Le roi Zwelithini contre la réforme foncière en Afrique du Sud
BBC - Publié le: 09-10-2018 - Mise-à-jour le: 09-10-2018 - Auteur: BBC
Le roi Zwelithini contre la réforme foncière en Afrique du Sud
Goodwill Zwelithini souhaite conclure un accord avec le gouvernement pour ne pas être dépossédé de tout ou partie de ses près de 3 millions d'hectares de terres, dans le cadre de la réforme foncière en discussion dans le pays.
En aout dernier, le président Cyril Ramaphosa avait annoncé son intention de modifier la constitution pour favoriser l'expropriation sans compensation des terres agricoles.
Cette opération vise, selon l'ANC, à corriger l'injustice historique faite à la majorité noire durant l'apartheid.
 
Goodwill Zwelithini estime qu'il est de son devoir de protéger les biens de son peuple.
« Cyril Ramaphosa doit venir ici et me dire, à moi et à toute la population, il doit signer un accord qui assure que la terre des Zoulous ne sera pas touchée", a déclaré lundi le roi des Zoulous.
La réforme foncière cristallise les tensions au sein de la nation arc-en-ciel.
 
L'ancien président sud-africain, Thabo Mbeki, a vivement critiqué le projet du gouvernement de modifier la Constitution pour saisir des terres sans indemnisation. Dans un document divulgué par sa fondation, il a averti que le Congrès national africain, au pouvoir, visait les Blancs et abandonnait les valeurs non raciales du parti.