéos où un chef rebelle dit en langue ivoirienne que c'est ADO qui a financé la rébellion". C'est sur ces drôles de vidéos non signées que l'on doive asseoir une conviction !?
Rédigé par: Loethiers Mackan.   le: Samedi 30 Mars 2019
Si le sieur Soumarey a de assez courage comme il le prouve en tirant à bout portant sur des cercueils, qu'il écrive au moins ouvertement un jour pourquoi La CPI n'enquête pas sur les crimes commis en zone CNO? il existe des vidéos où un chef rebelle dit en langue ivoirienne que c'est ADO qui a financé la rébellion, pourquoi Soumarey n'en dit rien au lieu de rire de Blé Goudé qui se débat pour survivre? Blé Goudé est un prisonnier pendant les Soro, Hamad Bakayoko, et tous les autres rebelles roulent allègrement carrosse, on évalue leurs potentielles alliances pour 2020. Quel pays d'hypocrites ou ceux qui écrivent et parlent, n'attaquent que ceux qui sont faibles?
Rédigé par: Bonébo   le: Vendredi 29 Mars 2019
Goudé est un fin manipulateur, comme beaucoup d'autres sorts du moule fesci. Jouant des coudes et épaules pour se retrouver aux premières places, Ahipaud martial a fini par sortir de son chapeau, l'association des ancien de la fesci, les tentatives de création de partis politiques ou d'en récupérer n'ayant pas été fructueuses. En trouvant la belle formule des anciens fescistes, le groupe a réussi a accroché Soro. Or Soro avait des raisons de se montrer distants de la fesci. Il est le seul à porter la tâche noire de "rebelle" qu'on peut facilement lui pardonner. Mais que Soro accepte publiquement ou tacitement que la fesci ancienne, autrement la fesci tout court, se targue demain de l'avoir porté au pouvoir d'Etat augure des années noires, de désordre que la CIV a vécu sous la fesci complice de gbagbo et le fpi. La fesci est loin d'être majoritaire dans ce pays. Idem pour le fpi. Mais si les bonnes gens qui ont oeuvré sans tricher, sans tuer, sans braver les institutions, se taisent, croisent les bras, les tonneaux vides occuperont le terrain. C'est pourquoi des gars, tel goudé, kkb sont capables de s'adresser à leur peuple. Des jeunes intelligemment rusés ! Souvenez-vous que goudé souhaitant certainement des faveurs de Sorkozy, se faisait appeler Blé goudé sorkozy lorsque ce dernier fut élu président de la république française. Goudé a renoncé à ce nom quand il a su qu'il fallait plus pour amadouer le Présiden Sorkozy, dans les prises de positions de ce dernier dans la crise ivoirienne. Là, goudé se fait apôtre de la paix, de la réconciliation et du pardon. Quel pardon ? Pardon pour quels manquement ? Beaucoup de criminels, de tueurs l'ont été par le silence coupables des personnes de bon sens. Que Dieu préserve notre avenir commun, notre jeunesse, notre école !