Cour pénale internationale/ Bendjo prévient : «Bemba a été gracié et il va sortir, ça signifie que Laurent Gbagbo peut sortir»
infodrome. - Publié le: 12-06-2018 - Mise-à-jour le: 12-06-2018 - Auteur: Félix D. Bony
Cour pénale internationale/ Bendjo prévient : «Bemba a été gracié et il va sortir, ça signifie que Laurent Gbagbo peut sortir»
L'édition de la fête des Mères 2018 qu'il a célébrée avec les femmes de sa commune, le samedi 9 juin dernier, au stade Aziz Thiam, a été une belle tribune pour le maire du Plateau de faire un tour d'horizon de l'actualité socio-politique en Côte d'Ivoire. Noël Akossi Bendjo a saisi cette tribune pour aborder certaines questions cruciales comme la réconciliation en Côte d'Ivoire. Une réconciliation qui passe par un environnement apaisé avec tous les acteurs parmi lesquels l'ex-président ivoirien détenu à la Haye, Laurent Gbagbo.
Parlant de ce dernier, le maire du Plateau a commenté les dernières actualités de la Cour pénale internationale (Cpi) devant laquelle il comparait depuis le 28 janvier 2016. « Je voudrais vous dire que Pierre Bemba a été gracié par la Cpi, et il va sortir. Ça signifie que Laurent Gbagbo peut sortir ». C'est pourquoi, poursuit le Secrétaire exécutif chargé de la mobilisation du Pdci-Rda, « nous souhaitons que nous fassions la paix avant qu'il ne sorte et que nous apprenons à vivre ensemble»«Je souhaiterais que nous soyons prêts à créer maintenant les conditions pour que la paix soit avec nous, et tout les Ivoiriens doivent tous se mettre debout pour commencer à vivre en paix pour éviter que la guerre revienne dans notre pays», a lancé Akossi Bendjo, qui a déploré toute forme d'arrogance plombant le processus de réconciliation en Côte d'Ivoire. « La réconciliation est essentielle pour bâtir un pays. Ce n'est pas parce qu'on est au pouvoir, et qu'on brille, qu'on mange tout les jours, qu'on pense qu'il n'y a pas de malheureux. On ne peut pas être dans un pays ou une grande partie des gens nous regardent en chien de faïence, ou des gens sont en prison et d'autres en exil, on ne peut pas penser que tout va bien pendant que tout cela se passe »
Pour le dignitaire du Pdci-Rda, en tant que croyants, et disciples d'Houphouët-Boigny, les Houphouëtistes savent tendre la main pour faire la réconciliation.Il cite l'exemple de l'ancien président sud-africain, feu Nelson Mandela qui, sorti de prison 27 ans après, à tendu la main à ses geôliers. Un geste qui permet à l'Afrique du Sud de vivre jusqu'aujourd'hui dans l'harmonie avec la cohabitation entre les Noirs et les Blancs. « Je souhaiterais que nous le fassions de façon à ce que notre pays retrouve la paix. Une paix qui nous permet de nous consacrer non seulement à se défendre, mais à pardonner et à construire », appelle M. Bendjo, qui annonce pour le mois d'août 2018, une « fête de la réconciliation » à la place Nelson Mandela du Plateau avec la fille de l'illustre président disparu qui est attendue, pour l'occasion, en Côte d'Ivoire. « Nous allons inviter toutes les grandes personnalités de la paix pour obliger les Ivoiriens à se donner la main pour la paix dans cette direction ».
Au sujet de l'adversité dont il fait face déjà dans sa commune, à l'approche des prochaines joutes municipales, le maire du Plateau, qui invite ses partisans à être des ambassadeurs de la paix partout sur leur chemin, dit ne rien craindre, convaincu que ses populations sont avec lui. Il a conseillé à tous la sérénité face aux injures et se propose, avec son conseil, d'envoyer dans les jours à venir, une équipe pour expliquer les enjeux de l'élection municipale de 2018 au Plateau. « Les élections aujourd'hui sont devenue autres choses, c'est devenue des occasions d'insultes, ce sont des occasions de diffamation, et pour me vilipender. Mais, la bouche que vous m'avez donnée, grâce à votre bénédiction, n'insultera jamais quelqu'un parce que je respecte tout le monde. C'est pour cela que je veux que tous ceux qui sont avec moi continuent de respecter leurs prochains », a promis Akossi Bendjo, qui invite ses partisans à rester « dignes » pour continuer à travailler ensemble pour leurs parents. 
