Macky à ses adversaires: "Nous avons déjà gagné"
seneweb. - Publié le: 10-02-2019 - Mise-à-jour le: 10-02-2019 - Auteur: Salla GUÈYE
Macky à ses adversaires:
Le Président sortant, Macky Sall, était ce samedi en Casamance. Il s'est rendu, entre autres localités, Saré Bassi, dans la région de Kolda. Accueilli par une marée humaine, Macky Sall a lancé à ses militants : "C'est terminé ! Nous avons déjà gagné. Le second mandat va permettre de donner plus d'emplois aux jeunes."
Dans cette perspective, le chef de l'État a promis l'érection d'un centre de formation et une antenne de l'Université virtuelle.
Au premier rang à l'accueil du candidat de Benno, le président du Conseil départemental de Vélingara, Ibrahima Barry, a déclaré que Macky Sall "a le meilleur discours parce qu'il est dans l'action".
Il ajoute : "L'opposition n'attaque pas Macky Sall dans son bilan, mais dans des querelles de personnes. Mais le Président va gagner largement dans le Fouladou parce qu'il a réussi d'importantes réalisations avec le Pudc, le Ppdc, le Puma."
 
Salla GUÈYE 
Rédigé par: Lago Tape   le: Lundi 11 Février 2019
On ne peut pas avoir gagnée une élection avant que celle-ci n'ait eu lieu. Le Senegal n'est pas une dictature ou une "république bananière". Est-ce Macky Sall est un dirigeant malhonnête qui "gagne" les élections avant même le vote ?
Rédigé par: Sama   le: Dimanche 10 Février 2019
@forestier .Merci tu as tout dit....
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Dimanche 10 Février 2019
Voilà comment les dirigeants africains malhonnêtes et irresponsables bafouent la démocratie. Si c'est gagné avant le scrutin, cela signifie que tout est bouclé (y compris les éventuelles fraudes ou violences péri-électorales nécessaires pour "sécuriser" le résultat déjà annoncé), donc chers électeurs de l'opposition, c'est inutile de vous déplacer pour voter contre moi. Ce genre de sortie et "On gagne ou on gagne", c'est pareil. Quelle honte !