Le Chef de l'Etat a reçu les Lettres de créance de cinq nouveaux Ambassadeurs
Présidence - Publié le: 22-03-2019 - Mise-à-jour le: 22-03-2019 - Auteur: Présidence
Le Chef de l'Etat a reçu les Lettres de créance de cinq nouveaux Ambassadeurs
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a reçu ce vendredi 22 Mars 2019, au Palais de la Présidence de la République, les Lettres de créance de cinq nouveaux Ambassadeurs accrédités en Côte d'Ivoire. Il s'agit de Leurs Excellences Havva Yonga GÜNDÜZ ÖZCERI (Turquie) ; Pule Batimanki MPHOTHWE (Botswana) ; Vatma Vall SOUEINA (Mauritanie) ; Idris Ismail Faragallah HASSAN (Soudan) et Aroon JIVASAKAPIMAS (Thaïlande). La cérémonie a obéi au rituel protocolaire en vigueur en la matière : remise au Président de la République par le nouvel Ambassadeur de la Lettre de rappel de son Prédécesseur ; remise de la Lettre de créance du nouveau Diplomate ; entretien avec le Chef de l'Etat ; déclaration à la Presse et honneurs militaires. Dans leurs différentes déclarations à la Presse, tous les nouveaux Diplomates accrédités ont exalté l'excellence des relations bilatérales entre leurs pays respectifs et la Côte d'Ivoire et ont promis d'ouvrer à leur renforcement. Plus spécifiquement, la nouvelle Ambassadrice de la République de Turquie a indiqué que depuis 2010, son pays a commencé à renforcer son partenariat avec la Côte d'Ivoire qui est un pays prioritaire sur le continent africain. Au plan diplomatique, elle a rappelé la visite officielle effectuée par le Président Alassane OUATTARA en Turquie en 2015 et celle effectuée par S.E.M. Recep ERDOGAN en 2016 à Abidjan ; preuve, selon elle, de la qualité des relations entre les deux pays. S.E. Mme Havva Yonga GÜNDÜZ ÖZCERI a ajouté qu'au cours de son séjour en terre ivoirienne, elle s'attèlera à renforcer cette coopération non seulement au niveau économique, commercial et des investissements mais également dans les domaines de la sécurité, de l'éducation, des sports, du tourisme et de la culture, au bénéfice du développement durable de la Côte d'Ivoire et des relations humaines entre les peuples des deux pays. Pour terminer, elle a encouragé les Etudiants ivoiriens à profiter des bourses que met la Turquie à leur disposition. Quant au nouvel Ambassadeur de la République du Botswana, il a affirmé qu'au cours de son mandat, il mettra davantage l'accent sur les relations économiques notamment dans les domaines du tourisme, de l'agriculture et des mines où, le Botswana, a-t-il indiqué, a une expérience avérée. La nouvelle Ambassadrice de la République islamique de Mauritanie a, quant à elle, souligné sa volonté de suivre les sillons tracés par ses prédécesseurs tout au long des cinquante-six (56) années de coopération « historique, fraternelle et amicale'' entre la Mauritanie et la Côte d'Ivoire. Dans ce cadre, S.E.Mme Vatma Vall SOUEINA a ajouté qu'elle ouvrera à l'application de tous les Accords qui lient les deux pays. Elle a affirmé, par ailleurs, avoir profité de cette présentation des Lettres de créance pour féliciter le Chef de l'Etat et le peuple ivoirien pour le développement visible qu'a connu notre pays ces dernières années sous le leadership du Président Alassane OUATTARA. S.EM. Idris Ismail Faragallah HASSAN, nouvel Ambassadeur du Soudan, a émis le vou de travailler en étroite collaboration avec le Ministre des Affaires Etrangères de la Côte d'Ivoire mais également avec l'ensemble des membres du Gouvernement ivoirien, chacun dans son domaine spécifique. Enfin, le Diplomate du Royaume de Thaïlande, qui a été la dernière personnalité à présenter ses Lettres de créance, a précisé que durant sa mission, l'accent sera particulièrement mis sur la transformation de certains produits ivoiriens tels que le cacao, le café, la noix de cajou et d'autres produits bruts ainsi que sur le tourisme. Notons que le Ministre des Affaires Etrangères, M. Marcel AMON-TANOH et celui de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de l'Extérieur, M. Ally COULIBALY, ainsi que des membres du Cabinet présidentiel ont pris part à cette cérémonie.