Faire l'amour rend plus heureux et améliore la santé, voici pourquoi.........
Le HuffPost: - Publié le: 08-07-2018 - Mise-à-jour le: 09-07-2018 - Auteur: Jenna Birch
Faire l'amour rend plus heureux et améliore la santé, voici pourquoi.........
Lors de rapports sexuels satisfaisants, on éprouve un mélange d'effets physiques et émotionnels, à la fois pendant l'acte et après. Les relations sexuelles et les orgasmes sont non seulement des moments exceptionnels, mais ils présentent de nombreux bienfaits pour la santé et le bien-être.
Les chercheurs et les sexologues ne tarissent pas d'éloges sur les rapports fréquents, et il y a de quoi. De nombreux changements physiologiques positifs avérés ont lieu à chaque rapport. Voici quelques exemples des améliorations à l'ouvre sur votre corps et votre cerveau grâce aux relations sexuelles:
Faire l'amour allongerait la durée de vie
Faire souvent l'amour permettrait de vivre plus longtemps, selon Sunny Rodgers, sexologue clinicien et praticien agréé.
"À chaque orgasme, votre corps libère de la DHEA, une hormone qui booste votre système immunitaire, améliore les facultés cognitives, garde votre peau saine et vous donne l'air plus jeune, explique-t-il. Une vraie cure de jouvence!"
Faire l'amour améliorerait la santé mentale
Avez-vous déjà senti vos soucis s'envoler au cours d'une relation sexuelle? Faire l'amour peut conduire à "une réduction de la douleur et des angoisses, à une relaxation accrue et au bien-être".
 
Ceci est dû principalement aux messagers chimiques libérés pendant l'acte. "Les endorphines, des neurotransmetteurs associés aux sentiments de joie, peuvent améliorer l'humeur tout en combattant la dépression."
Faire l'amour vous rapproche de votre partenaire
Les caresses vous rapprochent de votre partenaire de façon très physique et hormonale, explique Maurie Watson, sexologue agréée et animatrice du podcast "Foreplay Radio Sex Therapy".
"Dans une relation suivie, faire l'amour libère de l'ocytocine, l'hormone de l'attachement. C'est pourquoi vous vous sentez plus proche de votre partenaire", ajoute-t-elle. Selon une étude de 2017, les bienfaits immédiats de l'attachement sont encore présents 48 heures après la relation, ce qui améliore sa qualité à long terme.
Faire l'amour serait un bon médicament
Des relations sexuelles fréquentes contribueraient à la santé, de diverses manières.
"Selon une étude de l'école universitaire de Boston pour la santé publique, l'éjaculation diminue le risque de cancer de la prostate. Les relations sexuelles favorisent donc la santé des hommes", nous dit Sunny Rodgers. "Les orgasmes produisent aussi de l'ocytocine, qui agit comme un analgésique naturel et réduirait les maux de tête et les douleurs musculaires." L'ocytocine, qui vous attache à votre partenaire, a aussi un pouvoir calmant.
Faire l'amour permet de brûler des calories
Bien que le débat fasse rage sur le réel effort sportif (pas si spectaculaire) lié à la pratique sexuelle, c'est certainement mieux que d'aller se coucher chastement.
"Un couple brûle environ 100 calories à chaque rapport sexuel", ajoute-t-elle. "À trois rapports par semaine, ils peuvent brûler plus de 15.000 calories par an sans même se rendre à la salle de sport." Chaque effort compte!
Faire l'amour est un bon antistress
Les orgasmes, précisément, relâcheraient vraiment la tension dans tout le corps, explique Maurie Watson. "J'avais une patiente qui a fait l'amour trois fois par semaine pendant 12 ans sans jamais avoir d'orgasme. Lorsqu'on a finalement travaillé là-dessus et qu'elle a fini par atteindre l'orgasme, elle a confirmé: 'Je n'en reviens pas, toutes les tensions se relâchent!'"
Une étude publiée dans le journal PLOS One indique que faire l'amour chaque jour pendant deux semaines conduirait à la croissance des cellules de l'hippocampe, la partie du cerveau qui régule l'humeur. On sait également que le fait de se sentir proche de son partenaire au niveau physique et sentimental peut diminuer le stress en réduisant les niveaux de cortisol (l'hormone du stress).
