8ème édition d'Abidjan perle des lumières : Abidjan se pare de lumières pour les fêtes de fin d'année
Présidence - Publié le: 22-12-2018 - Mise-à-jour le: 22-12-2018 - Auteur: Présidence
8ème édition d'Abidjan perle des lumières  : Abidjan se pare de lumières  pour les fêtes de fin d'année
La Première Dame, Dominique Ouattara a procédé au lancement de la 8ème édition de l'illumination de la ville d'Abidjan, le vendredi 21 décembre 2018 sur l'esplanade du Palais de Justice du Plateau.   La cérémonie de lancement de l'édition 2018 a été placée sous le thème : « la réconciliation en couleur », et a enregistré la présence de plusieurs personnalités du Gouvernement dont M. Eugène Aka Aouélé, Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, M. Sidiki Diakité, Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Madame Kaba Nialé, Ministre du Budget, Madame Bakayoko Ly Ramata, Ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant et bien d'autres personnalités et Ambassadeurs. 
C'est sur le coup de 19 heures que la Première Dame, marraine de l'événement a mis sous tension le sapin de 30 mètres de haut qui trône entre le Palais de Justice d'Abidjan et la Cathédrale Saint Paul du Plateau. Donnant ainsi à travers cet acte solennel  le top départ d'une part de  l'illumination des luminaires qui embellissent  la commune administratif du Plateau et d'autre part, les festivités qui marquent la fin d'année. Encore une fois, le District d'Abidjan rentrera dans la nouvelle année parée de ses plus beaux atouts pour la plus grande joie des abidjanais.
Madame Dominique Ouattara, marraine de l'événement s'est réjouie du choix du thème de cette édition. En effet, pour l'épouse du chef de l'Etat, les couleurs des luminaires qui brilleront de mille feux au cours de ces fêtes de fin d'année seront un moment de partage au-delà de toute distinction. « Cette année, le thème choisit pour les illuminations de la ville d'Abidjan est : « Réconciliation en couleur ». En effet, les magnifiques lumières qui scintilleront durant les fêtes, seront l'occasion pour les ivoiriens de se réunir et de partager des moments merveilleux sans distinction d'origine, d'âge, de religion ou d'appartenance politique. Facteur de rassemblement et de  cohésion sociale, Abidjan Perle des lumières symbolise réellement l'esprit de Noël et le passage à la nouvelle année, avec tout ce que cela implique de renouveau et bonnes résolutions », a déclaré Madame Dominique Ouattara.   Pour Madame Dominique Ouattara, l'illumination de la ville d'Abidjan est désormais une tradition chère aux ivoiriens qui depuis 8 ans attendent impatiemment ce moment. « La fête des lumières est une attraction phare dans le cour et dans l'esprit de tous les abidjanais, et elle suscite l'intérêt des petits et des grands. Et ce soir, ma joie est grande de pouvoir vivre ce moment de fraternité avec chacun de vous », s'est réjouie Madame Dominique Ouattara. Elle a terminé en émettant le vou que 2019 soit une année de paix.
Le Ministre Robert Beugré Mambé, Gouverneur du District d'Abidjan a explicité  la symbolique du thème de cette édition et du grand sapin. Pour ce dernier, le sapin est le symbole de Dieu par sa pointe et les hommes par sa base. Aussi, pour lui, Dieu étant la quête perpétuelle des hommes, ces derniers aspirent donc en lui. Aussi, de par la multiplicité de ses rayons, le sapin symbolise la diversité de la population qui malgré cette pluralité est obligée de vivre ensemble. En somme, le sapin pour le Ministre Robert Beugré Mambé  symbolise le vivre ensemble tant prôné par le chef de l'Etat, le Président Alassane Ouattara.
Dao Mamadou, Administrateur Général de l'entreprise Apothéoz, l'initiateur de l'événement a expliqué par le menu les différentes zones d'Abidjan qui seront cette année illuminées. Selon ce dernier, en plus de la commune du Plateau,  trois (03) points seront l'attraction des abidjanais. Il s'agit du boulevard de France pour la commune de Cocody, la rue 12 pour la commune de Treichville et le  rond-point de la commune d'Abobo.  Selon M. Dao Mamadou, il a fallu plus de 2.800 heures de travail pour rendre possible cette 8ème édition. Abordant l'attraction principale de cette fête de la lumière, il a existé que le sapin culmine à une hauteur de 30 mètres. Il est décoré de 200 boules de lumière, 600 pièces décoratives, 130.000 points lumineux et 13.000 mètres de fil. C'est l'ensemble de ces prouesses techniques qui rendues possible cette 8ème édition de la fête des lumières.
M. Jacques Yapi, Maire intérimaire de la commune du Plateau a, quant à lui, salué Madame Dominique Ouattara. Il s'est félicité que sa commune soit chaque année le cadre de cette fête.
Comme chaque année, l'illumination de la ville d'Abidjan donne l'occasion aux ivoiriens de se retrouver en famille autour des luminaires. Cette édition n'échappera pas à cette tradition.  
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Lundi 24 Décembre 2018
Vous vous laissez éblouir par les paillettes sans vouloir voir ce qu'il y a derrière.
Rédigé par: Maloine   le: Lundi 24 Décembre 2018
Merci Mme Pauline KOUADIO pour votre belle contribution moi personnellement les retombées politiques ne m'intéresse pas. Nous sommes fiers de cette fête des lumières qui honore les ivoiriens nous sommes dans la joie avec nos enfants Pendant ces moments de bonheur évitons de parler politique je vous souhaite un joyeux Noel à vous et à votre petite famille
Rédigé par: Pauline KOUADIO   le: Lundi 24 Décembre 2018
@ Forestier de Lahou, Et qui sont ces prédateurs ? En ce qui me concerne, je pense bien évidemment à celles et ceux qui ont amené la Côte d'Ivoire par terre ; fort heureusement, notre pays rayonne à nouveau. Et de quels « bénéfices politiques » parlez-vous ? Merci de bien vous renseigner pour connaître les vrais sponsors de cet événement. Quand on ignore quelque chose, on ferait bien, de parler avec un minimum de sagesse. Enfin, c'est grâce à ces personnalités que vous voyez ici qu'Abidjan Perles des Lumières est ce qu'il est devenu. Merci.
Rédigé par: Fouss   le: Samedi 22 Décembre 2018
Conflit entre utile et agréable.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 22 Décembre 2018
On ne peut pas à la fois se comporter comme des prédateurs et prôner la réconciliation, fût-elle en couleurs et en lumières. D'autant que ces illuminations sont largement sponsorisées par des entreprises privées et qu'elles ne coûtent pas un sous à celles et ceux qui en récupèrent les bénéfices politiques.