Côte d'Ivoire /Etats-Unis : Signature d'un protocole d'accord
lebanco.net - Publié le: 08-12-2018 - Mise-à-jour le: 08-12-2018 - Auteur: Samuel Tia
Côte d'Ivoire /Etats-Unis : Signature d'un protocole d'accord
Vendredi 7 décembre, le département du commerce des Etats-Unis, situé  sur l'Avenue de la Constitution (Constitution avenue) à Washington, DC a été le cadre de la signature d'un protocole d'accord entre les Etats-Unis et la Côte d'Ivoire. Celle-ci a porté sur le développement et la mise en oeuvre  des projets stratégiques prioritaires, dans les domaines de l'agriculture, des transports, de l'industrie et de l'énergie en Côte d'Ivoire.
 
La signature de cet accord s'est faite en présence de l'Ambassadeur de Côte d'Ivoire aux Etats-Unis, SEM Mamadou Haidara et des hommes d'affaires américains. Ci-dessous le discours du Secrétaire d'Etat au commerce, Wilbur Louis Ross Jr.
 
Merci au ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh, d'avoir effectué le voyage aux États-Unis et à Washington, DC, pour représenter votre grand pays à cet événement historique.
 
Je sais que vous venez du « joyau de l'Afrique de l'Ouest », une nation merveilleuse et de plus en plus stable que le President's Advisory Council for Doing Business in Africa (PAC-DBIA) a visité tôt cette année lors de son voyage d'étude dans votre pays. J'ai voyagé en Afrique mais, malheureusement, je n'ai pas pu me joindre au PAC-DBIA lorsqu'il se trouvait en Côte d'Ivoire.
 
Mais je sais qu'après avoir rencontré votre président et le premier ministre, notre sous-secrétaire au Commerce international, Gil Kaplan, et les entreprises qui l'accompagnaient, ont exprimé beaucoup d'espoir quant à la possibilité d'un protocole d'accord entre nos deux pays.
Aujourd'hui, cinq mois plus tard, nous arrivons à conclure ce qui avait été entamé lors de cette visite bénéfique.
 
Ce protocole d'accord indique clairement aux 26 millions de citoyens de votre pays que le gouvernement des États-Unis est prêt à vous aider à poursuivre le développement du potentiel économique de votre pays. Les entreprises américaines peuvent vous fournir des produits et des services de la plus haute qualité au monde et elles constituent la norme mondiale en matière de collaboration avec les fournisseurs locaux, de formation et de responsabilité sociale.
 
Cet accord sera extrêmement important pour les entreprises américaines qui aimeraient faire des affaires avec votre pays. Cela contribuera à améliorer le climat des affaires, à développer les industries locales et à donner à des centaines d'Ivoiriens la possibilité de travailler dans des entreprises américaines et de se familiariser avec la marque américaine unique en matière d'entrepreneuriat, de gestion et d'innovation. Cela contribuera à accélérer la mise en oeuvre  par votre pays de son plan de développement national.
 
Entre nos deux pays, nous faisons déjà pas mal de choses et nous espérons en faire plus. Nous importons environ quatre fois plus de marchandises de la Côte d'Ivoire que vous en importez des Etats Unis ; nous savons donc que les entreprises américaines ont du potentiel d'expansion dans ce domaine.
 
Ce protocole d'accord contribue également à niveler le champ d'activités pour les Américains engagés dans une grande variété de projets de développement et d'infrastructure. Je sais que les entreprises américaines, y compris nos invités de Bechtel et d'autres sociétés comme Endeavour Energy, souhaitent participer davantage à votre économie qui, avec une croissance de 8% de son PIB l'année dernière, est l'un des pays à la croissance la plus rapide au monde.
 
Nos entreprises peuvent vous aider à moderniser vos secteurs industriel, énergétique, des transports et agricole. Elles peuvent également vous aider à construire vos autoroutes, vos ports, vos aéroports et vos villes intelligentes. Et nous souhaitons certainement continuer à importer votre cacao, l'une des plus grandes addictions de notre pays !
 
Ce protocole d'accord montre également aux entreprises américaines que nous progressons dans l'ouverture de marchés autrefois pratiquement fermés en Afrique. Il permet à nos agences fédérales impliquées dans le financement à l'étranger de nouer des partenariats avec des entreprises américaines et de financer des projets importants dans votre pays. Il offre aux entreprises américaines l'occasion d'utiliser la Côte d'Ivoire comme passerelle vers les autres pays du continent africain.
 
Aujourd'hui, nous modifions fondamentalement le discours commercial entre nos deux grands pays. Nos entreprises sont prêtes à être présentes sur le terrain dans votre pays, en partenariat avec votre secteur privé, votre gouvernement et votre peuple.
 
Nous sommes impatients de travailler ensemble, en étroite collaboration avec vous, votre président et le premier ministre, ainsi que tout représentant du gouvernement ou des entreprises qui sollicitent notre aide pour renforcer nos liens.
 
La Maison Blanche a récemment annoncé l'intention du Président de nommer Richard Bell comme prochain ambassadeur en République de Côte d'Ivoire. Nous sommes impatients de travailler avec l'Ambassadeur Bell et notre personnel du Département du commerce et des affaires d'État de votre pays à l'application de ce protocole d'accord.
 
Merci de m'avoir donné l'occasion de participer à cette occasion monumentale. Je me réjouis de la poursuite de notre partenariat et de la prospérité croissante de votre grand pays.
 
Samuel Tia
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Dimanche 9 Décembre 2018
"Cet accord sera extrêmement important pour les entreprises américaines qui aimeraient faire des affaires avec votre pays." on n'en doute pas. Business is business. Mais où est l'intérêt réel de la Côte d'Ivoire ?