Joël N'Guessan nommé président du conseil de gestion du Fonds de développement de la formation professionnelle
alerte info - Publié le: 10-01-2019 - Mise-à-jour le: 10-01-2019 - Auteur: Alerte info
Joël N'Guessan nommé président du conseil de gestion du Fonds de développement de la formation professionnelle
Joël N'Guessan, l'un des vice-présidents du Rassemblement des républicains (RDR), parti au pouvoir en Côte d'Ivoire, a été nommé mercredi, président du conseil de gestion du Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP), en remplacement de Laurent Tchagba, l'actuel ministre de l'Hydraulique.
"Le conseil a autorisé la nomination de Joël N'Guessan en qualité de président du conseil de gestion du FDFP en remplacement de Laurent Tchagba, nommé ministre de l'Hydraulique", a annoncé le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, lors de la traditionnelle conférence de presse après un conseil des ministres.
Joël N'Guessan, était le porte-parole du RDR avant d'être nommé vice-président du RDR chargé de la région du Bélier (Centre), après le troisième congrès du parti présidentiel en 2017.
Secrétaire général de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), dirigée par Albert Mabri Toikeusse, Laurent Tchagba a été nommé à 65 ans au poste de ministre de l'hydraulique, en juillet 2018.
Alerte info
Rédigé par: Lago Tape   le: Samedi 12 Janvier 2019
Tout ce que l'on apprend à l'école primaire, au collège puis au lycée et ensuite dans des filières générale ou professionnelle universitaires constitue la formation initiale. Elle est nécessaire pour acquérir des connaissances de base. Lorsque l'on entre dans la vie professionnelle, on pense souvent en avoir fini avec la formation, puis on se rend compte que l'on n'a pas forcément acquis toutes les compétences nécessaires à l'exercice de son métier. On peut progresser, se faire une expérience, profiter du savoir faire transmis par des anciens ou des collègues, quand c'est possible. Mais comment faire lorsque l'on est seul, lorsque le métier évolue très vite? C'est là qu'intervient la formation professionnelle continue. Elle a pour vocation de compléter la formation initiale, d'élargir le champ de compétences en gagnant en efficacité tout en améliorant la vie quotidienne : s'installer, comprendre les évolutions des marchés, des politiques publiques, mieux gérer en réduisant ses charges, moderniser son entreprise, améliorer la qualité de ses produits... Mais il ne s'agit pas de retourner à l'école. Les programmes et les méthodes d'apprentissage sont différents, adaptés pour des adultes et basés sur la pratique. C'est là que doit intervenir le Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP) en principe. . Voici le défi que doit relever Joel N'Guessan maintenant! Sera-t-il à la hauteur ? Je lui souhaite bonne chance !
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Jeudi 10 Janvier 2019
Le ministre Joël N'guessan est en effet diplômé ESCA de la promotion 1983. Le Ministre Bruno Nabagné Koné est diplômé ESCA de la promotion 1985 (qui est aussi la même promotion ESCA) du ministre Thierry Tanoh qui est lui aussi diplômé ESCA de la promotion 1985.
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Jeudi 10 Janvier 2019
Joël N'Guessan est travailleur, courageux. C'est un brillant diplômé ESCA de l'INP-HB. Même si je ne suis pas d'accord avec ses propos intempestifs en tant que porte-parole du RDR, je reconnais le mérite professionnel de l'individu. Le Fonds de développement de la formation professionnelle est un bel instrument qui est encore sous-utilisé, en sous-effectif. Il y a du travail à accomplir là-bas. Bonne chance à Joël N'Guessan!