A propos, le maire du Plateau insistera sur les enrôlements qui auront lieu du 18 au 24 juin prochain. Il a exhorté tous ceux qui ne se sont pas encore fait enrôler à le faire incessamment, y compris avec leurs parents. «Je vous demande d'aller vous faire enrôler, enrôler vos enfants, vos frères et vos sours et toutes vos connaissances pour que nous puissions ensemble nous battre pour continuer à maintenir le capte dans notre commune qui nous est chère. La commune enviée parce que le travail qui est fait est exceptionnel, faisons en sorte que d'autres ne viennent détruire ce que nous avons commencé», a lancé aux femmes, M. Bendjo, qui donne rendez-vous au soir du 29 septembre pour célébrer sa victoire.
F.D.BONY
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 15 Juin 2018
Dommage que je ne vote pas au Plateau, sinon je me ferais un devoir de voter CONTRE un maire qui raisonne comme ça (c'est à dire qui "raisonne" comme une cloche) !!!
Rédigé par: Loethiers Mackan   le: Vendredi 15 Juin 2018
@ Forestier de Lahou pourrait _ il expliquer ce que signifie avoir de la haine pour quelqu'un,objectivement ?
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mercredi 13 Juin 2018
Bemba n'a pas été gracié, il a été acquitté de plusieurs chefs d'accusation parmi tout ceux qu'on lui reprochait. En fait, il n'est pas complètement sorti d'affaire. De là à en déduire que Gbagbo pourrait être libéré (et ce, à une échéance prévisible), ça relève de la logique Shadok et de la méthode Coué.
Rédigé par: Ibrahim Sidibe   le: Mercredi 13 Juin 2018
Faisons beaucoup attention a l'utilisation des mots.Jean Pierre Bemba n'a pas ete GRACIE .Il n'a beneficie d'aucune Grace .Il a ete ACQUITE .Il a Donc beneficie d'un ACQUITEMENT
Rédigé par: BI MICHEL   le: Mercredi 13 Juin 2018
Et alors GBAGBO sera le candidat du PDCI ! Bonne nouvelle
Rédigé par: kotéba   le: Mardi 12 Juin 2018
La Belgique et l'Union européenne ont concocté ce coup fumant pour affaiblir et se débarasser du président Kabila,devenu gênant et qui les a fortement déçus. Ils ne veulent plus de cet homme devenu un redoutable dictateur qui massacre son peuple,n'accepte aucune opposition,qui ne fait que s'enrichir avec les déniers publics,lui,son clan et sa famille. Depuis qu'il est aux affaires de l'état,il a affamé et appauvri son peuple. Kabila n'est pas mieux que JP Bemba,il a du sang sur les mains et il a fait tuer beaucoup de zaîrois. Alors l'UE a tendu ce traquenard à Kabila . A la prochaine élection présidentielle,Bemba qui est très aimé de son peuple,mettrait en difficulté son rival Kabila.
Rédigé par: CHRISTIAN   le: Mardi 12 Juin 2018
NOËL AKOSSI BENDJO. SAUF ERREUR DE MA PART , BEMBA N'A PAS ÉTÉ GRACIÉ . IL A ETE DÉCLARÉ NON COUPABLE. ET PUIS QU'EST ÇE QUE ÇA AVOIR AVEC GBAGBO ? QUAND TU ÉTAIS PCA DE LA SIR , TU NE SAVAIS PAS QUE GBAGBO POUVAIT ÊTRE LIBÉRÉ UN JOUR. MAINTENANT QUE TU AS ÉTÉ MIS DEHORS , TU JOUES LES MORALISATEURS. GBAGBO EST DEVENU VOTRE MASQUE QUE VOUS PRENEZ POUR EFFRAYER LES GENS COMME AU VILLAGE. T'INQUIÈTE , SAWEGNON VA S'OCCUPER DE TOI TRÈS BIENTÔT . QUAND VOUS OCCUPEZ TOUS LES POSTES , ON NE VOUS ENTEND PAS. DÈS QUE VOUS EN PERDEZ UN , ALORS C'EST LA CATASTROPHE .