Côte d'Ivoire -Les entretiens du Chef de l'Etat
Présidence - Publié le: 30-01-2019 - Mise-à-jour le: 30-01-2019 - Auteur: Présidence
Côte d'Ivoire -Les entretiens du Chef de l'Etat
Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, s'est entretenu successivement, ce mardi 29 janvier 2019, au Palais de la Présidence de la République, avec M. Robert S. Lauder, ancien Ambassadeur des Etats-Unis en Autriche et Président du Congrès juif mondial, et M. Ahmad Ahmad, Président de la Confédération Africaine de Football (CAF). Les échanges avec l'ancien Ambassadeur des Etats-Unis en Autriche et Président du Congrès juif mondial ont porté sur les possibilités d'investissement des entreprises de M. Robert S. Lauder en Côte d'Ivoire, notamment dans les domaines de l'hydraulique, de l'agriculture et de la santé. M. Robert S. Lauder a exprimé également son intention d'apporter son soutien au renforcement des capacités en Côte d'Ivoire à travers l'octroi de bourses d'études aux étudiants ivoiriens, et de procéder au lancement, à Abidjan, de la célèbre marque de cosmétiques Estée Lauder dont il est l'un des héritiers. L'entretien avec le Président de la Confédération Africaine de Football a porté sur la gestion du football africain, notamment la Coupe d'Afrique des Nations de Football (CAN). M. Ahmad Ahmad a rappelé la décision du Comité exécutif de la CAF de retirer l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun qui, selon lui, n'était pas encore prêt à accueillir cette compétition, réattribuée à l'Egypte, suite à un processus transparent. Le Cameroun ayant réalisé, à ce jour, 80% des travaux, le Président de la CAF a souhaité que, dans un esprit de solidarité, la CAN 2021 lui soit attribuée. Ainsi, la Côte d'Ivoire accueillerait l'édition 2023 et la Guinée, celle de 2025. 2/2 Le Gouvernement ivoirien, par la voix du Ministre des Sports, M. Danho Paulin, présent à la rencontre, a pris acte de cette décision et indiqué que l'Etat poursuivra les investissements afin que la CAN 2023, en Côte d'Ivoire, soit une réussite
Rédigé par: papus   le: Mercredi 30 Janvier 2019
Les jeux etaient deja faits,malgre nos petites gesticulations ivoiro-ivoiriennes du Ministre des sports, de la FIF, et de certains journalistes frileux. La CAN de 2021 ayant deja ete attribuee au CAMEROUN, celle de 2025 a la GUINNEE,on avait plus le choix d'accepter celle de 2023 surtout que le SENEGAL pointait le nez. Cette visite n'etait qu'une formalite d'arrangements diplomatiques au sommet de l'ETAT,profitons de ce report pour mieux remplir nos cahiers de charges. Nous sommes en 2019,les stades de YAKRO,de SAN-PEDRO et de Korhogo ne sont pas encore sorties de terre encore moins les routes et les hotels et hopitaux pour acceuillir 24 delegations,ce nouveau delai nous sera favorable.