Faire l'amour préserverait le plancher pelvien et préviendrait les symptômes menstruels
Faire l'amour régulièrement améliore les rapports sexuels, commente Sunny Rodgers, car "cela tonifie les muscles de la zone génitale et du plancher pelvien, ce qui améliorerait la qualité des orgasmes au fil du temps".
L'effet analgésique des relations sexuelles agirait également sur les symptômes prémenstruels, ajoute-t-elle.
En bref, faire plus l'amour est toujours une bonne idée
Les bienfaits d'une pratique sexuelle régulière sont infinis. N'oubliez pas que les spécialistes insistent sur le fait qu'elle doit vous correspondre, vous permettre à vous et votre partenaire de vous épanouir, et qu'elle fait du bien à votre corps.
"Faire l'amour et le plaisir sexuel, ce sont les baisers, les caresses, les préliminaires, les massages sensuels, les rapports bucco-génitaux, les gadgets intimes et la masturbation mutuelle, entre autres. Mais les couples n'ont pas besoin de se conformer strictement aux définitions", conclut Sunny Rodgers. "Ils peuvent s'adonner ensemble aux plaisirs qu'ils découvrent au fil de leur relation."
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Lundi 9 Juillet 2018
Faire l'amour régulièrement est bénéfique... mais il ne fau pas que ça devienne une obsession. Quand je vois la photo d'illustration, je me demande quelle est l'intention qui se cache derrière ce choix, car cette panthère en chaleur a plus l'air d'une p... irrespectueuse que d'une véritable amoureuse !
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Dimanche 8 Juillet 2018
Oui, Regain d'énergie générale, sensation de rajeunir, meilleure santé : le plaisir sexuel agit comme un remède naturel et la libido prolonge la vie. De nombreuses études le confirment : le désir, cette pulsion de vie contribue à notre longévité. Tout simplement parce que le plaisir de faire l'amour rend heureux, et que l'état de félicité est excellent pour le système immunitaire. Le plaisir physique, source d'énergie, favorise un meilleur équilibre hormonal. L'explosion des endorphines dans le cerveau au moment de l'orgasme crée cette sensation d'euphorie, puis de bien-être : calme, réduction du stress et de l'anxiété et sommeil récupérateur à la clé.
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Dimanche 8 Juillet 2018
En réalité, très peu de médicaments sont capables d'augmenter le désir sexuel chez la femme en baisse de libido, sans entraîner d'effets indésirables. Ce qui laisse la place à des traitements alternatifs (plantes, substances naturelles), dont l'efficacité n'est pas réellement démontrée. Alors, le plus sage est de rechercher la vraie cause d'une baisse de désir : médicament inadapté, histoire personnelle, faible estime de soi, phobie, difficultés de couple...Le désir sexuel de la femme est un phénomène complexe et fluctuant. Il dépend à la fois du corps, des émotions, de l'histoire de la personne et de la relation de couple. C'est pourquoi trouver une solution à une diminution de libido n'est pas toujours simple.
Rédigé par: Awoulaba Cool   le: Dimanche 8 Juillet 2018
Alors que la médecine actuelle reconnaît l'importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent vécus avec fatalisme, et négligés tant par les femmes elles-mêmes que par les hommes. Selon diverses études, entre 10 et 50% des femmes adultes vont rencontrer des difficultés sexuelles liées au désir au cours de leur vie. Mais en Europe, selon une large étude internationale, seulement 6 à 13% d'entre elles vont souffrir d'un trouble avéré (contre 12 à 19% aux Etats-Unis). En chiffres absolus, le trouble du désir est le plus fréquent de tous les troubles sexuels (les deux sexes confondus), et la première cause de consultation pour des problèmes sexuels à Genève, en France et en Europe. Pourtant, beaucoup de femmes (et d'hommes) se convainquent que «ce n'est pas si grave» ou «normal» avec le temps et la durée d'une relation ou avec l'âge, notamment. Or, il n'en est rien! L'âge avançant ne signifie pas automatiquement une sexualité amoindrie. Et les «vieux» couples peuvent vivre une sexualité tout aussi harmonieuse et satisfaisante que ceux qui viennent de se rencontrer. Bref, les problèmes de libido chez la femme sont un trouble sexuel fréquent mais mal connu...