Santé : L'HME de Bingerville et le Consulat de France scèllent un partenariat
lebanco.net - Publié le: 13-06-2018 - Mise-à-jour le: 13-06-2018 - Auteur: Fatou Sylla
Santé : L'HME de Bingerville et le Consulat de France scèllent un  partenariat
L'Hôpital mère-enfant de Bingerville et le consulat de France en Côte d'Ivoire a procédé, ce mercredi 13 juin 2018, à la signature d'un partenariat.
 
 
Bonne nouvelle. L'Hôpital mère-enfant (HME) vient de sceller un partenariat avec le Consulat de France en Côte d'Ivoire. La signature de convention a eu, lieu, mercredi, à Bingerville, en présence de l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Gilles Huberson et le directeur général de l'HME de Bingerville Frédéric du Sart. Cet accord vise non seulement à assurer une meilleure mobilité de son personnel et des  échanges d'expertises entre la France et cet hôpital,  mais aussi d'assurer ses missions de centre de recherche et de formation. Il porte également sur la facilitation de la procédure d'obtention du visa pour le personnel soignant et administratif de l'HME. En outre, ce partenariat contribuera à l'optimisation de la qualité des soins et à la prise en charge des patients de l'hôpital.
 A en croire Gilles Huberson, les Présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron ont décidé de mettre en place de telles conventions entre leurs pays respectifs. « C'est une politique fraternelle entre la France et la Côte d'Ivoire », a-t-il confié.  Aussi, selon le diplomate français, ce partenariat permettra l'obtention des visas plus rapidement et pour une durée plus longue au personnel de l'HME. Toutefois, a-t-il fait savoir, la signature de cette convention n'est pas un cas exceptionnel puisque l'Ambassade Française a déjà signé une quarantaine d'accord du même type avec d'autres structures. Non sans informer que l'année dernière,   ce sont 52 000 visas qui ont été délivrés à des ivoiriens.
Pour sa part, le directeur général de l'HME de Bingerville, Frédéric du Sart, s'est félicité de la signature de cette convention qui selon lui, permettra entre autre, un transfert de compétences entre les deux pays. Depuis, son inauguration en mars dernier, a-t-il confié,  l'hôpital a enregistré une cinquantaine de naissance de nouveau-nés. Quant au directeur général adjoint de l'HME, Dr Kouyaté Daouda, il a par ailleurs insisté sur le volet de la recherche et de la formation de l'hôpital. A l'en croire, l'HME dispose de quatre missions essentielles. A savoir la prévention, le curatif, la formation et la recherche. S'agissant des deux aspects, il a révélé que l'HME dispose de sept blocs opératoires dont quatre sont dotés de camera pour assurer les missions de formation et de recherche.  Ces derniers aspects, a-t-il fait savoir, ont déjà été explorés avec la collaboration que l'hôpital entretient avec l'ONG Française  la Chaîne de l'Espoir.    
Outre la signature de convention, l'HME compte proposer un protocole d'accord aux ressortissants français vivant en Côte d'Ivoire via leur représentation diplomatique en vue de leur prise en charge sanitaire. Une visite guidée de l'établissement sanitaire a mis fin, à la cérémonie.  
Fatou Sylla
 
 
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 15 Juin 2018
Voilà un accord qui est de très mauvais augure. Il annonce que, dans cet hôpital, les français et autres patients très friqués seront prioritaires et passeront avant les pauvres ivoiriens... ce qu'o pressentait dès l'annonce de sa construction et les grands saccages qui l'ont précédée (et qui continuent, d'ailleurs, car il faut construire une autoroute à 2x4 voies pour desservir cet établissement !)
Rédigé par: HASCOET Gilbert   le: Jeudi 14 Juin 2018
Félicitations à Frédéric Du Sart pour ce résultat de rapprochement conventionné avec le consulat de France, ce qui a n'en pas douter fera du HME le principal fleuron de la santé en Cote d'Ivoire pour la prise en charge des personnels étrangers à Abidjan. D'autres institutions suivront tant publiques que privés. Bravo! Meilleures salutations