Affaire Gbagbo: Attention à la Communication gouvernementale ivoirienne
Soumahoro Alfa Yaya - Publié le: 17-01-2019 - Mise-à-jour le: 17-01-2019 - Auteur: Soumahoro Alfa Yaya
Affaire Gbagbo: Attention à la Communication gouvernementale ivoirienne
Je suis certes alassaniste et je le revendique mais je reste très lucide et foncièrement attaché à ma liberté de penser. Quand je ne suis pas d'accord avec certaines orientations politiques de mon père spirituel ADO ou les positions de son entourage je l'exprime librement et ouvertement. Saïd Penda journaliste émérite international a des analyses pertinentes. Que l'entourage du PR ADO fasse très attention en matière de gestion de la Communication en temps de crise. Respectons la mémoire des 3000 victimes. Ce n'est pas de l'argent qui répare un mal aussi profond. Le communiqué du gouvernement ivoirien laisse à désirer. Pour qu'il y ait réconciliation il faut une repentance et le pardon peut suivre...mais dans le cas d'espèce une question demeure qui a tué les 3000 innocentes personnes lors de la crise post électorale ? Le charnier dé Yopougon peut -il passer en perte et profit ? Au total Gbagbo libéré ou pas par la CPI , il est condamné par contumace par la justice ivoirienne, la justice d'un pays souverain. Wait and see.
Soumahoro Alfa Yaya
Rédigé par: Brou   le: Vendredi 18 Janvier 2019
Parler de la casse de la BCEAO en 2010 ou 2011 en passant un éponge sur celle de Bouaké, Man et korhogo, c'est ridicule pour la Côte d'Ivoire. L'impunité a la peau dure en Côte d'Ivoire. Le blanchissement d'argent et l'enrichissement illicite prospèrent. Les mêmes qui viennent nous dire à la sortie des audiences que tout va très, viendront nous dire le contraire. Nous n'avons pas compris qu'on se moque de nous.
Rédigé par: Brad   le: Jeudi 17 Janvier 2019
Un veritable sans tête ni queue... Le moment est venu de prendre ses responsabilités dévant l'histoire et non de tergiverser en faisant semblant d'être pour et contre. La question est: que faites vous devant la nouvelle Donne lorsque vous vous rendez compte que vous vous êtes fourvoyé! Brad
Rédigé par: papus   le: Jeudi 17 Janvier 2019
Depassionnons le debat et allons a la reconcilliation vraie,il y'a eu certes 3000 morts apres les elections,il y'a eu le charnier de YOP,mais on oublie souvent les charniers de DOUEKOUE,de BKE dont les auteurs connus circulent en CI sans etre inquites d'autres ont eu meme de la promotion. GBAGBO a ete certes condamne en CI a 20 ans pour la casse de la BECEAO par la justice ivoirienne,cette meme justice a oublie de condamner les auteurs des casses de la BECEAO de BOUAKE,MAN, KRGO et SAN-PEDRO. Voila pourquoije pense qu'il faut effacer tous ces passifs pour avancer,helas chaque camps s'est servi des innocentes personnes pour assouvir ses ambitions politiques,helas encore helas.