Côte d'Ivoire: Duncan lâche enfin le morceau «Nous sommes et demeurerons PDCI-RDA»
connectionivoirienne - Publié le: 24-12-2018 - Mise-à-jour le: 25-12-2018 - Auteur: Sylvain Debailly
Côte d'Ivoire: Duncan lâche enfin le morceau «Nous sommes et demeurerons PDCI-RDA»
La salle de la patinoire du Sofitel Hôtel Ivoire a abrité dimanche 23 décembre 2018 après-midi la cérémonie de sortie officielle du Mouvement ''PDCI- Renaissance'', un courant au sein du PDCI-RDA. Cependant, un flou est entretenu sur le futur dirigeant de ce mouvement, mais tout porte à croire que le Vice-président Daniel Kablan Duncan choisi par les initiateurs comme leur porte-parole est pressenti pour diriger ce courant.
''Cette rencontre constitue le point d'ancrage d'une importante initiative. Il s'agit en effet du lancement officiel d'un mouvement au sein même du PDCI-RDA, pour remettre en lumière et faire vivre la philosophie, les préceptes et le caractère incontournable des orientations du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne, le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY.''
A déclaré M. Daniel Kablan Ducan premier vice -président du PDCI et Vice- président de Côte d'Ivoire d'entrée de jeu, C'est lui qui a clos la série des allocutions, parlant au nom des initiateurs de ce mouvement. Expliquant les raisons de la création de ce courant politique au sein du parti septuagénaire, il soutiendra '' Qu'il est primordial de revenir aux fondements mêmes sur lesquels notre parti et notre pays ont bâti leur développement et leur prospérité et de cultiver résolument, chaque jour que Dieu fait, sans exclusive et sans a priori, les valeurs de l'Houphouëtisme.''
''PDCI-Renaissance parce que plus que jamais, nous souhaitons revendiquer notre appartenance au PDCI-RDA, un parti de paix, de rassemblement, fédérateur d'intelligences nationales '' s'est -il justifié.
Poursuivant son allocution il a fait remarquer que si le pays respire actuellement une bonne santé économique après la crise de 2010-2011 plaçant le pays au seuil de l'émergence, c'est grâce à l'unité et la solidarité entre les membres de la coalition politique au pouvoir RHDP. Invitant les militants de son parti à faire le bon choix en rejoignant le RHDP pour aspirer à la paix et au developpement du pays.
''Est-ce nous voulons à nouveau rentrer en Enfer après la grave crise de 2010-2011 ? Non bien sûr. Mais est-ce que nous voulons tous rentrer avec notre pays au Paradis ? Oui bien sûr. C'est pourquoi, si nous sommes et demeurerons PDCI-RDA, nous refusons tout aussi fermement la rupture entre le PDCI-RDA et les autres membres de la grande famille des Houphouëtistes.''
Il a appelé ensuite les militants du PDCI à dire non à la rupture du dialogue entre le président du PDCI-RDA Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara président d'Honneur du RDR les invitant au dialogue. ''La place du PDCI-RDA doit et devra toujours être avec les héritiers d'HOUPHOUET-BOIGNY. N'est-ce pas ? C'est pour cela que nous avons fait paraître une déclaration de paix, intitulée « Non à la rupture, oui à la paix et à la prospérité » a conseillé Duncan aux militants de son parti qui sont partisans de la rupture avec le RHDP.
Avant l'allocution du Premier Vice-président du PDCI Duncan , M. Yaya Dembélé parlant au nom des représentants du bureau politique du PDCI-RDA et Aboh Faustin représentant des élus, Brou Ange au nom des jeunes et la représentante des femmes militantes du PDCI ont tous marqué leur adhésion à ce nouveau mouvement et ont tous dit non à la rupture avec la coalition dirigée par Alassane Ouattara et oui à la poursuite du dialogue entre Bédié et son cadet Alassane Ouattara. Ils disent soutenir fermement toutes les actions pouvant concourir à la reprise du dialogue entre ces deux ex-alliés, gage de paix et de cohésion au sein de la famille des Houphouëtistes.
