Lutte contre le VIH/SIDA : La Première Dame finance des microprojets de femmes vivant avec le VIH
Présidence - Publié le: 02-02-2019 - Mise-à-jour le: 02-02-2019 - Auteur: Présidence
Lutte contre le VIH/SIDA  : La Première Dame finance des microprojets de femmes vivant avec le VIH
C'est un pas décisif vers la fin de la stigmatisation et des inégalités  dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA.  En effet, la Première Dame, Dominique Ouattara, par ailleurs, Ambassadeur spécial de l'ONUSDIA pour l'Elimination de la Transmission Mère-Enfant du VIH et pour la promotion du traitement pédiatrique vient d'octroyer un financement du programme du Fonds d'Appui aux Femmes de Côte d'Ivoire (FAFCI) à une coalition d'organisations de femmes vivant avec le VIH. Regroupant près de 09 organisations soit au total plus de 2.000 femmes reparties à travers tout le pays,  cette coalition en abrégé COF+CI a bénéficié d'un crédit de 200 millions F CFA, le vendredi 1er février 2019. La cérémonie de remise officielle de ce financement s'est déroulée à l'occasion de la visite que la Première Dame a rendue au siège de la coalition  situé à Yopougon Toits Rouges dénommé : « Centre Amepouh ».  Ce financement de microprojets  permettra à ces femmes de se prendre désormais en charge, mais aussi, de ne plus être victimes de stigmatisations et de rejets systématiques à cause de leur statut sérologique.  De manière spécifique,   la Première Dame a accordé  100 millions F CFA  aux femmes du District d'Abidjan et  100 millions F CFA ont été alloués aux femmes de l'intérieur du pays. 
La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont M. Aka Eugène Aouélé, Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, Madame Bakayoko Ly Ramata, Ministre de la Famille, de la Femme et de l'Enfant, Dr Brigitte Quenum, Directrice Pays de l'ONUSIDA, Dr Aboubakar Okampo, Directeur résident de l'UNICEF et plusieurs autres personnalités.  
Toujours dans le cadre du financement des microprojets des femmes vivant avec le VIH, notons que 300 femmes membres de cette coalition ont  bénéficié d'une formation sur la gestion de projets et des revenus. En plus de ce financement, la Première Dame a entièrement rénové et équipé le siège de la Coalition.   Le montant  des travaux et de l'équipement du centre est  estimé  à 20 millions F CFA. L'Ambassadeur de l'ONUSIDA ne s'est pas arrêté  en si bon chemin. Car, elle a également offert des dons en vivres et non-vivres d'une valeur de 30 millions F CFA aux femmes  de la Coalition et aux populations présentes.  C'est donc au total des dons d'une valeur de plus de 57 millions F CFA que l'épouse du chef de l'Etat a offert aux femmes de cette coalition et à la population présente.  Un soutien fortement salué par les femmes de la COF+CI qui d'ailleurs ont souhaité que leur centre porte désormais le nom de leur généreuse bienfaitrice. Une doléance  qui a été naturellement acceptée par Madame Dominique Ouattara. Ainsi, désormais le siège de la COF+CI se nomme : « Centre Amepouh Dominique Ouattara ».   
S'adressant à ses sours,  Madame Dominique Ouattara, Ambassadeur de l'ONUSIDA  a   témoigné son admiration et son soutien  à ces femmes battantes.  «(.) Nous sommes venus aujourd'hui visiter le centre Amepouh, qui est le siège de la Coalition des Organisations des Femmes vivant avec le VIH. Durant cette visite, j'ai pu me rendre  compte avec fierté et émotion, de la solidarité dont vous faites preuve pour surmonter ensemble, toutes les difficultés qui se présentent à vous au quotidien. Chacune de vous est un modèle de courage et de détermination, et je vous encourage à persévérer dans ce sens », a-t-elle encouragé. En outre Madame Dominique Ouattara a assuré ses sours de son soutien face à ce combat pour la vie. « En tant que femme, en tant que mère  et en ma qualité d'Ambassadeur spécial de l'ONUSIDA, votre combat pour la vie et pour le bien-être de vos familles, est aussi le mien », a-t-elle rassurée.  Aussi, profitant du cadre solennel de cette rencontre, la Première Dame a lancé un appel à l'endroit des femmes et spécialement aux futures mamans afin qu'elles aillent se dépister pour connaitre leur sérologie. « Oui, mes chères sours, il est important que chaque femme se fasse dépister, et que chaque femme enceinte suive les consultations prénatales pour assurer la santé de son enfant. Nous devons relever ensemble, le défi du dépistage précoce des mamans et des enfants exposés au VIH, pour y apporter une réponse durable », a-t-elle lancé.
M. Eugène Aka Aouélé, Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique a salué l'engagement et le combat de Madame Dominique Ouattara contre le VIH/SIDA. Il a affirmé que son combat a eu un impact positif sur le recul de l'infection  en Côte d'Ivoire.
Le Dr Brigitte Quenum, Directrice pays de l'ONUSIDA a également salué l'engagement de la Première Dame.  Pour cette dernière, le soutien de la Première Dame aux femmes vivant avec le VIH, car il est inéluctable que la situation socioéconomique inégalitaire des femmes met à mal leur capacité à prévenir le VIH ou à atténuer les conséquences du SIDA.
Madame Houssou Gonhi Christine, Directrice du Centre Amepouh  a présenté sa coalition. Selon cette dernière, la COF+CI est une coalition regroupant 09 associations et organisations de femmes vivant avec le VIH.  « Notre coalition regroupe plus de 2000 femmes issues de diverses régions de notre pays qui veulent fédérer leurs efforts », a-t-elle expliqué.  Ainsi, de 2013 à 2018, la COF+CI a reçu 30.687 femmes enceintes dont 30.635 ont été référées vers les centres de santé pour la PTME (prévention de la transmission mère-enfant) où elles ont été conseillées et dépistées. 1.300 femmes ayant été dépistées positives, ont été suivies, mises sous traitement et la grande majorité d'entre elles, à savoir 1.293 ont donné naissance à des bébés séronégatifs.
M. Gilbert Koné Kafana, Maire de la commune de Yopougon a salué l'attachement de la Première Dame à sa commune.
Notons que bien avant la cérémonie, la Première Dame a visité le siège de la Coalition en compagnie des personnalités présentes.