Cette cérémonie a vu la présence de plusieurs Ministres issus du PDCI notamment Amichia François (Ville), Jean Claude Kouassi (Mines), Alain Richard Donwahi (Eaux et Forêts), Raymonde Goudou (Administration) qui avait animé un point de presse le 17 décembre pour annoncer ce mouvement. Il y avait également les Ministres Aka Aouélé, Patrick Achi, Anoblé Félix et la présence remarquable de Dona Fologo. Notons qu'il y a eu une forte mobilisation de sympathisants et militants du RHDP et du PDCI. La patinoire de l'Hôtel Ivoire a affiché complet et a même refusé du monde.
Et tout se complique pour le Rhdp et pour Adjoumani and co
A la lumière de ces déclarations, notamment celle de Duncan, l'on peut aisément affirmer que le groupe de Duncan qui n'entend pas renier le Pdci le 26 janvier prochain au congrès du Rhdp, se démarque d'Adjoumani Kobénan qui milite pour la rupture. Tout devient aussi compliqué pour la cohésion du futur Rhdp. Car contrairement à ce que pense Duncan, les proches de Ouattara dont le tonitruant Bictogo exigent une clarification et une autodétermination des cadres du Pdci. On est encore bien loin de cette exigence.
SD et Albert Zatté à Abidjan
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Vendredi 28 Décembre 2018
Nous les ivoiriens, nous sommes fatigués des palabres stériles entre politiciens au sein d'un même parti et entre partis politiques en Côte d'Ivoire depuis presque 25 ans ou plus. Nous savons tous que ce sont ces querelles entre politiciens qui amènent à la violence (par procuration) entre les différentes communautés de notre beau pays, la Côte d'Ivoire. Nous avons tous peur pour les élections 2020 !
Rédigé par: O. Bamba   le: Mardi 25 Décembre 2018
Je me demande si ceux-là réfléchissent : Pourquoi être RHDP du pied à la tête et créer un mouvement au PDCI-RDA? C'est un sabotage réel.
Rédigé par: Beugré Julien   le: Mardi 25 Décembre 2018
@papus : On ne peut pas être du RHPD-UNIfié et créer dans le même temps un mouvement au PDCI-RCI. Le procureur doit-il s'auto saisir de cette affaire?
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 25 Décembre 2018
La loi est claire : on ne peut pas appartenir en même temps à deux partis politiques différents. Il ca falloir que Duncan & Co. nous expliquent comment ils gèrent cela autrement que par un dédoublement de la personnalité qui est du ressort de la psychiatrie.
Rédigé par: Bismark   le: Lundi 24 Décembre 2018
Nous ce qu'on dit là, on a l'impression que les gens du RHDP-RDR ou RDR-RHDP ne comprennent pas. On a pas dit que vous n'avez pas du monde derrière vous. Vous êtes même très très majoritaire. Mais on dit allez avec votre majorité et laissez le PDCI de HOUPHOUET en paix. Bédié dit qu'il n'est plus dans votre RHPD vous dites vous êtes PDCI mais vous voulez RHDP. En fait on ne sait pas ce que vous voulez. C'est en fait palabre vous cherchez.Vous avez créé sur les traces d'houphouet et vous avez vu ce que cela a donné. On dirait que vous êtes pas sûrs de votre majorité la hein! QUE DIEU NOUS AIDE
Rédigé par: Ivoiro-usa   le: Lundi 24 Décembre 2018
African politik . Mr Duncan de quel parti politique seriez-vous au soir du 26 Janvier 2019 ? N'as tu pas entendu BICTOGO dire que tu ne peut pas te faire appeler Konan le lundi .Ouattara le mardi et Mabri le mercredi. 2020 arrive. ABIDJAN TREMBLE.
Rédigé par: Ivoiro-usa   le: Lundi 24 Décembre 2018
African politik . Mr Duncan de quel seriez-vous au soir du 26 Janvier 2019 ? N'as tu pas entendu BICTOGO dire que tu ne peut pas te faire appeler Konan le lundi .Ouattara le mardi et Mabri le mercredi. 2020 arrive. ABIDJAN TREMBLE.
Rédigé par: papus   le: Lundi 24 Décembre 2018
Reponse du Berger a la bergere,BEDIE apres avoir debauche SORO,ALLASSANE repond par ce nouveau mouvement conduit par DUNCAN vice-Pr du PDCI pro-rhdp qui va le soutenir en 2020 pour un 3eme mandat planifie depuis l'adoption de la nouvelle constitution. 2020,verra une competition entre BEDIE et ALLASSANE,la transmission du pouvoir a une nouvelle generation etait simplement une diversion a jeter aux calendes grecs.